1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Investir et défiscaliser
  6. >
  7. Crédits immobiliers : quels taux proposent les banques ?

Crédits immobiliers : quels taux proposent les banques ?

23/08/2011 - 17:26 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Crédits immobiliers : quels taux proposent les banques ?

Le dernier indicateur des taux des crédits immobiliers de l'Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL) confirme la tendance. Cet été, les banques, en l'occurrence le Crédit foncier, la Banque postale, le Crédit mutuel, BNP Paribas et le Crédit immobilier de France n'ont pas augmenté leurs taux fixes. La Caisse d'épargne, le Crédit agricole SA et Cetelem les ont même diminués. Un seul fait état d'une légère hausse, LCL le Crédit lyonnais.

Pour aider les futurs emprunteurs à faire leur choix parmi les offres des établissements de crédit, l'Agence nationale pour l'information sur le logement (ANIL) publie tous les trimestres l'indicateur des taux des crédits immobiliers qui met en avant l'amplitude des taux pratiqués par les banques. Ce classement est réalisé sur la base des crédits immobiliers accordés sur 15 ans par 9 établissements financiers (le Crédit Foncier, la Banque Postale, le Crédit agricole SA, Cetelem, la Caisse d'épargne, le Crédit Mutuel, BNP Paribas, le Crédit immobilier de France et LCL le Crédit lyonnais).
Les derniers relevés de taux de l'ANIL en date du 15 août indiquent « qu'après plusieurs trimestres de hausse, c'est la stabilité qui l'emporte. » Les conditions des prêts à taux fixe sont revenues à un niveau proche de celui du quatrième trimestre 2009.

Les taux fixes des crédits immobiliers se stabilisent au 3e trimestre

Entre le 15 mai 2011 et le 15 août 2011, sur les neuf enseignes suivies, cinq banques n'ont pas modifié leurs taux de crédits immobiliers, trois sociétés les ont diminués et un seul établissement les a augmentés.
Les taux les plus bas, moins de 4 %, ont été accordés par le Crédit Foncier (3,45 %), la Banque Postale et le Crédit agricole SA (3,85%) et enfin par Cetelem et la Caisse d'épargne (3,95 %). Les quatre autres banques étudiées ont commercialisé des prêts supérieurs à 4 %.
A l'opposé, l'ANIL publie le barème le plus élevé usuellement pratiqué par ces mêmes sociétés. Les taux les plus hauts relevés par l'ANIL ont été distribués par le Crédit Mutuel (5,15 %), BNP Paribas (5,10 %) et le Crédit Foncier (5,00 %).
Si le Crédit immobilier de France et LCL le Crédit lyonnais ne proposent pas des taux particulièrement attractifs, ils ont le mérite d'être très constants. Un avantage pour ceux qui ne présentent pas un profil d'emprunteur idéal. Concernant ces établissements bancaires, la fourchette des taux des crédits immobiliers est particulièrement restreinte puisque le taux le plus bas et le taux plus haut sont quasiment identiques, entre 4,30 et 4,40 % pour LCL le Crédit lyonnais et 4,65 % pour le Crédit immobilier de France.

Les taux variables des crédits immobiliers ne sont pas attractifs

Du côté des taux variables, la tendance est à la hausse rendant ce type de taux de moins en moins attrayants.
Dans la note qu'elle édite l'ADIL précise que les taux des crédits immobiliers accordés aux particuliers varient d'une agence bancaire à l'autre et dépendent de la nature précise de l'opération immobilière, des spécificités du prêt, de l'emprunteur ou du prescripteur. L'objet de cet indicateur est de suivre l'évolution de quelques prêts immobiliers significatifs pour le marché du logement mais l'agence se défend d'en faire un « essai comparatif » des banques.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Crédits immobiliers : quels taux proposent les banques ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 237 € et diversifiez votre patrimoine.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)