1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Dégradation de la note US - L'avis d'Hixance AM

Dégradation de la note US - L'avis d'Hixance AM

08/08/2011 - 17:47 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Dégradation de la note US - L'avis d'Hixance AM

L'annonce ce week-end de la dégradation de la note des Etats-Unis par l'agence de notation Standard and Poor's (S&P) au rang AA+, contre AAA (la meilleure note) pour la première fois depuis la création de l'agence de notation en 1941, conduit à déstabiliser encore un peu plus les investisseurs après la chute des marchés financiers depuis deux semaines.

La dégradation de la notation des Etats-Unis par S&P sanctionne davantage une problématique de gouvernance mise en exergue avant le 2 août lors du relèvement du plafond de la dette du pays.

Dans la foulée de cette dégradation, les pays du G7 et les principales banques centrales mondiales ont indiqué vouloir prendre toutes les mesures envisageables pour éviter toute déstabilisation des marchés financiers mondiaux.

Cependant le recul des places asiatiques cette nuit illustre les craintes des investisseurs suite à cette dégradation de note. En effet, l'Asie et notamment la Chine sont les principaux détenteurs de dette américaine.

Les marchés financiers ont déjà dû faire face depuis un mois à une accumulation concentrée de mauvaises nouvelles telles que le début de contagion des difficultés des pays périphériques de la zone euro à l'Italie, les atermoiements des Etats-Unis pour le relèvement du plafond de la dette, des publications de résultats du deuxième trimestre souvent décevantes, et une nette révision en baisse de la croissance du PIB des Etats-Unis pour le premier trimestre.

Ainsi au cours des deux dernières semaines les principales places boursières mondiales ont enregistré des corrections comprises entre 10 et 15%. Le CAC 40 a notamment enregistré 10 séances consécutives de baisse, ce qui ne s'était jamais vu depuis 1986.
Après des mouvements de baisse logiques et cohérents intégrant les mauvaises nouvelles enregistrées, la fin de semaine dernière aura vu des mouvements de capitulation liés à des phénomènes de réduction automatique du risque (stop loss) avec des volumes échangés très importants.

Les emprunts d'Etat des pays jugés les plus sûrs (notamment l'Allemagne), l'or et le franc suisse ont joué le rôle de valeur refuge tandis que le prix du baril du pétrole baissait nettement (passé de 95$ à 86$) et que les primes de risques sur les obligations privées se tendaient nettement (indice Itraxx Europe passé de 110 à 135).

A ce stade, l'analyse menée par l'équipe de gestion de HiXANCE ASSET MANAGEMENT conduit à penser que très probablement d'autres pays perdront leur notation AAA. Cependant, une notation inférieure n'est pas forcément synonyme de banqueroute mais traduit simplement la réalité de la dégradation des comptes publics de nombreux pays depuis la crise de 2008. Ainsi les investisseurs devront s'habituer à ce nouvel environnement.

Les baisses significatives maintenant enregistrées sur les marchés actions (-13,8% pour la CAC 40 sur 2011) conduisent à des niveaux de valorisation sur certaines valeurs, y compris en intégrant des hypothèses rationnelles pessimistes, difficilement explicables autrement que par la panique actuelle amplifiée parfois par certains phénomènes techniques.

C'est pourquoi, en dépit d'une volatilité qui pourrait rester élevée au cours des prochaines semaines et même si une baisse limitée est encore possible, la décision a été prise de réinvestir et de faire face avec sérénité et rationalité aux turbulences actuelles.

Ainsi au 5 août, le fonds HiXANCE Dividendes est investi à 95% après des investissements au cours des derniers jours en Michelin, Schneider et BNP Paribas.

La pondération actions sur le fonds HIXANCE Patrimoine a été augmentée pour atteindre près de 10% de l'actif avec des renforcements en GDF Suez, Michelin, Total et l'initiation d'une nouvelle position en Sanofi.

Rédigé le 8 août 2011 à 11h00.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Dégradation de la note US - L'avis d'Hixance AM" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit