Bulle immobilière... quelle bulle ?

08/07/2014 - 16:11 - Sicavonline (mis à jour le : 23/07/2014 - 10:33)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bulle immobilière... quelle bulle ?

Les prix immobiliers résistent encore et toujours dans un marché étriqué uniquement stimulé par des taux d'emprunt au plus bas. Faut-il pour autant en conclure que le pays traverse une phase d'expansion-récession ainsi que le prétend la Banque de France ? Pas de l'avis de Sébastien de Lafond, le président et co-fondateur de MeilleursAgents.com.

Le spectre de la bulle immobilière plane-t-il au dessus de la France ?

Après le FMI, c'est au tour de la Banque de France de brandir le spectre de la bulle immobilière pour inciter les banques à plus de modération afin de préserver leurs marges sur les crédits. Sébastien de Lafond, Président et cofondateur de MeilleursAgents.com nie l'existence d'une bulle au bord de l'implosion : Cette bulle immobilière n'a aucune réalité. En effet, à la différence de ce que l'on a connu aux Etats-Unis et en Espagne avant 2008 et la crise des subprimes, les banques ne prêtent qu'à des ménages réellement solvables. »

MeilleursAgents.com ne constate aucun mouvement d'achat - revente spéculatif à court terme et le risque d'arrivée massive sur le marché de biens qui ne trouveraient pas preneur est selon eux à exclure.
Sébastien de Lafond enfonce le clou : « Enfin, un scénario d'effondrement brutal des prix n'est pas vraisemblable. »
« En parallèle, le Gouvernement envoie un message positif en prenant des mesures de bon sens mais sans placer le marché sous perfusion : resolvabilisation des acheteurs grâce à une extension limitée du Prêt à Taux Zéro (PTZ) ; allègement des normes techniques de construction et libération de terrains pour ranimer la construction neuve ; assouplissement du dispositif Duflot et report probablement sine die de la Garantie Universelle des Loyer s (GUL) ...» commente Sébastien de Lafond.

Le cofondateur de MeilleursAgents.com salue les décisions du Gouvernement mais ne s'attend pas à ce que ces mesures modifient la tendance actuelle.

A l'abri d'une bulle immobilière, le marché est toutefois en piteux état

« Si le risque de bulle est à rejeter, le marché souffre toujours des mêmes maux : le volume de transaction est réduit (-10 à -15% par rapport aux années les plus fastes), les acheteurs sont peu nombreux (1 acheteur pour 1 vendeur à Paris, moins de 1 acheteur pour 1 vendeur en Île-de-France). » prévient Sébastien de Lafond.

Alors que ces conditions de marché devraient faire baisser plus fortement les prix, ces derniers sont soutenus par la baisse des taux que personne n'anticipait dans ces proportions. Avec des taux stables au niveau de 2013, les prix auraient probablement baissé de -2 à -4% au premier semestre alors qu'ils n'ont diminué que de -0,5% à Paris.

Pas de baisse substantielle des prix immobiliers

« L'effet qualité fait le reste, seuls les biens les plus qualitatifs se vendent (qualité du bâti, de la copropriété, agencement, proximité des transports, commerces et écoles...). Les autres ne trouvent pas preneur et n'apparaissent donc pas dans les statistiques. Les prix des grandes surfaces (3 pièces et plus) ont bénéficié d'une demande saisonnière qui a soutenu les prix (+0,3%). Cet effet ne durera pas au-delà de juillet. » soutient le président de Meilleurstaux.com

« Le scénario que nous avons vécu en 2013 se répète en 2014: faible baisse au premier semestre et baisse plus soutenue mais modérée au second semestre. Nous confirmons donc notre hypothèse annuelle mais en la modérant pour tenir compte de la faiblesse des taux : les prix de l'immobilier parisien devraient baisser de -3% plutôt que de -5% sur l'année » conclut Sébastien de Lafond.

La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Sicavonline. Ces informations sont puisées aux meilleures sources, et n'engagent en aucun cas la responsabilité de la société Sicavonline.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.


ISF : Payez moins d'impôt en 2016, c'est possible !

Investissez dans des secteurs attractifs : Objets Connectés, Santé, Innovation, Hôtellerie & Tourisme... et bénéficiez jusqu'à -50% de réduction* d'ISF sur le montant investi !

*Sous conditions, en contrepartie d'un risque de perte en capital et d'une durée de blocage. Le traitement fiscal dépend de votre situation individuelle et est susceptible d'être modifié ultérieurement.


A lire autour du sujet "Bulle immobilière... quelle bulle ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +
Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+46.9%
+24.4%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.