1. Bourse & Sicav
  2. Compte titres, PEA & autres supports
  3. Retraites chapeaux : des rentes majoritairement modestes

Retraites chapeaux : des rentes majoritairement modestes

21/10/2010 - 12:47 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Retraites chapeaux : des rentes majoritairement modestes

Les bénéficiaires de retraites chapeaux ne sont pas tous millionnaires, loin de là. Selon un rapport présenté aux parlementaires, le montant moyen des rentes versées annuellement ne dépasse pas 3.875 euros, soit 323 euros par mois.

Un rapport remis aux parlementaires par le gouvernement lève le voile sur le dispositif très critiqué des retraites chapeaux. Un mécanisme qui permet aux entreprises de verser, par le biais d'un contrat collectif, à tout ou partie de leurs salariés partant à la retraite une rente, en complément de la pension légale, afin de leur assurer un maintien de salaire.

En pratique, ces retraites chapeaux, sorte de fonds de pension à la française, sont réservées par les sociétés aux cadres supérieurs et aux dirigeants. Et ces dernières années, les montants exorbitants des retraites chapeaux perçus par certains grands patrons du CAC 40 ont fait la une des journaux, choquant profondément l'opinion publique. C'est en partie pour cette raison que le gouvernement envisage de renforcer la taxation de ces rentes.

En moyenne, les rentes issues des retraites chapeaux restent modestes

Mais au vu du rapport gouvernemental, dévoilé par les Echos, la réalité est tout autre, les montants versés au titre de ce dispositif sont relativement modestes. En moyenne, ce dispositif permet, grâce à la générosité de 10.500 sociétés, à 89.000 retraités de percevoir un complément de retraite atteignant en moyenne 3.875 euros par an, soit 323 euros tous les mois.

Seulement 15 % des retraités encaissent plus de 7.000 par an

Sur les 89.000 bénéficiaires actuels, 62 % encaissent moins de 4.000 euros par an alors que seulement 15 % récoltent plus de 7.000 euros annuellement. Toutefois, le rapport ne donne aucune indication quant aux nombres de personnes couvertes pour l'avenir - pour bénéficier de la rente viagère le dirigeant ne doit pas avoir quitté la société avant de partir à la retraite - et le gouvernement souligne que « subsistent de nombreuses incertitudes qui mériteraient que les efforts d'information et d'investigation soient poursuivis ».

Néanmoins, ce rapport pourrait changer la donne. Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2011 prévoit la création d'une contribution salariale de 14 % sur ces rentes en plus de la perception des prélèvements sociaux et de l'impôt sur le revenu, un amendement présenté par le député Yves Bur propose que les rentes inférieures à 3.462 euros par an ne soient pas concernées par cette nouvelle taxation.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Retraites chapeaux : des rentes majoritairement modestes" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit