1. Bourse & Sicav
  2. Focus entreprises
  3. ACCOR n'écarte pas la vente de Motel 6

ACCOR n'écarte pas la vente de Motel 6

18/12/2009 - 08:59 - Option Finance



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





(AOF) - Interrogé par Le Figaro au sujet de l'avenir de Motel 6 au sein d'Accor, Gérard Pélisson, le cofondateur du groupe, n'a pas écarté une vente de cette filiale. "L'avenir de Motel 6 au sein d'Accor est une vraie question", a-t-il déclaré. En revanche, les deux cofondateurs du groupe, Gérard Pélisson et Paul Dubrule, ne se sont pas prononcés en faveur d'une cession de Sofitel.
"Je ne pense pas qu'il faille aller jusqu'à une cession, même si les investissements peuvent paraître trop élevés par rapport à la rentabilité", a estimé Paul Dubrule, tout en estimant que ces investissements "paieront à long terme".

AOF - EN SAVOIR PLUS


Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

- Au 30.06.2009 : 3,41 milliards d'euros (-9,3%)
- Au 31.12.2008 : 7,73 milliards d'euros (-4,7% mais en progression de 2,8% à périmètre et changes constants)

Résultats

- Au 30.06.2009, Résultat avant impôt et éléments non récurrents : 182 millions d'euros (-53,7%) ; Résultat net part du groupe : perte de 150 millions d'euros (contre un profit de 310 millions au premier semestre 2008)
- Au 31.12.2008, Résultat avant impôt et éléments non récurrents : 875 millions d'euros (-3,5%) ; Résultat net part du groupe : 575 millions d'euros (-34,9%)

Prévisions

Le groupe a un objectif de résultat avant impôt et éléments non récurrents pour l'année 2009 compris entre 400 et 450 millions d'euros. Les hypothèses sous-jacentes pour atteindre cet objectif sont les suivantes :
- Dans les Services Prépayés, Accor prévoit une baisse de plus de 25% des produits financiers au second semestre, conduisant à une croissance du chiffre d'affaires des Services Prépayés à périmètre et change constants légèrement positive en 2009; une marge opérationnelle des Services Prépayés supérieure à 40% sur l'année.
- Dans l'Hôtellerie, aucune amélioration majeure de l'activité n'est attendue au second semestre; le renforcement du plan d'économies de coûts opérationnels dans les hôtels filiales, qui sera porté de 120 à 150 millions d'euros, devrait assurer le maintien du taux de réactivité de 35%.
- Au niveau groupe, des économies de coûts de support de 80 millions d'euros devraient être réalisées sur l'année.

Stratégie

En considérant les changements à venir qui vont affecter ses deux métiers, l'hôtellerie et les services prépayés (tickets-restaurant, titres de service, cartes-cadeaux...), le groupe cherche à accélérer la transformation et le développement de ces activités. Accor étudie donc la pertinence de leur séparation en deux entités autonomes, ayant leur stratégie propre et les moyens de leur développement. Les Services représentent une activité très rentable : alors qu'ils ne représentaient que 13% de l'activité du groupe en 2008, ils ont généré 40% de son résultat d'exploitation. Ce pole s'est fortement développé sur les dernières années grâce aux acquisitions menées par Accor, en particulier celle de Kadeos et du britannique PrePay Technologies, ainsi que la récente alliance avec Mastercard.

Evènements financiers

- Accor a modifié le mode d'exploitation de ses unités hôtelières selon une stratégie dite de l' "Asset Right", qui a conduit à la cession de 625 hôtels depuis le 1er janvier 2005.
- Le développement de l'activité hôtelière du groupe passe aujourd'hui par la franchise. D'ici fin 2009 la moitié du parc hôtelier exploité en France devrait être exploité par des franchisés.

Forces et faiblesses de la société

Forces


- Structure financière solide avec un gearing de 30% à fin 2008 ;
- Le partenariat avec MasterCard devrait renforcer la croissance de l'activité Services, alors que celle-ci résiste mieux à la crise. Elle a progressé de 5,7% à périmètre et taux de changes constants au premier semestre ;
- 66% de l'excédent brut d'exploitation provient d'activités les moins cycliques : l'hôtellerie économique et les services prépayés ;
- Les analystes considèrent que la scission entre les activités hôtelières et de services devrait accroître la valorisation du groupe ;
- Même si le groupe est engagé dans un plan de réduction des coûts, le dividende versé en 2009 reste inchangé.

