vide
CAC 40 : la valeur des groupes se volatilise -  497256 - Actualités - Sicavonline

CAC 40 : la valeur des groupes se volatilise

27/06/2012 - 14:53 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




CAC 40 : la valeur des groupes se volatilise

Signe des fortes inquiétudes des investisseurs sur les perspectives économiques, la capitalisation boursière des sociétés du CAC 40 ressort sur 2011 à un niveau quasiment égal au montant de leurs fonds propres, une situation exceptionnelle que souligne la dernière étude du cabinet Ricol Lasteyrie.

Exceptionnelle, la situation reflète le pessimisme des marchés sur les perspectives économiques : la valorisation boursière des sociétés du CAC 40 ressort sur 2011 à un niveau quasiment égal au montant de leurs fonds propres, à respectivement 804 et 801 MdsE, selon une étude du cabinet Ricol Lasteyrie.

« Or, les fonds propres constituent ce que l'on appelle communément « la valeur à la casse » d'une entreprise. Un « price to book » (capitalisation boursière) sur fonds propres de 1 signifie que les investisseurs valorisent faiblement les perspectives de croissance et de création de valeur et les actifs immatériels non inscrits au bilan », écrit Ricol Lasteyrie.

CAC 40 : aggravation de la déprime boursière

La déprime boursière s'est nettement aggravée ces dernières années. Le nombre d'entreprises du CAC 40 dont les fonds propres excèdent la valorisation est passé de 9 fin 2010 à 15 fin 2011. « Une seule société, Essilor, affiche un ratio price to book (P/B) supérieur à 3, alors qu'en 2006 c'était le cas pour 13 sociétés », indique Ricol Lasteyrie. Globalement, « la capitalisation boursière représentait plus de deux fois les fonds propres du CAC 40 en 2006 et 2007 », rappelle le cabinet.

Si la déprime est générale, elle ne touche pas tous domaines d'activité de la même façon. Sans surprise compte tenu de crise de la dette souveraine, le secteur Banques & Assurances « est le plus mal valorisé avec un ratio price to book moyen de 0,5 », trois fois inférieur à son niveau de 2006 (1,5). A l'inverse, « le secteur Biens & Services aux consommateurs affiche le P/B moyen le plus élevé (1,9) du CAC 40. [...] Un certain nombre d'acteurs de ce secteur ont parfaitement réussi à développer une stratégie internationale et à imposer leurs marques dans les pays émergents », note Ricol Lasteyrie.

CAC 40 : des fondamentaux solides

Paradoxalement, les fondamentaux des sociétés du principal indice parisien sont solides. « Ainsi, le chiffre d'affaires global du CAC 40 a progressé de 4 % l'an dernier à 1.322 MdsE [...]. La marge opérationnelle s'est améliorée et l'investissement progresse significativement. » Seule ombre au tableau, le résultat net part du groupe du CAC 40 a baissé de 10 % par rapport à 2010, à 74 MdsE, consécutivement à des dépréciations d'actifs. En dépit de leur qualité d'ensemble, ces chiffres n'ont donc pas ranimé la foi en la bourse. Il est vrai que dans le problème réside sans doute ailleurs... N'est-ce pas la zone euro ?

© Sicavonline. Ces informations sont puisées aux meilleures sources, et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la société Sicavonline.



SOFICA édition 2014 : 36%* de réduction d'impôt

Profitez de 36%* de réduction sur vos impôts 2014 en finançant l'audiovisuel français. Les SOFICA sont limitées : dépêchez-vous ! (*cf. conditions)
>> Pour découvrir notre sélection SOFICA 2014, cliquez ici.

A lire autour du sujet "CAC 40 : la valeur des groupes se volatilise" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline



Abonnez-vous à
notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +


vide
vide
Publicité
Articles les plus lus
Newsletter Sicavonline
Abonnez-vous à
notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +
SICAV et FCP les plus vus

Publicité