Votre espace client a évolué ! Connectez-vous sans plus attendre pour le découvrir!
  1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Impôts
  8. >
  9. Impôts : faut-il réorganiser son patrimoine avant l'élection présidentielle ?

Impôts : faut-il réorganiser son patrimoine avant l'élection présidentielle ?

26/03/2012 - 11:35 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Impôts : faut-il réorganiser son patrimoine avant l'élection présidentielle ?

L'attentisme n'est pas de mise. Si François Hollande gagne l'élection présidentielle, le régime d'imposition des donations et des successions sera beaucoup moins favorable. A condition de réagir maintenant, il est encore temps de profiter des avantages offerts par la législation actuelle et de préparer la transmission de vos biens sereinement. Sicavonline vous aide à agir au mieux de vos intérêts et de ceux de votre proche.

Malgré l'incertitude autour des résultats de l'élection présidentielle, les contribuables doivent comprendre qu'ils vont quelle qu'en soit l'issue être sollicités. Tous les candidats ou presque ont d'ores et déjà prévu d'augmenter les impôts. François Hollande en tête des sondages veut notamment réviser la fiscalité des transmissions à titre gratuit. Dans ses 60 engagements pour la France, le candidat du parti socialiste ne cache pas son intention de relever les droits pesant sur les successions et les donations. François Hollande veut ainsi en partie revenir sur les « cadeaux » fiscaux accordés par son rival Nicolas Sarkozy au début de son mandat.

Hollande durcit la fiscalité des transmissions

Dans son programme, le député de Corrèze indique que « L'abattement sur les successions sera ramené à 100 000 euros par enfant ». Par extension, l'abattement sur les donations sera également ramené de 159.325 euros à 100.000 euros. De plus, alors que cet avantage se reconstitue tous les 10 ans, ce qui signifie qu'un parent peut donner à son enfant un bien ou une somme d'argent d'une valeur totale de 159.325 euros en franchise fiscale tous les 10 ans, il faudra patienter 5 années de plus. Il est donc fortement conseillé à tous ceux qui sont sur le point de réaliser une donation à leur enfant de le faire avant les élections.

Il faut passer à l'acte...de donation avant le 6 mai

Avant l'éventuelle élection de François Hollande, deux parents peuvent transmettre jusqu'à 318.650 euros à leur enfant sans payer de droits après cette somme sera réduite à 200.000 euros. Autrement dit, les donateurs devront payer des droits de donation pour transmettre plus de 100.000 euros chacun à leur descendant. Si le projet du candidat socialiste voit le jour, il faudra débourser plus de 8.000 euros pour donner 150.000 euros à l'un de ses enfants.

Ne donner que la nue-propriété

Ce conseil plus particulièrement destiné à tous ceux qui ont pour projet de réaliser une donation est aussi valable pour ceux qui ne l'envisagent pas. En effet, il est possible de profiter à plein des abattements sur les transmissions à titre gratuit de son vivant sans véritablement être dépossédé de ses biens. Pour cela, il suffit de ne transmettre que la nue-propriété d'un bien à ses enfants. Grâce à cette solution le donateur conserve le droit de percevoir les fruits du bien transmis. Ainsi, en transmettant la nue-propriété d'un logement mis en location vous continuez d'en percevoir les loyers. Ce type de donation présente un double avantage : les frais de donation ne portent que la valeur de la nue-propriété déterminée en fonction de l'âge du donateur, ce qui permet de donner un bien d'une valeur supérieure à 159.325 euros et au décès des parents le ou les enfants deviennent pleinement propriétaires du bien sans payer de droit supplémentaire.

Les délais s'allongent aussi

De plus, réaliser l'opération dès maintenant écartera le risque de voir l'abattement ne se reconstituer que dans 15 ans au lieu de 10 ans actuellement. En pratique, dans 10 ans les parents pourront à nouveau donner sans payer de droits à hauteur de l'abattement applicable dans le futur. Préparer la transmission de ses biens à ses héritiers présente également l'avantage de réduire la base imposable lors d'un décès et donc de réduire le risque de voir impose rune partie de la succession aux tranches supérieures du barème actuellement taxées à 40 % et 45 %. Des taux qui pourraient eux aussi augmenter dans les mois ou les années à venir.

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Impôts : faut-il réorganiser son patrimoine avant l'élection présidentielle ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)