1. Impôts & fiscalité
  2. Impôt sur le revenu
  3. Vers une nette réduction des niches fiscales en 2012

Vers une nette réduction des niches fiscales en 2012

20/07/2011 - 16:18 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Vers une nette réduction des niches fiscales en 2012

Dans un entretien accordé au Figaro, François Baroin ministre de l'Economie confirme que l'écrémage des niches fiscales et sociales en fin d'année sera plus important que prévu pour permettre à l'Etat de tenir ses objectifs de réduction des déficits. En outre, l'ancien ministre du Budget n'exclut pas la création d'une contribution sur les revenus exceptionnels ou extravagants.

L'an dernier, une vingtaine de niches fiscales, réductions et crédits d'impôt confondus, ont subi un rabot de 10 %. C'est sans grande surprise que le gouvernement dévoile une prochaine vague de réduction des avantages fiscaux et sociaux en 2012. Dans un entretien accordé au Figaro François Baroin, ministre de l'Economie, a rappelé que les « objectifs en matière de déficit public sont intangibles et constituent la colonne vertébrale de la construction budgétaire » d'où la possible annonce dès la rentrée des niches fiscales et sociales visées par ce nouveau tour de vis budgétaire, qui pourrait bien être un peu plus serré que prévu.

Deuxième séance de rabotage pour les niches fiscales

« Il est très probable que nous devrons aller, dans le cadre de la loi de finances pour 2012, au-delà des 3 milliards [d'euros] de réduction des niches prévus » explique l'ancien ministre du Budget. Sans toutefois donner de chiffres précis, le tout nouveau locataire de Bercy estime qu'il sera indispensable de réduire les dépenses mais évoque également la possible augmentation des recettes fiscales.

Bientôt une contribution sur les revenus exceptionnels ou extravagants ?

Si le remplaçant de Christine Lagarde affirme avec véhémence que le gouvernement est « totalement opposé à la création du tranche supérieure marginale de l'impôt sur le revenu », il explique aussi qu'un groupe de travail va examiner la possible mise en place d'une « contribution sur les revenus exceptionnels ou extravagants comme l'a dit le premier ministre. » Selon François Baroin « c'est une grande différence avec un impôt exceptionnel sur les revenus voulu par les socialistes. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Vers une nette réduction des niches fiscales en 2012" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.