1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Inflation : un vrai retour

Inflation : un vrai retour

04/06/2008 - 10:34 - Sicavonline - Montsegur Finance



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





À peine les conséquences bancaires du retournement de l'immobilier américain circonscrites, les marchés doivent intégrer un nouveau paramètre macro-économique : le retour de l'inflation.
Les pays développés vivaient depuis plus de 10 ans avec une inflation proche de 2 % en rythme annuel, correspondant à l'objectif maximum visé par la Banque Centrale Européenne rappelé fréquemment par son président Jean- Claude Trichet. Les marchés émergents avaient également réussi à contenir l'inflation, qui était à 11 % en 1999, mais qui était revenue à 4 % en 2000 pour y rester.

Evolution des marchés

Désormais, les chiffres mondiaux s'emballent et l'inflation européenne atteint 3,6 % en rythme annuel, presque deux fois la limite fixée par la BCE. Comme dans les années 1970, cette inflation trouve son origine dans le renchérissement des matières premières, un mouvement général qui affecte toutes les économies en pesant sur la croissance.

Le concept de « stagflation » (faible croissance et inflation) revient brutalement sur les marchés et explique de nombreux comportements sectoriels.

Taux d'intérêt

Des différences existent pourtant par rapport aux années 70.

D'abord, la hausse du pétrole est plus progressive : x20 de 1970 à 1980 contre x10 depuis le point bas de fin 1998. Or ce sont les chocs, les accélérations qui pénalisent le plus les économies. Les difficultés d'approvisionnement n'existent plus, seule reste l'inquiétude sur les capacités futures à satisfaire la demande croissante.

L'augmentation de l'intensité énergétique réclamée par la croissance a diminué grâce à des efforts structurels, et le poids relatif
des hydrocarbures dans l'énergie
diminue.

Marché des changes

Ensuite, les entreprises ne devraient plus souffrir des hausses de salaires automatiques. Les salaires ne sont plus indexés sur les prix, ce qui atténue le risque d'un «effet de second tour», cercle vicieux inflationniste. Mais cela atteint la consommation des ménages et durcit le débat social en alimentant les revendications pour le pouvoir d'achat.

Le partage de la valeur ajoutée devrait rester favorable aux actionnaires, excellente nouvelle pour la Bourse.

Cours du pétrole (WTI)

Enfin, il reste des pressions déflationnistes fortes comme la chute du prix des logements ou le durcissement des conditions de crédit.

Mais le risque d'accélération des prix n'est pas nul et les banques centrales, en injectant des liquidités pléthoriques dans le système financier pour en assurer la sauvegarde, deviennent des pompiers pyromanes, car ils augmentent massivement la masse monétaire, facteur d'inflation.

L'inflation se traduit par le transfert de richesse du créancier vers le débiteur. Les acteurs économiques endettés (surtout à taux fixes) profitent de l'inflation ainsi que ceux dont les revenus sont indexés sur les hausses de prix.

Les grands vainqueurs seront les Etats. Même si l'activité diminue, leur fardeau de dette sera allégé et leurs revenus (impôts et taxes) augmenteront parallèlement au niveau des prix, sur lesquels ils sont largement indexés.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)