Faiblesses


- Accor réalise la majeure partie de son activité dans le secteur hôtelier, qui subit de plein fouet les effets de la crise ;
- Sur le premier semestre, l'hôtellerie haut et milieu de gamme et l'hôtellerie économique aux Etats-Unis ont été fortement impactées par l'environnement dégradé;
- Le groupe est peu diversifié géographiquement et tire plus de 60% de ses revenus de l'Europe (France incluse) ;
- Sur le premier semestre, le groupe a enregistré une perte nette, qui reflète des dépréciations d'actifs de 194 millions d'euros (dont 118 millions d'euros liés à des écarts d'acquisition d'hôtels Motel6) et des charges de restructuration de 53 millions d'euros.

La valeur et son secteur

Principales activités

Deux grands métiers : l'Hôtellerie (marques Sofitel, Pullman, MGallery, Novotel, Mercure, Suitehotel, Ibis, All seasons, Etap Hotel, Formule 1 et Motel 6) et les Services (avantages aux salariés et aux citoyens, récompenses et fidélisation, gestion des frais professionnels).

Le secteur

Les principaux acteurs mondiaux ont affiché une dégradation de leurs performances sur le premier semestre 2009. Le leader mondial, Intercontinental, a subi une chute de 25,5 % de son chiffre d'affaires et une perte avant impôts de 50 millions, contre un bénéfice de 232 millions un an plus tôt. Le profit de Marriott, troisième groupe hôtelier mondial, a été réduit de moitié (- 46 %, à 167 millions de dollars). Selon les données du cabinet MKG, la France se comporte mieux que ses voisins européens. Le recul du revpar (revenu par chambre) sur notre territoire a été limité à 6,2 % sur le premier semestre 2009 alors qu'il atteint 20 % en moyenne dans le reste de l'Europe.

La valeur dans son secteur

Leader européen dans l'hôtellerie, leader mondial dans les services aux entreprises et aux collectivités publiques

Comment suivre la valeur

- Son activité d'hôtellerie rend la valeur cyclique, la crise économique actuelle pesant sur son chiffre d'affaires.
- Les indices sectoriels à suivre sont le taux d'occupation des hôtels et le RevPar, revenu par chambre disponible, en hausse de 4,6% en moyenne pour les chaînes hôtelières françaises l'an passé.
- La scission probable, et son impact sur la valeur du titre, sont à surveiller étroitement.

Rémunération des actionnaires

Dividendes versés

1,65 euro par action sur le résultat 2008

Taux de distribution des dividendes

63,5%

Taux de croissance du dividende par action

Inchangé par rapport à l'année précédente

Rendement

5%

Estimations de dividendes par action

1,29 euros pour 2009

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Hotellerie et loisirs

L'Organisation mondiale du tourisme a revu à la baisse ses prévisions de déplacements mondiaux pour l'ensemble de 2009. Alors qu'elle prévoyait initialement une réduction limitée à 1% de ces déplacements, elle table désormais sur une diminution comprise entre 4% et 6%. D'après une étude réalisée dans le cadre du Conseil national du tourisme, les professionnels français du secteur s'attendent à une baisse de leur activité comprise entre 10% et 25% suivant les secteurs, cette année. La grippe A, qui pourrait encore détériorer la situation, aurait un impact mondial. Selon les experts, le coût pour l'économie mondiale pourrait être cent fois plus élevé que celui de la crise du SRAS en 2003, qui avait été limitée essentiellement à l'Asie. Son impact pourrait s'élever à 2500 milliards de dollars, correspondant à 3,5% du PIB mondial. Alors que la crise conduit déjà les entreprises comme les particuliers à réduire leurs frais de déplacements, l'épidémie pourrait avoir des conséquences catastrophiques sur le tourisme mondial.






Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Archives de décembre 2009
18/12  ILIAD devient le 4ème opérateur de téléphonie mobile 3G
18/12  EADS risquerait de perdre un contrat de 2,9 milliards d'euros
18/12  ACCOR n'écarte pas la vente de Motel 6
18/12  Affaire EADS : les protagonistes mis hors de cause
18/12  TOTAL : quatre scénarios pour la raffinerie de Dunkerque
18/12  France : le moral des industriels se tasse en décembre
18/12  ORACLE : les résultats surprennent positivement
18/12  APRIL GROUP rachète le courtier grossiste Flexitrans
18/12  AXA consolide sa présence en Europe de l'Est pour 147 millions d'euros
18/12  Allemagne : l'indice IFO ressort supérieur aux attentes en décembre
18/12  TF1 obtient les droits de diffusion des matches de l'Equipe de France
18/12  Dexia AM reste positif sur les actions
18/12  Zone euro : excédent commercial de 8,8 milliards d'euros
18/12  Dexia AM ne croit pas à une bulle des actifs
18/12  Le FRR confie des mandats obligataires à cinq sociétés
18/12  Groupama AM : vers une poursuite de la hausse des actions en 2010
18/12  NIKE : bénéfice en baisse au deuxième trimestre
18/12  TAKE TWO : Carl Icahn prend 11,3% du capital
18/12  PALM enregistre une perte plus lourde que prévu
18/12  RESEARCH IN MOTION : bonne performance trimestrielle
18/12  Hedge funds : léger rebond en novembre
18/12  Barclays Capital : des incertitudes accrues en 2010
18/12  Actions : Fortis Investments réduit sa surpondération
18/12  Une semaine de Bourse - Légère rechute des indices
21/12  NICOX : succès de l'augmentation de capital de 100 millions d'euros
21/12  TECHNIP décroche un contrat de FEED au Brésil
21/12  SANOFI-AVENTIS arrête le développement de deux médicaments
21/12  DEXIA : le directeur général affiche son optimisme
21/12  CNP ASSURANCES exerce son option de vente dans NGAM
21/12  SAFRAN sélectionné avec General Electric en Chine
21/12  NATIXIS annonce le départ de J-M. Moriani
21/12  NATIXIS reprend 100% de NGAM
21/12  PEUGEOT : nominations
21/12  GROUPE EUROTUNNEL rassure sur son infrastructure
21/12  EDF : feu vert pour sa coentreprise en Chine avec CGNPC
21/12  GENERAL ELECTRIC sélectionné avec SAFRAN pour un contrat en Chine
21/12  CONAGRA FOODS relève ses perspectives
21/12  CHATTEM racheté par SANOFI-AVENTIS pour 1,9 milliard de dollars
21/12  Le Dow Jones affiche une hausse de 0.85 % à 9589.69 points
21/12  EDF EN en discussions pour une usine photovoltaïque
21/12  Actions européennes : Schroders voit des valorisations attrayantes
21/12  CASINO : nominations à la direction
21/12  LVMH : vers une forte hausse des ventes de montres en Chine
21/12  Actions : Schroders conseille de tirer parti de la volatilité
21/12  Le Dow Jones affiche une hausse de 0.85 % à 9589.69 points
21/12  BONDUELLE confirme la vente d'une unité belge
22/12  NICOX : demande de mise sur le marché du Naproxcinod en Europe
22/12  THOMSON : les créanciers obligataires se prononceront aujourd'hui
22/12  VINCI : contrat de 250 millions de livres à Londres
22/12  AREVA remporte un contrat de 200 millions d'euros à Dubaï
22/12  REXEL allonge la maturité de sa dette
22/12  BELVEDERE : Bruce Willis prend 3,3% du capital
22/12  Actions américaines : de nombreuses opportunités selon Schroders
22/12  JPMorgan reste surpondéré en actions
22/12  EADS : nouveau contrat avec Malaysian Airlines
22/12  KINGFISHER quitte Euronext le 29 janvier
22/12  THOMSON : feu vert des comités pour le plan de restructuration
22/12  FORD MOTOR présente son plan de départs
22/12  Les marchés émergentes devraient surperformer selon Schroders
22/12  Schroders voit des opportunités sur les marchés de devises
22/12  CREDIT AGRICOLE reçoit le feu vert de Bruxelles pour le rachat de SGAM
22/12  CORR : CREDIT AGRICOLE reçoit le feu vert de Bruxelles pour SGAM
22/12  Le Dow Jones affiche une hausse de 0.85 % à 9589.69 points
22/12  VIVALIS : signature d'une nouvelle licence commerciale
