1. Université
  2. Tous nos dossiers
  3. Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite - Sicavonline

Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite

02/04/2013 - 11:00 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite

Vous êtes ici : Préparer sa retraite avec l'assurance-vie > Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite


L'assurance-vie n'est pas seulement un instrument de valorisation de son épargne ou un moyen d'organiser la transmission de son patrimoine. L'assurance-vie est également un excellent outil de préparation à la retraite. Points forts et faiblesses de l'assurance-vie épargne retraite.

De par sa souplesse, l'assurance-vie est presque incontournable pour préparer sa retraite, qu'on l'utilise seule ou en complément d'autres produits financiers dédiés comme les contrats Madelin pour les travailleurs indépendants ou le plan d'épargne retraite populaire (PERP) pour tous. D'ailleurs, les différents sondages ou enquêtes l'attestent, les Français identifient effectivement l'assurance-vie comme un bon outil de préparation de la retraite. Démonstration.

Souplesse d'alimentation. Vous pouvez alimenter votre assurance-vie quand bon vous semble. Il n'y a absolument aucune contrainte et vous n'êtes pas obligé de faire un versement annuel. Soit vous l'alimenter librement, soit vous mettez en place un programme de versement, mais qui lui non plus n'est pas impératif : si vous avez opté par exemple pour des versements mensuels, vous pouvez tout à fait en « sauter » un ou plusieurs, cela n'aura absolument aucune conséquence, votre contrat d'assurance-vie restant tout à fait valide. C'est la même chose pour le PERP, mais attention, le contrat Madelin réservé aux indépendants est beaucoup plus contraignant : vous devez faire au moins un versement par an.

Souplesse des retraits. Un besoin ponctuel d'argent ? Pas de souci, avec l'assurance-vie vous pouvez effectuer des retraits partiels ou un retrait total qui clôturera votre contrat, quand vous voulez et généralement sans frais. Attention cependant à la fiscalité en cas de retrait avant 8 ans.

Les autres produits financiers en vue de la retraite comme le PERP ou le contrat Madelin, n'autorisent pas les retraits, sauf le retrait total dans certains cas tels que la mise en invalidité 2ème ou 3ème catégorie, la liquidation judiciaire (pour les indépendants), ou l'extinction des droits au chômage (pour le PERP). Vous l'avez compris contrat Madelin ou PERP sont des produits « tunnel », il sera impossible de récupérer votre argent avant le terme de ces contrats, soit pas avant votre départ à la retraite. On mesure donc bien dans ce cas précis l'attrait de l'assurance-vie.

Autre avantage de l'assurance-vie : si vous avez un besoin ponctuel d'argent, l'assureur peut vous consentir un prêt, appelé « avance ». Il vous prête de l'argent moyennant le paiement d'un intérêt supérieur de 1% à 2% au taux de rendement du fonds en euros de l'année précédente, soit actuellement un taux final de 3,5% à 5%. C'est souvent une solution intéressante, dans la mesure où vous n'avez pas à « casser » votre assurance-vie, du coup l'argent qui y est placé continue à produire des intérêts. Au final, cette avance (jamais davantage que 70% ou 80% des sommes placées sur votre assurance-vie), ne vous aura coûté que 1% ou 2%, soit le différentiel entre le taux de rendement de votre contrat (2,9% en moyenne en 2012) et le taux de l'avance (4% ou 5%). De plus, vous pouvez rembourser cette avance quand vous voulez, dans la limite de trois ans (renouvelables) après qu'elle vous a été accordée.

Souplesse au moment de la sortie. Avec le PERP et le contrat Madelin, vous ne pouvez sortir qu'au moment de votre départ à la retraite et exclusivement sous forme de rente ou presque : 20% de l'épargne au maximum sous forme de capital avec le PERP. Ce sont de vrais produits « tunnel », dans lesquels votre épargne est totalement aliénée jusqu'à votre retraite. Rien de tel avec l'assurance-vie où, encore une fois, la plus grande souplesse domine : vous pouvez opter pour un capital, pour une rente viagère ou temporaire, pour des rachats réguliers, et bien sûr, vous pouvez panacher le tout. L'assurance-vie s'adapte donc plus facilement à la situation qui est la vôtre au moment de la retraite et à vos besoins à ce moment là.

Souplesse en cas de décès. Avec l'assurance-vie, en cas de décès, votre épargne est versée sous forme de capital à vos bénéficiaires désignés, qui, de surcroît, bénéficient chacun d'un abattement de 152.500 euros - jusqu'à ce montant, ils ne payent pas d'impôt sur la somme perçue. Avec les produits dédiés à la retraite de type PERP ou contrat Madelin, vos héritiers percevront éventuellement une rente temporaire et/ou une rente éducation pour les enfants, mais à condition que vous en ayez fait la demande au moment de la souscription du contrat et que vous ayez payé la prime supplémentaire nécessaire à cette garantie en cas de décès. A défaut, si vous décédez pendant la phase d'épargne, vos économies sont perdues, le capital étant, dans ce type de produits de retraite, « aliéné ».

