Japon : est-il trop tard pour jouer l'ascension du Nikkeï et des actions japonaises ?

12/07/2013 - 15:28 - Sicavonline (mis à jour le : 18/02/2014 - 11:32)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Le Nikkeï est accoutumé depuis un quart de siècle aux rebonds magistraux et aux dépressions chroniques. Son ascension de 66 % sur un an glissant ne peut en tout cas laisser indifférent : est-il trop tard pour se placer sur le Nikkeï et les actions japonaises ou le meilleur est-il encore à venir ? Julien Nebenzahl (Day By Day) nous donne son opinion de chartiste.



Depuis novembre 2012, le Nikkeï fait le spectacle sur les marchés financiers. L'indice de référence de la bourse japonaise est sorti de sa léthargie, s'envolant de 75 % entre le 1er novembre et le 22 mai !

La volonté des autorités japonaises d'en finir avec la déflation qui ronge le pays depuis deux décennies par une politique monétaire hyper-expansionniste (baptisée Abenomics du nom du Premier ministre Shinzo Abe) est à l'origine de ce rally majeur. Le Nikkeï a-t-il pour autant cassé la tendance baissière dans laquelle il est enfermé depuis... 24 ans (le Nikkeï a atteint son pic historique le 29 décembre 1989 à 38915 points... Le 12 juillet 2013, il cotait 14506 points) ?

L'indice nippon est coutumier des brusques flambées et des emballements soudains, suivis de corrections sévères. Qu'en est-il cette fois ? La baudruche va-t-elle de nouveau se dégonfler ou la baisse de 9 % enregistrée entre les 22 mai et 12 juillet n'est-elle qu'une respiration pour un Nikkeï revigoré ?

Julien Nebenzahl, président du cabinet d'analyse technique Day By Day, fait le point sur les perspectives du Nikkeï et nous indique si il est trop tard pour se positionner sur la bourse japonaise.

Afin de regarder l'analyse technique du Nikkeï par Julien Nebenzahl (Day By Day), cliquez sur la vidéo ci-dessus.

© Sicavonline. Ces informations sont puisées aux meilleures sources, et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la société Sicavonline.

A court ou long terme, avec plus de 13 400 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 1 700 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 67 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


A lire autour du sujet "Japon : est-il trop tard pour jouer l'ascension du Nikkeï et des actions japonaises ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +
Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+47.3%
+24.6%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 13 400 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 1 700 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 67 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.