23/12  EDF : Gazprom pourrait débarquer sur le marché français
23/12  VEOLIA : alliance avec Trenitalia dans le TGV ?
23/12  France - léger recul de la consommation des ménages en novembre
23/12  SANOFI-AVENTIS pourrait monter au capital de Zealand Pharma
23/12  FORD pourrait se séparer de Volvo de façon imminente
23/12  THALES : déboires face à BAE Systems (presse)
23/12  FORD veut vendre Volvo Cars à Geely au deuxième trimestre 2010
23/12  RED HAT dépasse les attentes
23/12  MICRON TECHNOLOGY bénéficiaire au premier trimestre
23/12  MICHELIN placé sous surveillance négative par S&P
23/12  USA - nouvelle amélioration du moral des ménages en décembre
23/12  USA - forte baisse des stocks de brut
24/12  VIVENDI monte au capital de GVT
24/12  ICADE rachète Compagnie La Lucette
24/12  CREDIT AGRICOLE et SOCIETE GENERALE : création officielle d'Amundi
24/12  SANOFI-AVENTIS : feu vert de la FDA pour un vaccin contre la grippe
24/12  CREDIT AGRICOLE et SOCIETE GENERALE : création officielle d'Amundi
24/12  VRANKEN-POMMERY : augmentation de capital réussie
24/12  CITIGROUP rembourse le Tarp
24/12  USA - hausse moins forte que prévu des commandes de biens durables
28/12  SOCIETE GENERALE : le russe Interros pourrait entrer au capital
28/12  Secteur automobile : forte hausse des immatriculations en décembre
28/12  SPERIAN refinance sa dette bancaire
28/12  Les valeurs du jour à Paris - PEUGEOT et RENAULT : bon millésime
28/12  Inde : forte croissance au deuxième trimestre
28/12  Russie : reprise fragile de l'économie
28/12  AMAZON.COM : succès du Kindle pour les fêtes de Noël
28/12  EXXON : vers un accord avec Gazprom en 2010 sur Sakhalin-1 ?
28/12  Hausse de 3,6% des ventes des distributeurs en fin d'année
28/12  LCL lance le fonds LCL Stratégie 50
28/12  2009 sera une année record pour le marché de l'automobile
28/12  Actions : les recommandations d'ING sur les styles d'investissement
28/12  TF1 : la cession des 9,9% de Canal+ France à VIVENDI est effective
28/12  TELEPERFORMANCE s'implante en Colombie
29/12  HEURTEY PETROCHEM : contrats en Serbie
29/12  ACHETER-LOUER : l'augmentation de capital souscrite à 77%
29/12  France - hausse de 0,3% du PIB au troisième trimestre
29/12  SAFRAN : Bel Fuse rachète Cinch pour 39 millions de dollars
29/12  THEOLIA réduit son endettement et lève des fonds
29/12  GDF SUEZ : signature du contrat de service public en France
29/12  MORGAN STANLEY : vers une révision des rémunérations ?
29/12  Assurance vie : hausse de 12% de la collecte depuis le 1er janvier
29/12  USA - les prix des maisons sont restés stables en octobre
29/12  AREVA : projet pour un ou deux réacteurs EPR en Californie
30/12  Construction : ajustement douloureux attendu en Europe et aux Etats-Unis
30/12  France : la dette publique représente 75,8% du PIB
30/12  GENERAL MOTORS : Opel s'oppose au plan de restructuration
30/12  GENERAL MOTORS : GMAC devrait recevoir une aide supplémentaire
30/12  PFIZER : fin de l'expérimentation du Figitumumab
30/12  BROADCOM règle l'affaire des stock-options antidatées
30/12  TOTAL retarde le démarrage de l'usine de Carling
30/12  Turquie : une reprise fragile
30/12  EADS : Airbus ne devrait livrer que dix A380 cette année
30/12  CADBURY : délai pour annoncer ses résultats
30/12  Japon : une reprise plus résistante que prévu
31/12  CAFOM : finalisation du partenariat avec BUT
31/12  GECI : augmentation de capital de 7,587 millions d'euros
31/12  FRANCE TELECOM : rachat d'un million d'actions
31/12  ETF : 118,6 millions de dollars de décollecte la semaine dernière
31/12  ANALYSE 12H00 AOF FRANCE/EUROPE - Légère hausse pour finir 2009
31/12  FORD : Geely soutenu par Pekin pour le rachat de Volvo



Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Cotation
Dernière cloture    38.76 EUR



Date du cours    18/02/2020



A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit