1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Interview de Jacques BURLOT, gérant du fonds Tocqueville Dividende, et de Didier ROMAN, gérant du fonds Odyssée

Interview de Jacques BURLOT, gérant du fonds Tocqueville Dividende, et de Didier ROMAN, gérant du fonds Odyssée

17/09/2007 - 16:32 - Sicavonline - Pierre Louis FORLINI, Directeur de la Gestion Conseillée



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Chez Tocqueville Finance

Tocqueville Finance


Quelle est votre approche ?

Tout d'abord nous avons à cœur de respecter les principes de prudence appliqués chez Tocqueville Finance depuis toujours. Cela se traduit par un style de gestion « VALUE », qui vise à bénéficier du potentiel de revalorisation des valeurs décotées. Nous avons une prédilection pour l'approche fondamentale et privilégions le « stock picking ». Nous adoptons régulièrement une attitude contrariante, afin d'éviter les phénomènes de mode, avec un horizon d'investissement moyen de 3 ans.

Dernière minute !

Bonne nouvelle pour les investisseurs : Le fonds ULYSSE sera de nouveau ouvert à la souscription le 08/10/2007


Didier ROMAN


Depuis 2003, Didier ROMAN gère le fonds Odyssée avec Marc Tournier. Au 10/09/2007, Le fonds affiche une performance de +64% sur 3 ans, avec une volatilité de 8.04% sur 1 an. Didier ROMAN a été journaliste économique pendant de nombreuses années, pour l'AGEFI, le Journal des Finances, La Tribune et Investir.

Didier ROMAN, pourquoi avoir créé le fonds Odyssée ?

C'est une idée qui date de 2003. Après 3 années de forte baisse sur les marchés, il y avait d'importantes liquidités dans les fonds d'investissement, et des industriels prêts à saisir des opportunités. Tout cela devait logiquement favoriser le retour des opérations financières.

Cette idée est elle toujours d'actualité ?

Oui. Aujourd'hui, les bilans sont assainis. Il y a une nécessité de retrouver de la croissance et un besoin de diversification.

Quelle est votre philosophie de gestion ?

Tout d'abord, pour chaque société, j'évalue la probabilité d'une opération financière. La géographie du capital, l'age des actionnaires et l'éventualité d'une succession sont des points importants. J'analyse aussi l'intérêt stratégique de maintenir la cotation. Nous n'avons pas de règle relative à la durée de détention des titres et 20% des lignes sont concernées chaque année par une opération financière.

Je privilégie les cinq axes d'investissement suivants :

  • Cessions ou rapprochements à caractère industriel - Par exemple la commerzbank qui présente un attrait spéculatif et une valorisation encore modéré
  • Transmissions d'entreprises - Avec la compagnie nationale à portefeuille, nous avons la un très grand banquier d'affaire, une création de valeur récurrente et des actifs de grande qualité au potentiel prometteur
  • Rachats de minoritaires
  • Déçus de la bourse - Par exemple LVL médical, qui a une importante génération de cash mais un déficit d'image important, et un protocole bancaire contraignant.
  • OPRA ou dividendes exceptionnels

Que pensez-vous de la crise actuelle ?

A ce jour, il est difficile d'avoir une idée exacte des implications de la crise dite des « subprime ». Bien évidemment, elle touche les banques, à travers leurs résultats à court terme et leurs revenus à plus long terme. Mais, elle touche également de nombreux secteurs liés à l'immobilier et à la construction au sens large. Il convient donc d'être prudent et sélectif dans ses investissements, notamment si la croissance devait ralentir plus fortement que prévu. Néanmoins, nous pensons que cela va rendre certaines valeurs plus attrayantes, au regard de leurs capacités à générer des cash flow importants, et donc, leur donner un avantage pour acquérir les sociétés affaiblies par la crise.



Jacques BURLOT

Diplômé de l¿IEP de Paris, titulaire d¿une maîtrise ès Sciences Economiques et membre de la SFAF, Jacques BURLOT gère le fonds Tocqueville Dividende. Il affiche 20 ans d¿expérience en gestion de portefeuille, notamment chez Allianz France et DWS. Il a également été Directeur de la Gestion chez BGPIndosuez, Directeur de la Gestion chez UBS France, et Directeur Général et Directeur de la Gestion d¿Avenir Finance Investment Managers. Le fonds Tocqueville Dividende affiche une performance de 18.90 % sur 1 an et de 115.47 % sur 5 ans au 05/09/2007.

Jacques BURLOT, quelle est la philosophie du fonds Tocqueville Dividende ?

Dans le cadre d'un horizon de placement à long terme, l'objectif est de protéger le patrimoine du souscripteur. Cet objectif est atteint grâce à l'effet parachute des dividendes, qui offrent une rémunération minimum à l'actionnaire. Par le passé, dans des environnements de marché fragilisés, les dividendes versés par les entreprises ont constitué une forme de protection pour l'investisseur.

La gestion est diversifiée sur 60 à 80 lignes, sachant qu'aucune ligne ne représente plus de 4  % de l'actif. La rotation est faible. J'ai toujours une poche de liquidités, pour plus de flexibilité. Nous ne recourons jamais aux produits dérivés. Il y a une prédominance des actions françaises. D'ailleurs, au sein du SBF 250, certaines sociétés offrent un rendement supérieur à 3%, sur la base du dernier dividende connu. Celles-ci représentent 45 % de la capitalisation totale de cet indice.

Quelle est votre stratégie de gestion ?

Ma stratégie de gestion privilégie 3 axes d'investissement :

  • Les valeurs d'actifs décotées. Je sélectionne des valeurs sous-évaluées pour lesquelles j'anticipe la réduction de la cote. J'évalue la pérennité et le potentiel de valorisation des actifs détenus. Bien entendu, j'accorde une attention particulière aux sociétés qui ont la capacité de verser des dividendes importants et pérennes. Par exemple : Total bénéficie à la fois du redémarrage de la croissance de la production après les déceptions de ces dernières années, d'une exécution sans faille de sa stratégie, de la maîtrise de ses coûts unitaires et d'une forte génération de cash flow libres. Enfin, l'environnement pétrolier semble favorable.
  • Les valeurs oubliées ou en situation de retournement, telles que Casino Adp, M6, Kesa ou Sequana.
  • Les situations spéciales, telles que Technofan ou Commerzbank.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)