1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Les actions japonaises devraient profiter de la croissance mondiale

Les actions japonaises devraient profiter de la croissance mondiale

02/03/2011 - 14:58 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Les actions japonaises devraient profiter de la croissance mondiale

Le marché actions japonais, qui surperforme les marchés internationaux depuis octobre 2010, pourrait encore se distinguer en 2011, selon J.P. Morgan Asset Management. Le gestionnaire d'actifs estime que le Japon est particulièrement bien placé pour tirer profit de la croissance mondiale, essentiellement tirée par l'Asie et les Etats-Unis. J.P. Morgan estime en outre que les actions japonaises présentent un potentiel d'appréciation conséquent compte tenu de leur sous-évaluation et de la croissance soutenue des bénéfices anticipée.

J.P. Morgan Asset Management remarque que « depuis octobre 2010, le marché action japonais a surperformé ses pairs, les investisseurs le considérant comme un amplificateur du cycle d'accélération de la croissance mondiale (Asie hors Japon principalement et États-Unis) dans le cadre de la mise en œuvre de la 2e phase de « Quantitative Easing» (NDLR : QE2, deuxième vague d'assouplissement quantitatif mise en place par la Réserve Fédérale des Etats-Unis). »

La reprise économique mondiale stimulera les exportations japonaises

La société de gestion pense que le marché actions japonais «présente encore une opportunité d'investissement. À court/moyen terme, il est probable que le marché actions japonais restera animé par des facteurs extérieurs. (...) Les actions japonaises devraient rattraper et surperformer leurs pairs à mesure que le marché confirmera les signes d'une reprise mondiale. Celle-ci est très importante pour le marché japonais tant que son économie intérieure demeure dans une situation de statu quo. En effet, la contribution des exportations à la croissance du PIB japonais est très significative, même si le pourcentage n'est que de 25 %. »

J.P. Morgan Asset Management ajoute que « les efforts des banques centrales et des autorités, y compris le QE2 mené par la Fed, devraient soutenir les prix des actifs ainsi que la demande mondiale en 2011. Les taux réels pourraient augmenter aux Etats-Unis, ce qui impliquerait une inversion de l'évolution du dollar par rapport au yen. » Or, le gestionnaire d'actifs considère que « la dépréciation du yen associée à la hausse des taux US devrait créer un contexte favorable aux actions nippones, qui semble déjà apparaître. »

J.P. Morgan AM prévoit une forte hausse des bénéfices des entreprises japonaises en 2011

J.P. Morgan Asset Management estime que les actions japonaises devraient également être dopées par une progression significative des bénéfices des sociétés nipponnes en 2011.

« L'une des raisons pour lesquelles les actions japonaises ont été délaissées en 2010 est que les investisseurs craignaient les conséquences d'une appréciation marquée du yen, en dépit de la solide croissance des bénéfices affichée par les entreprises japonaises jusqu'à présent. La croissance du BPA (NDLR : bénéfice par action) des entreprises japonaises en 2010 est estimée à plus de 100 %. Cette progression significative ne semble pas encore avoir attiré l'attention des investisseurs », constate J.P. Morgan Asset Management.

« Au cours des 10 dernières années, les entreprises japonaises ont fortement réduit leurs coûts, et le ratio d'équilibre des grandes entreprises nippones n'est que de 72,9 (ratio d'équilibre = seuil de rentabilité/chiffre d'affaires réel, source : statistiques du Ministère des Finances ; données recueillies par Daiwa Securities CM). Lorsque la demande étrangère commencera à se refléter dans les chiffres d'affaires, la croissance des bénéfices devrait être élevée et les inquiétudes excessives affichées par les opérateurs à l'égard du marché devraient se dissiper. À mesure que les investisseurs reprendront confiance dans le rythme de croissance de l'économie mondiale, nous pensons qu'il est possible que les actions japonaises continuent d'attirer l'attention à la faveur des solides fondamentaux dont elles bénéficient. »

Des actions japonaises largement sous-évaluées

La faible valorisation des actions japonaises représente un autre atout pour le marché, du point de vue de J.P. Morgan Asset Management, qui précise que « le PE (NDLR : price earning ratio, ratio cours/bénéfices) ajusté du cycle économique (CAPER) demeure à son plus bas niveau depuis 15 années, à 9.2 en décembre 2010. » La société de gestion explique cette forte sous-évaluation par « une profonde désaffection et un faible niveau de souscription depuis déjà un certain temps ». Elle considère donc que « les valeurs japonaises bénéficient (...) d'un solide potentiel de hausse, qui devrait se révéler dès que la reprise économique mondiale sera confirmée. »

Une probable dépréciation du yen qui devrait profiter aux actions nippones

J.P. Morgan Asset Management ajoute que si « la croissance japonaise devrait rester limitée par rapport à celle d'autres pays d'Asie dans la mesure où il s'agit d'un marché déjà développé, (...) le contraste entre l'orientation des politiques monétaires du Japon et [celle] des autres pays d'Asie pourrait créer un environnement favorable aux actions japonaises à très court terme. »

Le gestionnaire d'actifs explique qu' « en Asie hors Japon, les autorités ont annoncé de nouvelles mesures de resserrement monétaire depuis le début de l'année. Le rythme des hausses de taux pourrait s'amplifier au premier semestre 2011 sous l'effet de l'intensification des pressions inflationnistes. Au Japon, les taux d'intérêt devraient demeurer proches de zéro en 2011 et l'inflation ne devrait pas être un sujet de préoccupation. L'an dernier, l'appréciation du yen avait pesé sur le marché actions, tandis que d'autres pays exportateurs bénéficiant de devises plus faibles, comme l'Allemagne et la Corée, avaient pleinement profité de cette situation. En 2011, le contraste entre les politiques monétaires des pays d'Asie et du Japon devrait inverser la situation et créer un environnement d'investissement favorable au Japon en tant que pays exportateur. De nombreuses devises asiatiques étant indexées sur le dollar US, leur valeur a tendance à évoluer parallèlement à celle du billet vert. »

« D'un point de vue historique, la corrélation entre les marchés actions asiatiques et japonais, et le taux de change JPY/USD est diamétralement opposée. En 2011, la dépréciation du yen à la faveur de la reprise économique américaine pourrait créer une situation favorable aux exportateurs japonais, suscitant ainsi une surperformance des actions nippones. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Les actions japonaises devraient profiter de la croissance mondiale" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)