1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Les gérants au crible
  6. >
  7. Le pétrole cher fait briller les actions russes

Le pétrole cher fait briller les actions russes

04/04/2011 - 12:37 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Le pétrole cher fait briller les actions russes

Entraînées par la flambée des cours du pétrole ainsi que par le rebond des prix du gaz, les actions russes ont une nouvelle fois surperformé les actions du reste du monde émergent en février. Une situation qui, selon Douglas Hefler (HSBC Global Asset Management), crée des opportunités dans le secteur énergétique en Russie, mais aussi dans les banques et la sidérurgie, qui profitent des réformes économiques et des cours élevés de l'acier.

Nouvelle performance des actions russes en février grâce aux cours élevés du pétrole

Le marché des actions russes a encore surperformé les marchés actions des autres pays émergents en février. Selon Douglas Helfer, gérant du fond HSBCGIF Russia Equity chez HSBC Global Asset Management, « [ces] solides performances s'expliquent presque intégralement par la hausse marquée du prix du pétrole », alimentée par l'enlisement en Lybie et l'intensification des mouvements de protestations au Moyen-Orient. Or, ce renchérissement de l'or noir «a un impact positif direct tant sur l'économie que sur les résultats des entreprises du secteur énergétique. » Le gérant remarque d'ailleurs que la « forte corrélation » entre les marchés actions russes et le prix du pétrole brut remonte au début de la crise financière en 2008. Dans le sillage du pétrole, le gaz a vu ses cours rebondir dernièrement « suite à un renforcement de la demande et aux inquiétudes relatives aux approvisionnements en provenance du Moyen-Orient et de l'Afrique du nord. Plus récemment », ajoute l'expert de HSBC Global Asset Management, « les problèmes rencontrés par les centrales nucléaires japonaises ont donné lieu à de nouvelles spéculations sur les prix mondiaux du gaz, l'importation de gaz naturel liquéfié constituant l'alternative la plus vraisemblable à l'énergie nucléaire. » Du coup, les valeurs russes du secteur gazier, et notamment Gazprom, ont surperformé les marchés.

Surpondération des secteurs pétrolier et gazier russes

Pour tirer parti de cette surperformance du secteur énergétique russe, le fonds HSBCGIF Russia Equity « surpondère largement les secteurs pétrolier et gazier, avec une allocation d'environ 44 %, sensiblement supérieure aux 37 % de l'indice de référence. Même après cette solide série de surperformances, les valorisations des secteurs [pétrolier et gazier] restent faibles, et de nombreuses valeurs s'échangent entre cinq et sept fois les prévisions de bénéfice 2011 (contre dix à douze fois pour leurs homologues mondiales). »

Banques et sidérurgie : deux autres paris de HSBCGIF Russia Equity

Toutefois, la montée des cours des matières premières n'est pas le seul facteur explicatif de la progression des marchés actions. La Russie repose également sur plusieurs « moteurs pour l'activité économique et la croissance des résultats des entreprises, notamment les réformes fiscales et l'augmentation de la consommation et des investissements. » Des thèmes que le fonds joue via une exposition aux banques. « La demande de prêts devrait connaître une hausse de plus de 20 % cette année et les marges d'intérêt nettes sont élevées, ce qui devrait perdurer. Les prêts non productifs ont atteint un pic et ont fait l'objet de provisions suffisantes. Les résultats des principales banques bénéficieront donc de la réduction progressive de ces provisions prudentes. Une rentabilité des fonds propres largement supérieure à 20 % est attendue. » Par ailleurs, le gérant de HSBC Global Asset Management prévoit « l'apparition de pôles de création de valeur dans les secteurs des métaux et de l'extraction minière, suite à de fortes corrections des cours. » Il s'intéresse en particulier aux « entreprises sidérurgiques intégrées, car elles bénéficient des solides prix mondiaux de l'acier et sont protégées contre la hausse des cours des matières premières grâce à leur autosuffisance au niveau du minerai de fer et du charbon de cokéfaction.»

Une inflation maîtrisée

Du point de vue de Douglas Helfer, le dynamisme des actions ne devrait pas être remis en cause par l'inflation. Certes, « le taux d'inflation officiel, qui était tombé à un plus bas historique sous la barre des 6 % à la fin de l'année dernière, s'est redressé ces derniers mois et dépasse aujourd'hui les 8 % ». Mais, d'après le gérant de HSBC Global Asset Management, « cette poussée inflationniste s'explique essentiellement par la hausse des prix de l'alimentaire qui représentent plus de 40 % du panier de l'IPC [indice des prix à la consommation] russe. Peu de signes indiquent une hausse significative de l'inflation sous-jacente (NDLR : hors alimentation et énergie) et les effets saisonniers de l'augmentation des prix de l'alimentaire (et de l'énergie) devraient être temporaires. » « Contrairement à la Chine et au Brésil, la Russie n'a pas enregistré de croissance excessive des prêts depuis la crise financière. La Banque centrale russe a certes relevé ses taux d'intérêt de 25 points de base à 8% et pourrait augmenter le coût des emprunts de 25 à 50 pb supplémentaires. Toutefois, compte tenu de l'absence d'endettement excessif du système bancaire et d'une croissance raisonnable du crédit, la hausse des taux d'intérêt devrait avoir un effet négligeable sur l'économie. L'inflation devrait s'atténuer d'elle-même au cours des prochains mois et le taux officiel atteindra vraisemblablement un pic sous la barre des 10 % autour du deuxième ou du troisième trimestre 2011. »

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Le pétrole cher fait briller les actions russes" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)