1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Des sociétés minières dopées par les intempéries en Australie

Des sociétés minières dopées par les intempéries en Australie

08/03/2011 - 16:20 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Joanne Warner, gérante chez First State Investments, pense que les sociétés minières représentent un investissement judicieux. Ces sociétés, qui jouissent de finances saines, profitent en outre de l'envolée des cours du charbon, du fer et du cuivre, provoquée par les intempéries en Australie. Une flambée des prix qui devrait se poursuivre, dès lors que l'offre mondiale de ressources minières ne permet plus de satisfaire la demande. Du coup, Joanne Warner parie sur une révision à la hausse des bénéfices des sociétés minières.

Joanne Warner, gérante du fonds First State Global Resources Fund chez First State Investments, considère qu' « alors que les dommages causés par les conditions climatiques extrêmes en Australie de ces dernières semaines ont soutenu les cours de nombreuses valeurs internationales liées aux ressources naturelles, des révisions à la hausse de leurs perspectives bénéficiaires sont très probables. Ces sociétés minières bénéficient de l'envolée des cours des matières premières à cause des perturbations dans la production et la distribution de ces ressources naturelles. »

Fort renchérissement du charbon suite aux intempéries à Queensland

« La région la plus affectée en Australie a été le Queensland, un important producteur de charbon », précise la gérante de First State Investments. « Cet état produit environ 50 % du charbon métallurgique (coke). Les pluies torrentielles et les inondations ont contraint les producteurs de charbon comme BHP Billiton, Xstrata, Anglo American, Rio Tinto et Macarthur Coal à interrompre leurs livraisons pour cause de force majeure, du coup les prix ont fortement monté. »

Le fer et le cuivre affectés par la flambée des cours du charbon

Joanne Warner note en outre que « l'envolée des prix affecte désormais le minerai de fer et le cuivre : des révisions à la hausse des perspectives bénéficiaires de certaines minières paraissent donc très probables. Le consensus de prévision des cours sur les matières premières se situe en-dessous du prix au comptant depuis quelque temps. Joanne Warner pense donc que les analystes devraient relever leurs perspectives de cours des matières premières. »

Vers une plus grande volatilité des cours des ressources naturelles

« La vigueur des dernières statistiques chinoises tant du coté des exportations que des importations laisse penser que malgré des prix en hausse, la demande sur les matières premières demeure soutenue », selon l'experte de First State Investments. « Néanmoins, les pressions inflationnistes deviennent de plus en plus préoccupantes pour les autorités chinoises. Ce qui constitue un élément d'incertitude sur l'évolution future de la demande chinoise. Cela renforce aussi la probabilité d'une volatilité accrue, tant sur les cours des matières premières que sur ceux des minières dans la deuxième partie de l'année».

Des pénuries d'offres sur certaines matières premières à prévoir en 2011

Pour 2011, Joanne Warner table sur, « une demande des pays occidentaux qui, après avoir été soutenue par des politiques de relance budgétaire et un effet de restockage, sera plus pérenne car elle bénéficiera d'une croissance économique sous-jacente. De plus, la crise financière a conduit les sociétés minières à considérablement réduire, voir carrément interrompre, leurs programmes d'investissements. Compte tenu du délai assez long pour ouvrir une nouvelle mine, le marché estime que l'arrêt des investissements en 2008/2009 débouchera sur une pénurie d'offre sur certaines matières premières en 2011. La marge de manœuvre des gouvernements pour impacter la demande à court terme est limitée. Par conséquent, la seule réponse face à une demande sous-jacente toujours vigoureuse est la hausse des cours. »

Coûts de production en hausse pour les sociétés minières

La gérante du fonds First State Global Resources Fund considère par ailleurs qu' « il faudra prêter une attention particulière à l'inflation par les coûts en 2011. Les sociétés minières ont déjà indiqué au marché qu'elles devraient faire face à une hausse de leurs coûts de production cette année : une envolée provoquée par une hausse des coûts salariaux, et des prix de l'énergie, du pétrole, de l'acier et des consommables ». Joanne Warner ajoute que « la perspective d'une fermeté persistante des devises liés à l'activité minière, notamment du dollar australien, du dollar canadien et du rand sud-africain, va aussi impacter les coûts de production. »

Des sociétés du secteur minier financièrement saines

« La vigueur des cours des matières premières ces derniers mois a permis de renforcer les bilans de nombreuses sociétés », analyse l'experte de First State Investments. « Il est probable que la trésorerie disponible permettra de financer de nouveaux projets, des rachats d'actions ou des OPA, ce qui présentera des opportunités pour les investisseurs ».

« Par conséquent, nous continuons d'être favorable aux sociétés disposant d'un solide bilan et d'une forte capacité à générer de la trésorerie. Les fondamentaux soutenant les valeurs internationales liées aux ressources naturelles demeurent favorables. Les perspectives restent positives, alors que l'activité de fusion/acquisition reste saine, soutenue par des valorisations attrayantes, de faibles coûts de financement et des trésoreries abondantes. Cet environnement positif devrait continuer de soutenir les cours de ces groupes à court terme. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Des sociétés minières dopées par les intempéries en Australie" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)