1. Accueil
  2. >
  3. Impôts & fiscalité
  4. >
  5. Impôt sur la fortune immobilière
  6. >
  7. ISF 2012, erreur n°3 : Ne pas déduire les dettes grevant votre patrimoine

ISF 2012, erreur n°3 : Ne pas déduire les dettes grevant votre patrimoine

21/05/2012 - 12:30 - Sicavonline (mis à jour le : 21/05/2013 - 10:50)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




ISF 2012, erreur n°3 : Ne pas déduire les dettes grevant votre patrimoine

Le patrimoine à déclarer à l'ISF est net des dettes existantes au 1er janvier 2012. Ne pas déduire les dettes entraîne nécessairement un surcoût. Etes-vous prêt à payer plus d'impôt sur la fortune par facilité ?

Les dettes grevant un patrimoine au 1er janvier de l'année d'imposition peuvent être déduites du patrimoine taxable. Pour être déductibles, les dettes doivent être à la charge personnelle du redevable et être justifiées.

Sont notamment déductibles, les impôts restant à payer au 1er janvier, les découverts bancaires et les comptes débiteurs, les rentes viagères, les dépôts de garanties reçus de locataires, les factures non acquittées, les sommes perçues en réparation d'un dommage corporel ou encore les emprunts immobiliers. Ces derniers sont déductibles pour un montant égal au capital restant dû « majoré des intérêts échus et non payés au 1er janvier 2012 (mensualité de décembre non réglée venue à échéance le 31 décembre) et des intérêts courus à cette même date (intérêts courus du 16 décembre 2011 au 1er janvier 2012 pour une mensualité payable le 15 du mois. »


Le conseil de Sicavonline : il ne faut pas hésiter à faire appel aux compétences de celui qui vous a prêté les fonds. Les établissements bancaires sont susceptibles de vous aider à remplir votre déclaration d'ISF sur ces questions de crédit.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.


Dossier : Déclaration ISF 2012 : 10 erreurs à ne pas commettre

  • ISF 2012, erreur n°1 : Jouer au plus malin avec le fisc
  • ISF 2012, erreur n°2 : Oublier de « décoter » sa résidence principale ou un logement loué
  • ISF 2012, erreur n°3 : Ne pas déduire les dettes grevant votre patrimoine
  • ISF 2012, erreur n°4 : Ne pas déclarer le bon nombre de personnes à charge
  • ISF 2012, erreur n°5 : Déclarer deux fois le même patrimoine
  • ISF 2012, erreur n°6 : Confondre le montant de l'investissement avec celui de la réduction d'ISF
  • ISF 2012, erreur n°7 : Surestimer ses meubles
  • ISF 2012, erreur n°8 : Sous-estimer ses biens immobiliers
  • ISF 2012, erreur n°9 : Appliquer le nouveau barème ISF sur une fraction de votre patrimoine
  • ISF 2012, erreur n°10 : Payer l'ISF au moment de la déclaration
  • FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 - Souscriptions closes
    Les souscriptions de FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 sont closes. Cliquez ici pour être tenu informé dès que les souscriptions seront à nouveau ouvertes.


    A lire autour du sujet "ISF 2012, erreur n°3 : Ne pas déduire les dettes grevant votre patrimoine" :




    Lettre d'info gratuite

     
    Imprimer cet article

     
    Augmenter la taille du texte

     
    Réduire la taille du texte

     
    Envoyer cet article

     
    Fil RSS Sicavonline

     
    Partager sur Facebook

     
    Publier sur Twitter

     
    Suivre @sicavonline





    Abonnez-vous à notre newsletter
    Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
    En savoir +

    Articles les plus lus

    Abonnez-vous à notre newsletter
    Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
    En savoir +

    SICAV et FCP les plus vus

    Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

    INVESTIR AVEC SICAVONLINE

    SOUSCRIPTION EN LIGNE

    Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

    UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
     ET PASSIONNÉE

    Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

    DES PROFESSIONNELS
    A VOTRE ECOUTE

    Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
    (appel gratuit)