1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Compte titres, PEA & autres supports
  6. >
  7. L'or : placement anti-crise par excellence ?

L'or : placement anti-crise par excellence ?

07/12/2011 - 16:33 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



L'or : placement anti-crise par excellence ?

Vera Valor, la nouvelle pièce d'or créée et vendue par et sur AuCOFFRE.com

En ces moments difficiles ou en pleine expansion économique, la règle d'or en matière de gestion de patrimoine reste la même : diversifiez ! Et l'or présente bien des avantages dans ce domaine. Convaincu que le précieux métal doré est le « seul placement refuge visiblement capable d'assurer la sécurité de son patrimoine en temps de crise, » Jean-François Faure, président & fondateur d'AuCOFFRE.com, explique concrètement pourquoi posséder de l'or et sous quelle forme ? Comment s'en procurer ? Ou encore quand le vendre pour en faire un placement lucratif ?

L'or : placement « assurance » patrimoine

Pour le fondateur d'AuCOFFRE.com, Jean-François Faure, « l'or est au patrimoine ce que l'assurance incendie représente pour son logement. »Peu importe que le cours atteint par le précieux métal jaune soit « élevé » puisque sa fonction première est de préserver son patrimoine. Evidemment mieux vaut l'acquérir lorsque son cours est bas pour profiter pleinement de son action protectrice en cas de crise économique. En effet, l'or constitue un excellent outil de diversification de son patrimoine et un placement incontournable pour se couvrir en temps de crise, selon Jean-François Faure. Faiblement corrélé aux variables économiques (PIB, taux d'intérêt...) et donc décoléré des autres actifs tels que les actions ou les obligations, en posséder permet en quelque sorte d'assurer son patrimoine et peut permettre de compenser les pertes issues d'autres placements. En outre, il prémunit du risque d'inflation comme de déflation.

Valeur refuge et instrument de diversification de son patrimoine

Toute bonne stratégie d'investissement est basée sur une juste répartition entre les différents actifs financiers et immobiliers à disposition. Placer l'ensemble voire l'essentiel de son patrimoine sur un seul actif tel que la bourse ou l'immobilier est une erreur que commettent encore trop d'épargnants. Les événements actuels leur rappellent parfois douloureusement l'importance de cette règle, mais aussi que le produit miracle combinant à la fois performance et absence de risque n'existe pas sauf peut-être dans le discours des disciples de « Madoff ». Comme le mentionne Jean-François Faure dans son ouvrage intitulé l'or un placement qui (r)assure, « si l'or apparaît comme un élément incontournable dans un [patrimoine], surtout depuis ces dernières années, c'est parce que son prix ne dépend pas des mêmes facteurs que ceux qui déterminent la valeur des autres actifs ». D'après lui, l'or doit représenter « 5 à 10 % de actifs financiers d'un patrimoine et par les temps qui courent, il recommande même de placer plus de 20 % de son patrimoine dans l'or physique. » Evidemment, on peut ne pas être d'accord avec lui. Le patron d'AuCOFFRE.com rappelle également que « l'or est une valeur stable » et reste une valeur refuge « rare, inaltérable, et contrairement aux devises, il ne brûle pas et ne peut pas s'imprimer à volonté. L'or est un actif précieux et constitue même un substitut ultime aux devises lorsque celles-ci sont affaiblies. » En pratique, « en période d'inflation l'or est un placement rentable car son prix augmente beaucoup plus vite que l'inflation. Et en période de déflation, l'or est plus liquide que les autres actifs » insiste Jean-François Faure. L'or est un « investissement protecteur en cas de disparition des repères monétaires et un instrument de couverture contre le risque souverain. » selon le président d'AuCOFFRE.com. En matière de rendement, il est toutefois stérile. Importante précision que le dirigeant balaie en rappelant qu'il peut être lucratif si acheté et vendu aux bons moments.

Détecter les signes avant-coureurs de la baisse du cours de l'or

Pour être à même de convaincre les plus réfractaires, Jean-François Faure soutient que l'on peut anticiper les grandes lignes du cours de l'or, indiquant que « dès que les taux d'intérêt remonteront, il sera temps pour vous de revendre votre or » mais aussi d'en profiter pour en « racheter à prix bas, soit dans l'optique d'un placement d'assurance, soit en vue d'un investissement lucratif. » Jusque là, « tant que l'or n'a pas atteint le seuil symbolique des 2.000 $, il est permis d'acheter, en particulier des pièces d'or, comme le napoléon.»

Sous quelle forme détenir de l'or ?

En effet, le président d'AuCOFFRE.com privilégie l'acquisition d'or physique et plus particulièrement de pièces d'or « qui peuvent devenir le meilleur support pour vos placements dans le métal précieux, vous garantissant le maximum de souplesse et disposant d'un effet levier prêt à se déclencher au moment où vous en avez le plus besoin : lors d'une crise. » Contrairement aux lingots dont le prix est uniquement fonction du cours de l'or, la valeur des pièces peut être supérieure, notamment au cours des périodes où le métal jaune est très recherché. Actuellement, les pièces d'or valent généralement plus que leur poids d'or fin tout en offrant une meilleure liquidité qu'un lingot car leurs prix sont beaucoup plus accessibles. Cette prime, différence entre le prix du marché et le poids de l'or que contiennent les pièces, est actuellement relativement élevée, il faut savoir profiter des fenêtres de baisse du cours de l'or pour en acheter. L'effet de levier peut alors permettre de réaliser de belles plus-values lors de la revente des pièces d'or détenues.

L'or : un investissement à ne pas mettre en toutes les mains

Pour en profiter pleinement, les pièces ne doivent cependant comporter ni coups ni rayures et le bon sens veut qu'elles soient conservées en lieu sûr. Dès lors qu'elles ne quittent pas le coffre d'une banque, cela permet d'assurer de leur qualité et de leur authenticité, même sans les voir. D'ailleurs sur AuCOFFRE.com pas question d'acheter tout et n'importe quoi. Toutes les pièces en circulation sur la plateforme ont été acquises auprès de professionnels par des professionnels. C'est pourquoi, la plateforme d'achat et de vente AuCOFFRE.com, comptant environ 5.000 membres, s'assure de la qualité des pièces qui y circulent et propose de les conserver dans des coffres-forts loués par la société afin d'éviter tout risque de vol et de détérioration. Cette préservation des pièces d'or permet de ne pas subir de décote lors de la revente du métal jaune.

Vera Valor, LSP : les exclusivités d'AuCOFFRE.com

AuCOFFRE.com a également décidé de « surfer » sur la vague et de fabriquer sa propre pièce d'or, la Vera Valor. Enfin, la société propose en exclusivité à ses membres le livret de sauvegarde du patrimoine (LSP) « pour épargner différemment. » Avec ce produit, les épargnants peuvent acquérir progressivement de l'or physique. Le livret doit être alimenté chaque mois par l'achat au minimum d'un gramme d'or, soit l'équivalent d'une partie de pièce ou d'un lot de pièces de monnaie en or. Cet investissement est en principe flexible et l'or accumulé peut être revendu en ligne à tout moment, à condition bien sûr de trouver un acheteur.

Comment optimiser l'imposition des transactions portant sur l'or ?

Les services offerts par AuCOFFRE.com permettent aux particuliers revendeurs de prouver le prix et la date d'achat des pièces achetées et donc de ne pas subir de plein fouet la taxe forfaitaire de 8 % (7,5 % de taxe et 0,5 % de CRDS) sur le montant de la vente. Dans cette hypothèse, que l'opération se solde par un gain ou une perte, la vente était automatiquement taxée. Depuis le 1er janvier 2006, les épargnants peuvent choisir de soumettre à l'imposition non pas le montant de la vente mais celui de la plus-value et surtout de l'assortir d'un abattement en fonction de la durée de détention. Les ventes de lingots et de pièces de monnaie peuvent donc être soumises au régime des plus-values sur les biens meubles au taux de 19 % plus 13,5 % au titre des prélèvements sociaux, soit une taxation globale de 31,3 %. Une imposition peu attractive en elle-même mais qui peut être considérablement abaissée grâce au jeu des abattements. Le montant de la plus-value imposable est en effet réduit d'un abattement de 10 % par an à partir de la troisième année de détention. Au-delà de 12 ans de détention, la plus-value est donc totalement exonérée d'impôt. Prenons l'exemple de M. Argent qui vend pour 10.000 euros des pièces d'or acquises il y a 13 ans pour la moitié de cette somme. Si l'on applique le taux forfaitaire de 8 %, le montant de la taxation s'élève à 800 euros (10.000 x 8 %). En optant pour l'imposition de la plus-value, le vendeur ne sera pas imposable s'il peut prouver que cet or est détenu depuis plus de 12 ans.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "L'or : placement anti-crise par excellence ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 800 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)