1. Accueil
  2. >
  3. Impôts & fiscalité
  4. >
  5. Impôt sur la fortune immobilière
  6. >
  7. Allégement d'ISF : signez un pacte d'actionnaires Dutreil avant la fin de l'année

Allégement d'ISF : signez un pacte d'actionnaires Dutreil avant la fin de l'année

19/12/2011 - 15:07 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Allégement d'ISF : signez un pacte d'actionnaires Dutreil avant la fin de l'année

Peu connu des contribuables, un dispositif permet pourtant de réduire l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) des actionnaires ou associés de sociétés qui ne peuvent pas profiter de l'exonération au titre des biens professionnels. Le pacte d'actionnaires, ou Dutreil du nom de son créateur, peut alors constituer une solution adéquate pour réduire le montant de la facture fiscale à condition de s'y prendre à temps.

Les titres de sociétés exonérés d'ISF

Pour éviter de pénaliser les entrepreneurs, les parts ou actions de sociétés considérées comme des outils de travail sont exonérées d'ISF. Mais pour obtenir cette exonération, leur titulaire doit remplir de nombreuses conditions. Il doit ainsi détenir au moins 25 % des titres de la société seul ou avec sa famille et occuper une fonction de mandataire social (par exemple président ou directeur général). En outre, cette fonction doit représenter plus de la moitié de ses revenus professionnels. Si le seuil minimum de détention du capital n'est pas atteint, la valeur des titres détenus dans une société peut ne pas être comprise dans la base imposable à l'ISF si cette valeur brute excède 50 % de la valeur brute du patrimoine taxable à l'ISF, y compris ces parts ou actions au 1er janvier de l'année d'imposition.

Le pacte de la seconde chance : exonération partielle d'ISF

Ceux qui ne peuvent pas prétendre à cette exonération peuvent avoir une seconde chance. Ces derniers peuvent ainsi profiter d'une exonération partielle sur la valeur des parts ou actions de sociétés détenues à condition de s'engager à les conserver pendant une durée minimale de six ans.

Détention minimum, engagement de conservation et exercice d'une fonction de direction

Ce pacte d'actionnaires ou pacte Dutreil, du nom de son créateur, comporte deux périodes d'immobilisation des titres. Un engagement collectif d'une durée minimale de deux ans doit être signé par deux associés (ou actionnaires) ou plus détenant au moins 20 % des titres d'une société cotée ou 34 % si la société n'est pas cotée. Après cette période d'engagement collectif, chaque signataire du pacte est soumis à une obligation de conservation individuelle des titres pendant au moins 4 ans. Dès lors, l'exonération n'est définitivement acquise qu'au terme d'une période globale de conservation des titres de 6 ans. Autre condition de validité du pacte. L'un des signataires doit exercer une fonction de direction pendant une durée minimale de 5 ans. Ce délai est décompté à partir de l'enregistrement de l'engagement collectif.

Profiter d'une imposition d'ISF à hauteur de 25 % jusqu'à la cession des titres

Si toutes ces conditions sont respectées, les parts ou actions de société faisant l'objet d'un engagement collectif de conservation (pacte Dutreil) sont exonérées d'ISF à concurrence de leur valeur sans aucune limitation de montant. Autrement dit celui qui s'engage n'est redevable de l'ISF qu'à hauteur de 25 % de la valeur de ses titres. L'exonération partielle ne deviendra toutefois définitive qu'au terme de la période d'immobilisation volontaire d'au moins six années et se poursuivra tant que l'associé ou actionnaire conservera ses titres. Pour éviter une trop grande instabilité fiscale, il est désormais possible de faire entrer un nouvel associé non signataire dans un engagement collectif en cours d'exécution et la cession de titres faisant l'objet d'un pacte ne remet pas forcément en cause les exonérations fiscales pour les signataires non-cédants. Enfin, dernier détail pour qu'un pacte soit effectif dès 2012 et profiter d'une exonération à 75 %, ce dernier doit impérativement être conclu et enregistré avant le 1er janvier 2012. Cet engagement de conservation est particulièrement adapté à ceux qui bien que contrôlant plus de 25 % de la société n'exercent en son sein aucune fonction de direction. De même, les mandataires sociaux qui ne détiennent pas 25 % de la société dans laquelle ils exercent leur activité principale peuvent pour profiter d'une exonération partielle à hauteur de 75 % sur les titres nominatifs qu'ils détiennent à condition de s'engager en contrepartie à les conserver pendant au moins six ans.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Allégement d'ISF : signez un pacte d'actionnaires Dutreil avant la fin de l'année" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)