1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Bourse : la Chine prête à repartir de l'avant

Bourse : la Chine prête à repartir de l'avant

28/03/2011 - 19:44 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourse :  la Chine prête à repartir de l'avant

La bourse chinoise n'a pas connu une année 2010 mémorable. A la traîne, elle a globalement sous-performé. Mais cet état de fait ne devrait pas s'éterniser, à en croire Yi Tang, le responsable de la gestion Actions Chinoises de Edmond de Rothschild Asset Management (EdRAM).

Yi Tang, le responsable de la gestion Actions Chinoises de Edmond de Rothschild Asset Management (EdRAM) se trouvait à Paris le 24 mars afin de présenter à la presse sa vision du marché actions chinois. Selon lui, ce dernier devrait se reprendre après une année 2010 caractérisée par une certaine sous-performance.

La Chine en avance de cycle

« La Chine a été le premier pays à sortir de la crise de 2008, » s'est plu à rappeler l'expert d'Edmond de Rothschild Asset Management (EdRAM), pour qui il n'est donc pas illogique qu'elle ait été le premier pays à consolider économiquement et boursièrement. Par ailleurs, les flux n'ont pas joué en faveur du marché actions chinois que les investisseurs ont un peu boudé pour se porter de préférence sur la dette émergente qui rémunérait à des taux élevés.

L'investissement bien orienté

Aujourd'hui, selon Yi Tang, plusieurs facteurs plaident en faveur du regain bousier dans l'Empire du Milieu, à commencer par la ré-accélération des investissements dans les infrastructures. Alors qu'arrivent à leur terme beaucoup des travaux d'infrastructures initiés lors du lancement en novembre 2008 du plan de relance chinois de 4000 milliards de yuan (soit plus de 450 milliards d'euros), « à partir d'avril, le douzième plan quinquennal va se mettre en place » avec un impact positif sur les investissements dans « l'urbanisation au centre et à l'ouest [du pays] », dans le transport ferroviaire à grande vitesse et dans les nouvelles industries liées à la protection de l'environnement ou aux sources d'énergies alternatives.

Des exportations chinoises bien réparties

Les exportations chinoises devraient également continuer à croître et à soutenir la croissance, d'autant que seules 4 % d'entre elles sont exposées aux pays enlisés dans des problèmes de dette souveraine et que juste 8 % concernent le Japon. Partant, elles pourraient augmenter sur un rythme annuel de 25 %.

Une volonté de soutenir le consommateur chinois

La consommation devrait également soutenir la progression de l'activité en République Populaire de Chine. Le responsable de la gestion Actions Chinoises de Edmond de Rothschild Asset Management (EdRAM) note ainsi que «depuis deux ans, le salaire minimum qui est établi ville par ville a progressé en moyenne de 12 % l'an. Dans certaines régions, comme dans la région du delta de la rivière des Perles, les hausses de salaires ont même été comprises entre 15 et 20 % ». L'un des objectifs des autorités chinoises est par ailleurs qu'au cours des cinq années qui viennent le revenu disponible croisse plus vite que le PIB -un PIB dont la croissance « a ralenti au troisième trimestre 2010 à 9,6 % et est remontée à 9,8 % au quatrième trimestre » et qui selon Edmond de Rothschild Asset Management devrait s'établir à 9,5 % en 2011 dans un environnement où l'inflation qui a atteint 4,9 % en janvier restera tolérable : « Des mesures immédiates ont été prises pour réduire la pression inflationniste, notamment par l'augmentation des taux d'intérêt et un quasi-contrôle sur les prix. »

Une nouvelle dynamique pour le marché actions en Chine

Dans ce contexte, la bourse chinoise pourrait retrouver de l'allant. Surtout que de l'avis de Yi Tang elle présente une valorisation attrayante. Elle a en effet sous-performé en 2010 alors que les bénéfices par action ont augmenté de 20 %. « La Chine devrait donc [en bourse l'année prochaine] surperformer les autres émergents. »
Sans se prononcer sur la performance des indices, le responsable de la gestion Actions Chinoises de Edmond de Rothschild Asset Management (EdRAM) pense ainsi que les portefeuilles que son équipe gère recèlent des potentiels d'appréciation de 40 % à horizon de douze à dix-huit mois.
Saint-Honoré Chine et Saint-Honoré ChinAgora, les deux fonds d'EdRAM dédiés à la Chine, sous-pondèrent le secteur financier par rapport à leurs indices de référence, même si celui-ci reste le plus représenté (28 % du premier et 27 % du second). « On aime bien les assureurs , on aime bien les cycliques, tout ce qui est industriel et matières premières, et on commence à construire des positions dans la consommation, » a indiqué Yi Tang.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : la Chine prête à repartir de l'avant" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 237 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
A court ou long terme, avec plus de 4 100 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)