Souplesse de la gestion financière. Avec l'assurance-vie, on le sait, on peut investir sur quasiment dans toutes les classes d'actifs, des actions aux fonds monétaires en passant par l'immobilier ou les produits structurés. Bref, l'offre financière, à côté du traditionnel fonds garanti en euros, est très riche. C'est quasiment identique dans les produits de retraite Madelin, mais pas pour les PERP où la gestion financière est beaucoup plus contrainte. En effet, avec le temps vos fonds y sont automatiquement rapatriés sur le fonds garanti en euros. Cela part d'une bonne idée - éviter que nous n'essuyiez des pertes en fin de contrat -, mais cette mesure de précaution peut vous désavantager en termes de performance si elle est réalisée à un moment inopportun sur les marchés actions.

De plus la réglementation a imposé aux assureurs de créer des fonds en euros spécifiques (cantonnés), exclusivement dédiés aux PERP. Créés plus récemment, et avec la baisse des taux obligataires, ils ont été obligés d'investir sur des obligations à plus faible rendement. Du coup, la rémunération des fonds garantis en euros des PERP se situe généralement dans la moyenne basse de ce qui a cours en matière d'assurance-vie classique. En clair, la rémunération d'un fonds garanti en euros a toutes les chances d'être meilleure dans une assurance-vie (ou un contrat Madelin) que dans un PERP !

Un avantage fiscal à l'entrée ou à la sortie
Contrats Madelin et PERP bénéficient d'un avantage fiscal à l'entrée : vos primes (sommes versées sur le contrat ou le plan) sont déductibles, dans une certaine limite, de votre revenu imposable. Du coup ces produits sont très avantageux pour les personnes fortement imposées (tranches d'imposition à 41% et désormais à 45%). En contrepartie, la rente servie à la retraite est taxée « plein pot », soit exactement comme votre pension de retraite (au barème de l'impôt sur le revenu avec abattement de 10%).

L'assurance-vie, elle, ne procure aucun avantage à l'entrée, mais la rente versée à la retraite n'est imposée que sur une partie, plus ou moins élevée en fonction de votre âge (Sur 70% de son montant avant 50 ans, sur 50% de 50 à 59 ans, sur 40% de 60 à 69 ans et sur 30% au-delà de 70 ans). Difficile de dire d'emblée laquelle des formules est la plus avantageuse fiscalement, tout dépend de vos revenus actuels et de ceux qui seront les vôtres lors de la retraite.

Retraite & assurance-vie : la discipline s'impose
L'assurance-vie n'a presque que des avantages par rapport aux autres produits d'épargne financière pour la retraite. Sauf un : il ne s'agit pas d'une épargne forcée comme dans un contrat Madelin ou dans une moindre mesure dans un PERP, où vous êtes obligé ou au moins encouragé à faire des versements. Ici aucune obligation, du coup, les cigales pourraient se retrouver fort marries, une fois la retraite venue ! L'assurance-vie est donc à privilégier, mais à condition d'avoir une discipline de versements irréprochable.



Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite

Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite En vue de la retraite quels supports financiers mettre dans son assurance vie ? Sortir de l'assurance-vie à la retraite : Rente viagère ou retraits programmés ?




A lire autour du sujet "Avantages & inconvénients de l'assurance-vie pour sa retraite" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Vous avez des questions sur ce sujet ?

Les conseillers Sicavonline sont à votre disposition.
Demande d'informations
M Mme Melle





Posez votre question

Vous pouvez aussi nous appeler au : 01.73.60.03.45

Si vous préférez nous laisser un message, cliquez ici



Ces informations sont traitées par Sicavonline pour répondre à votre demande, et, le cas échéant, vous faire une proposition commerciale. Certaines demandes spécifiques peuvent être traitées par notre agent lié. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d’effacement des données vous concernant, de limitation, d'opposition au traitement de ces données, le cas échéant au retrait de votre consentement, ainsi qu’un droit à la portabilité de vos données. Pour exercer vos droits, envoyez votre demande avec vos nom, prénom et copie d’un justificatif d'identité par courrier à notre délégué à la protection des données Village 5 - 50 place de l’Ellipse - CS 30024 - 92985 PARIS LA DEFENSE CEDEX ou par courriel, à dpo@sicavonline.fr. Vous pouvez introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) à l’adresse suivante : 3 place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 Paris Cedex 07. Téléphone : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00 - site internet : www.cnil.fr



Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit