1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Double Dip : le spectre de 1937 se rapproche

Double Dip : le spectre de 1937 se rapproche

22/08/2011 - 09:55 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Double Dip : le spectre de 1937 se rapproche

Si des différences entre le scénario de récession connu en 1937 par le monde développé et la situation économique et financière en cette année 2011 subsistent, les analogies s'accumulent. La croissance occidentale ne connaîtra pas de rebond significatif dans les prochains trimestres, selon les prévisions des économistes d'ING Investment Management. Reste à savoir si les politiques réagiront à temps pour éviter la catastrophe, ou si l'immobilisme général va plonger les Etats-Unis et l'Europe dans la récession.

Le monde développé cultive ses rhumatismes

« Les économies développées s'acheminent vers une croissance lente et volatile, entravée par des problèmes structurels hérités de la crise financière [de 2008], » avancent les économistes d'ING IM. « Le spectre du risque systémique hante l'Europe, tandis que les Etats-Unis voient leurs perspectives de croissance réduites par une consommation interne contractée par le resserrement fiscal qui se dessine, » notent-ils. Et malgré ces signaux alarmants, ING IM observe que « les politiques sont réticents à traiter correctement les problèmes fiscaux. »

Des déséquilibres économiques à la 1937

Ainsi, « la combinaison actuelle entre une croissance décevante (...) et des doutes concernant la capacité des politiques à contrecarrer les chocs négatifs [affectant les marchés financiers]» rappelle la récession américaine de 1937 au souvenir des spécialistes d'ING IM. En effet, après, 1933, une période de reprise économique vigoureuse avait succédé à la crise de 1929. Mais dès 1937, « des politiques d'austérité fiscale et monétaire avaient été mises en place, par peur de l'inflation et du surendettement, » relate-t-on chez ING IM.
Dans une telle situation, ING IM rappelle que « ce n'est pas tant le montant de la dette qui importe mais le déséquilibre dans sa répartition entre les agents et les secteurs. »

L'incertitude reste totale

Malgré ces inquiétantes similitudes dans le domaine fiscal, les économistes d'ING IM cherchent des moyens de se rassurer en examinant les différences entre la situation en 1937 et celle d'aujourd'hui. Les récentes annonces de la FED sur le maintien de taux zéro montrent que la politique monétaire ne connaît pas de resserrement, et de surcroît, le « secteur financier a bien plus d'importance relative aujourd'hui » qu'en 1937. Enfin, les pays émergents étaient pour ainsi dire inexistants à l'époque.
« Le tout, avec la comparaison entre 1937 et 2011, est de savoir si oui ou non nous allons connaître un double creux, » rappellent les experts d'ING IM. Pour eux, la probabilité d'une récession se situe entre 30 et 40%. [Bruno Cavalier, chef économiste chez Oddo Securities l'estime à 50% NDLR.]

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Double Dip : le spectre de 1937 se rapproche" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit