Face à la situation de crise sanitaire, nous tenons à vous informer que Sicavonline reste joignable pour répondre au mieux à vos demandes.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : gestion.privee@sicavonline.fr ou par téléphone au 01.73.60.03.45.
  1. Bourse & Sicav
  2. Les gérants au crible
  3. Saft, plein d'énergie (Chapitre 1)

Saft, plein d'énergie (Chapitre 1)

05/08/2010 - 15:22 - Sicavonline - Vincent BEZAULT



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Saft, plein d'énergie (Chapitre 1)

John Searle, Président du directoire de Saft

Saft, le leader mondial de la conception et de la fabrication de batteries de haute technologie pour l'industrie et la défense, a publié le 28 juillet 2010 d'excellents résultats semestriels. En dépit d'une très faible variation de son chiffre d'affaires, le groupe se targue d'une hausse de 8,7 % de son résultat opérationnel (EBIT) au 1er semestre et révise à la hausse ses prévisions de rentabilité pour 2010.

Dans la première partie de l'entretien accordé à Sicavonline, John Searle, Président du directoire de Saft, revient sur ces annonces positives et sur les ambitions de son groupe dans le stockage d'énergie.

John Searle, Saft a réussi a amélioré sa rentabilité au cours du 1er semestre. A quoi attribuez-vous cette bonne tenue de la rentabilité ?


Trois facteurs l'expliquent selon moi. Premièrement, Saft a bénéficié de prix de vente stables. Nous ne sommes pas dans un marché déflationniste où les prix ont toujours tendance à baisser. Deuxièmement, nous sommes parvenus à faire baisser les coûts de fabrication en accroissant nos achats de matières premières et de composants dans les pays à bas coûts. Troisièmement, Saft tire parti des efforts de restructuration menés il y a douze mois. La fusion de deux de nos divisions a permis d'abaisser nos frais de structures. Grâce à ces trois facteurs, Saft a pu effectivement, malgré un chiffre d'affaires quasiment stable au 1er semestre, améliorer sa rentabilité.

« avec l'abaissement de notre point mort et un chiffre d'affaires en progression au 2nd semestre, nous devrions aboutir (...) à une rentabilité plus importante que ce que nous anticipions initialement. » »

La seconde partie de l'année devrait bien se dérouler puisque Saft révise à la hausse ses objectifs de marge d'Ebitda. Celle-ci devrait être selon vos estimations supérieure ou égale à 18,5 % en 2010.


Nous avons réussi à améliorer la rentabilité au 1er semestre avec un chiffre d'affaires quasiment stable. Nous nous disons que, logiquement, avec l'abaissement de notre point mort et un chiffre d'affaires en progression au 2nd semestre, nous devrions aboutir sur l'ensemble de l'année à une rentabilité plus importante que ce que nous anticipions initialement.

Vous mentionnez parmi les éléments positifs la baisse des coûts de fabrication grâce aux achats de composants et de matières premières dans les pays à bas coûts. Mais pouvez-vous compter dessus pour les mois à venir ? Ne craignez-vous pas en effet que la conjoncture s'améliorant et la demande s'accroissant, les prix des composants et des matières premières ne s'apprécient ?


Je vous l'accorde, il sera sans doute difficile de trouver des fournisseurs qui vendent toujours moins cher certains composants ou certaines matières premières, si la croissance mondiale est plus soutenue. Saft est cependant protégé des fluctuations de prix du nickel et des métaux durant les prochains douze mois grâce à la politique de couverture mise en place. Par ailleurs, je tiens à rappeler que la rentabilité de Saft repose aussi sur la croissance des volumes.

Saft a de grosses ambitions dans le stockage d'énergie renouvelable. Où en êtes-vous dans ce domaine ?


Nous réalisons aux Etats-Unis un investissement significatif de 200 millions de dollars dans une usine en Floride, subventionnée à 50 % par le gouvernement fédéral américain. Ce site fabriquera et vendra des batteries lithium-ion (Li-ion) pour lesquelles le marché le plus important est celui du stockage des énergies renouvelables. Il s'agit indubitablement d'un marché d'avenir qui est en plein développement.

Nous avons annoncé depuis deux ou trois ans quelques projets de démonstration. Nous venons d'ailleurs de nouer un nouveau partenariat avec Acciona Espagna. Nous allons fournir à une ferme solaire en Espagne une batterie conteneurisée de stockage d'énergie. Et ce partenariat est, selon nous, un signe positif supplémentaire de tout l'intérêt que peut revêtir ce marché.

Comment Saft se situe-t-il sur ce marché des batteries Li-ion de stockage d'énergie ?


Aujourd'hui nous en sommes un des leaders. Nous sommes bien positionnés en Europe et aux Etats-Unis mais il nous faut patienter jusqu'au développement de ce marché en 2011 ou en 2012. En attendant, l'important pour nous est surtout d'avoir des références dans le stockage d'énergie pour conserver notre avance sur ce secteur. Nous fournissons ainsi déjà de grands noms de ce domaine et notre usine aux Etats-Unis nous permettra de répondre encore mieux à la demande dès l'année prochaine.

Et quand votre site de production sera-t-il prêt ?


Il le sera mi-2011 mais nous sommes d'ores et déjà prêts à répondre à la demande internationale grâce à nos autres sites de production.

« De récentes études estiment (...) qu'en 2015 le marché des batteries destinées au stockage d'énergie pourrait peser entre 1,2 milliard de dollars et 2,5 milliards de dollars par an. » »

John Searle, lorsque vous parlez des batteries dédiées au stockage d'énergie, vous évoquez un marché d'avenir mais à combien l'évaluez-vous?


Aujourd'hui, le marché des batteries dédiées au stockage d'énergie ne représente que quelques millions d'euros par an. Mais nous n'en sommes qu'au début car plus il y a d'investissements dans les énergies renouvelables plus les besoins de stockage d'énergie s'accroissent étant donné que la production d'énergie renouvelable est généralement intermittente et non pas continue : il ne vente pas toujours pour faire tourner les éoliennes et il ne fait pas toujours assez beau pour que les panneaux photovoltaïques produisent de l'énergie solaire. Et comme la production des énergies renouvelables et la consommation de ces énergies renouvelables ne peuvent pas être toujours concomitantes, il est nécessaire de stocker cette énergie pour un usage ultérieur. Et les besoins vont être importants.

De récentes études estiment au demeurant qu'en 2015 le marché des batteries destinées au stockage d'énergie pourrait peser entre 1,2 milliard de dollars et 2,5 milliards de dollars par an.

Je ne peux pas affirmer que nous avons la technologie idéale pour couvrir tous les besoins de ce marché mais je pense que nous avons un produit qui répond très bien au moins à la moitié de ses besoins. Autrement dit, nous avons un marché potentiel de 600 millions de dollars à 1,3 milliard de dollars en 2015 pour les grosses batteries devant équiper les fermes photovoltaïques et les fermes éoliennes.

Pour les petites batteries de stockage dédiées au marché résidentiel il peut se créer à même horizon un marché de taille équivalente. Voilà pourquoi le stockage d'énergie est pour nous un marché d'importance.

Saft, un (quasi) centenaire plein d'énergie

Saft, plein d'énergie (Chapitre 2)

Saft : les forces, les faiblesses, les opportunités, les menaces

Saft, activité et rentabilité en quelques chiffres

Saft, vu par les analystes

Saft, une longue histoire

Saft, un acteur de niche sur un marché de 60 Mrds de dollars

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.


Dossier : Saft, un (quasi) centenaire plein d'énergie

  • Saft, un acteur de niche sur un marché de 60 Mrds de dollars
  • Saft, une longue histoire
  • Saft, vu par les analystes
  • Saft, activité et rentabilité en quelques chiffres
  • Saft : les forces, les faiblesses, les opportunités, les menaces
  • Saft, plein d'énergie (Chapitre 2)
  • Saft, plein d'énergie (Chapitre 1)


  • A lire autour du sujet "Saft, plein d'énergie (Chapitre 1)" :




    Lettre d'info gratuite

     
    Imprimer cet article

     
    Augmenter la taille du texte

     
    Réduire la taille du texte

     
    Envoyer cet article

     
    Fil RSS Sicavonline

     
    Partager sur Facebook

     
    Publier sur Twitter

     
    Suivre @sicavonline





    Abonnez-vous à notre newsletter
    Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
    En savoir +

    Articles les plus lus

    Abonnez-vous à notre newsletter
    Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
    En savoir +

    SICAV et FCP les plus vus
    Retrouvez sur Sicavonline

    A court ou long terme, avec plus de 4 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
    Jusqu'à
    remboursés
    A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
    A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 18 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
    Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 853 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit