1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Investir et défiscaliser
  6. >
  7. Plus-values immobilières, une réforme scandaleuse selon l'UNPI

Plus-values immobilières, une réforme scandaleuse selon l'UNPI

30/08/2011 - 15:32 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Plus-values immobilières, une réforme scandaleuse selon l'UNPI

La suppression de l'abattement sur les plus-values immobilières envisagée par le gouvernement dès le 24 août, avant même son approbation par le parlement, a suscité une vive réaction de la part de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI).La disparition de l'abattement sur les ventes de logements - hors résidences principales - n'aura pas l'effet escompté par le gouvernement mais pourrait d'après l'UNPI entraîner le blocage du marché immobilier.

L'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) a vivement réagi aux annonces du plan anti-déficit du gouvernement, et plus particulièrement à la suppression de l'abattement pour durée de détention des plus-values immobilières.

« Les propriétaires se détourneront de l'investissement immobilier »

Par le biais de son président, Jean PERRIN, l'UNPI estime que « cette réforme aura deux conséquences : les propriétaires se détourneront de l'investissement immobilier, et ils ne pourront plus soutenir des hommes politiques qui les rackettent, après avoir supprimé il y a quelques années la déduction forfaitaire sur les loyers et réduit le dépôt de garantie de deux à un mois. »

En effet, pour obtenir des recettes supplémentaires et ainsi tenir ses objectifs en matière de réduction des déficits le gouvernement propose au législateur la suppression de l'abattement pour durée de détention (et sa conséquence : la suppression de l'exonération après 15 ans de détention). Selon l'UNPI, cette mesure « empêchera dorénavant les propriétaires de faire des arbitrages dans leur patrimoine, qui leur permettaient jusqu'à présent de réinvestir notamment dans des travaux de mise aux normes et d'économie d'énergie. »

« L'immobilier constitue la vache à lait fiscale des pouvoirs publics. »

Compte tenu de l'alourdissement des prélèvements sociaux (de 12,3 % à 13,5 %), le taux global d'imposition des plus-values immobilières, avec l'impôt au taux de 19 %, s'élèvera à 32,5 %...« le rendement attendu d'une telle mesure, soit 2,2 milliards en 2012, » constate l'UNPI ce qui pour son président « démontre une fois de plus que l'immobilier constitue la vache à lait fiscale des pouvoirs publics. »

Contrairement à ce qu'affirment les services du gouvernement, l'UNPI doute de l'efficacité de ce dispositif « il n'est pas sûr que le nouveau dispositif participe à la relance de l'offre immobilière, et on peut craindre au contraire un blocage du marché, ceux qui ne sont pas obligés de vendre renonçant à leur projet. »

L'UNPI critique « également l'application immédiate de la réforme, alors que la loi n'est pas encore votée ».

La suppression de l'abattement sur les plus-values immobilières constitue selon l'UNPI « une injustice eu égard aux règles applicables dans d'autres secteurs : par exemple, l'exonération des plus values réalisées sur les titres ou actions détenus depuis plus de huit ans n'est pas remise en cause. »

L'UNPI demande tout d'abord « un effort substantiel de réduction des dépenses publiques, et un rééquilibrage équitable de la fiscalité entre les différents secteurs, avant de solliciter l'effort de tous. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Plus-values immobilières, une réforme scandaleuse selon l'UNPI" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 237 € et diversifiez votre patrimoine.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)