1. Bourse & Sicav
  2. Les gérants au crible
  3. Fidelity Investment Managers parie sur les actions émergentes et cycliques en 2011

Fidelity Investment Managers parie sur les actions émergentes et cycliques en 2011

28/12/2010 - 17:40 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Fidelity Investment Managers parie sur les actions émergentes et cycliques en 2011

Mexico

Selon Fidelity Investment Managers, la croissance économique, qui devrait se poursuivre en 2011, pourrait cependant être freinée par des politiques budgétaires restrictives. Comme en 2010, les actions devraient tirer le meilleur parti de cet environnement macro-économique, estime Fidelity Investment Managers, qui mise en particulier sur les pays émergents et les secteurs cycliques.

Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques


« Les perspectives de croissance à l'horizon 2011 apparaissent relativement favorables pour les pays développés », du point de vue de Fidelity Investment Managers, « même si un certain tassement de l'activité est à attendre. Du côté positif, on peut souligner le redressement spectaculaire de la santé financière des entreprises, qui entraîne un redémarrage de l'investissement productif et une amélioration progressive du marché du travail. D'un autre côté, les efforts de désendettement encore nécessaires pour les ménages dans les pays ayant connu une bulle immobilière (Etats- Unis, Royaume-Uni, Espagne...) et le probable durcissement généralisé des politiques budgétaires devraient constituer un frein pour la croissance. »

Fidelity Investment Managers estime par ailleurs que « le risque inflationniste demeure très limité pour les pays développés à l'horizon 2011, le haut niveau du taux de chômage impliquant une progression très faible des salaires. Seule la forte hausse du prix des matières premières pourrait entraîner une remontée temporaire, et probablement limitée, de l'inflation.»

« Dans les pays émergents, la croissance devrait rester robuste », selon le gestionnaire d'actifs, qui considère toutefois que « la capacité des gouvernements et des autorités monétaires à éviter toute surchauffe de l'économie sans provoquer de chute brutale de la croissance constitue une incertitude. »

Perspectives 2011 : un potentiel très limité pour les obligations


« Dans un environnement caractérisé par une faible inflation et par des incertitudes persistantes sur la solidité financière de certains agents économiques, les Banques Centrales des grands pays industrialisés devraient conserver des politiques monétaires très accommodantes en 2011 », prédit Fidelity Investment Managers. « Les taux d'intérêt à court terme devraient donc demeurer proches de leurs niveaux actuels, très bas, une bonne partie de l'année prochaine. »

« Pour les parties plus longues de la courbe des taux, le risque est en revanche d'assister à une remontée des rendements », selon la société de gestion d'actifs. « Leur faible niveau actuel, la situation dégradée des finances publiques et l'affermissement de la reprise militent pour une hausse des taux. En l'absence de risque sérieux sur l'inflation, cette dégradation devrait toutefois rester limitée.

Dans cet environnement, Fidelity Investment Managers s'attend à ce que « les obligations d'entreprises [continuent] à surperformer les obligations d'Etat. Toutefois, compte tenu de la réduction déjà significative des spreads et du risque induit par une probable remontée des rendements des titres d'Etat, les performances à attendre de cette classe d'actifs en 2011 devraient être en net retrait par rapport à 2010 et 2009. »

« En résumé, nous adoptons une position relativement prudente sur la classe d'actif obligataire, en la sous-représentant dans les portefeuilles diversifiés », déclare Fidelity Investment Managers, qui privilégie « toujours les obligations d'entreprises par rapport aux obligations d'Etat.»

Perspectives 2011 : un environnement qui reste favorable aux actions


Fidelity Investment Managers ajoute que « l'environnement macro-économique devrait rester favorable aux actions en 2011. Bien que pénalisée par la mise en place de politiques économiques plus restrictives et par le processus de désendettement des ménages, la croissance économique devrait rester suffisamment forte pour permettre une poursuite de la hausse des profits. Celle-ci devrait toutefois se faire à un rythme plus modéré désormais, après une phase de rattrapage extrêmement marquée depuis 2009. »

Fidelity Investment Managers remarque en outre que « les valorisations demeurent toujours très raisonnables, malgré le rebond enregistré depuis le printemps 2009. Par rapport aux produits de taux, les actions affichent même encore une décote importante. »

Partant, la société de gestion privilégie « les actions dans les portefeuilles diversifiés, en conservant notamment un biais vers les pays émergents et en étant toujours légèrement [surexposée] sur les secteurs les plus cycliques ».

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



SCPI à crédit : Constituez-vous un patrimoine immobilier avec un faible capital de départ

Les taux d'intérêt sont historiquement bas. Profitez-en pour investir dans l'immobilier et financez une partie de votre crédit grâce aux revenus potentiels de la SCPI1.

1Le souscripteur ne doit pas tenir compte exclusivement des revenus provenant de la SCPI, compte tenu de leur caractère aléatoire, pour faire face à ses obligations de remboursement.


A lire autour du sujet "Fidelity Investment Managers parie sur les actions émergentes et cycliques en 2011" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit