1. Accueil
  2. >
  3. Impôts & fiscalité
  4. >
  5. Impôt sur les transmissions
  6. >
  7. Donation et succession : projet de François Hollande, dernières rumeurs...

Donation et succession : projet de François Hollande, dernières rumeurs...

18/06/2012 - 18:18 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Donation et succession : projet de François Hollande, dernières rumeurs...

Ce n'est pas un secret. François Hollande a prévu d'augmenter la fiscalité pesant sur les donations et les successions entre parents et enfants. L'abattement actuel, qui permet à chaque parent de donner en franchise de droits à chacun de ses enfants 159.325 euros, sera ramené à 100.000 euros. La principale interrogation réside désormais dans la date d'application de cette mesure. De quoi alimenter bien des rumeurs dont certaines font froid dans le dos.

La loi Tepa, adoptée en 2007, sous le règne de Nicolas Sarkozy, a fortement diminué l'assiette des droits de donation et de succession dans le cadre des transmissions familiales. Outre, l'exonération totale entre conjoint mariés et pacsés, elle a relevé de 50.000 euros à 159.325 euros, l'abattement applicable aux successions et donations entre parents et enfants.

De 159.325 euros à 100.000 euros pour les donations entre parents et enfants

François Hollande a d'ores et déjà prévu de revenir sur cet avantage et de réduire l'abattement entre enfants et parents pour le ramener à 100.000 euros. L'exonération applicable entre conjoints ne devrait pas être remise en cause.

Depuis cette annonce, datant de la campagne électorale pour la présidence de la République, les notaires voient affluer les demandes pour procéder à des donations entre enfants et parents.

Pourtant, une inconnue demeure. A quelle date le passage de 159.325 euros à 100.000 euros sera-t-il effectif ? D'aucuns pensent que la mesure pourrait s'appliquer dans les prochains jours alors même que le projet n'a pas été adopté ni même discuté en conseil des ministres.

La précarité fiscale devient-elle la règle ?

Cette incertitude est très préjudiciable pour les ménages qui ne savent pas quelle fiscalité leur est applicable. Imaginons un individu, Monsieur Donateur, qui réalise une donation devant notaire le mercredi 20 juin 2012. Ce dernier verse 159.325 euros à sa fille. La donation n'est pas taxable au jour de la donation puisque la loi Tepa est encore en vigueur. Mais une loi votée, disons le 27 juillet 2012 (à ce jour on ne connaît pas encore la date précise de la prochaine loi de finances rectificative 2012), prévoit la réduction de l'abattement de 159.325 euros à 100.000 euros avec effet rétroactif au 20 juin 2012. De ce fait, la donation entre M. Donateur et sa fille deviendra taxable à hauteur de 59.325 euros, soit une imposition de 10.060 euros.

« La non-rétroactivité de la norme fiscale constitue un élément fondamental de la sécurité juridique des [contribuables]. Lorsque le législateur modifie rétroactivement le traitement fiscal de situations passées, ou lorsqu'il rapporte un avantage fiscal avant l'échéance initialement prévue, il bouleverse en effet les bases des calculs sur lesquels sont fondées les décisions d'investissement [...] » pouvait-on lire dans un rapport de 2004 sur la sécurité de la norme fiscale. Il apparaît clairement que le législateur (de gauche ou de droite) n'a pas souhaité donner suite aux conclusions de ce rapport.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Donation et succession : projet de François Hollande, dernières rumeurs..." :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Optimisation fiscale Réduisez vos impôts jusqu'à 7 200 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)