Votre espace client a évolué ! Connectez-vous sans plus attendre pour le découvrir!
  1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Impôts
  8. >
  9. Donations familiales : les stratégies à adopter pour bien transmettre à ses descendants

Donations familiales : les stratégies à adopter pour bien transmettre à ses descendants

27/08/2012 - 18:48 - Sicavonline (mis à jour le : 11/09/2014 - 14:01)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Donations familiales : les stratégies à adopter pour bien transmettre à ses descendants

Depuis cet été, l'abattement accordé sur les transmissions entre parents et enfants est plus faible qu'auparavant. Son montant a été porté de 159.325 euros à 100.000 euros. Du coup, le dispositif d'exonération des dons de sommes d'argent en faveur de ses descendants est plus que jamais une piste à explorer. Combien donner ? A qui ? Comment ? Les réponses sont sur Sicavonline.

La deuxième loi de finances rectificative 2012 adoptée cet été ne se limite pas à la création d'une contribution exceptionnelle sur la fortune (CEF). L'alourdissement de la taxation des donations est en effet loin d'être indolore mais il reste des solutions pour transmettre une somme d'argent à ses descendants sans subir d'imposition. Le montant des donations entre un père ou une mère et son enfant est exonéré par le jeu des abattements dès lors qu'il ne dépasse pas 100.000 euros sur une période de 15 ans. Il est toutefois possible de transmettre en plus de ce montant une somme d'argent non imposable aux droits de mutation.

Les dons familiaux des sommes d'argent non imposables renouvelables tous les 15 ans

Les dons de sommes d'argent (chèque, virement, mandat ou remise d'espèces) en pleine propriété consentis à un enfant, petit-enfant, arrière-petit-enfant ou, à défaut d'une telle descendance, à un neveu ou une nièce, ou, par représentation (parents décédés), à un petit-neveu ou une petite-nièce sont exonérées de droits de donation, dès lors que leur montant ne dépasse pas, pour un même donataire (celui qui reçoit) et par donateur (celui qui donne), un certain montant qui, actualisé chaque année, s'établit à 31.865 euros en 2012. Cette exonération, cumulable avec les différents abattements applicables aux donations, est réservée aux donateurs âgés de moins de 80 ans et aux donataires âgés de 18 ans révolus (par exception le bénéficiaire peut être mineur à condition d'être émancipé) au jour de la transmission.

Un don d'environ renouvelable tous les 15 ans

Cette opération n'est désormais renouvelable que tous les 15 ans, contre 10 ans auparavant.

Une déclaration simplifiée à télécharger sur impot.gouv.fr

Pour bénéficier de ce régime de faveur, il n'est pas nécessaire de passer devant un notaire, il suffit de remplir une déclaration n° 2731. Cette déclaration doit être déposée par le bénéficiaire du don en deux exemplaires, au service des impôts de son domicile, dans un délai d'un mois.

Un don à déclarer pour ne pas être imposé

Ces dons doivent être déclarés ou enregistrés par le donataire au service des impôts des entreprises (pôle enregistrement) du lieu de son domicile dans le délai d'un mois qui suit la date du don. Pour remplir cette formalité, un imprimé spécifique, n° 2731 est délivré par l'administration fiscale et peut-être téléchargé sur le disponible sur le site internet www.impot.gouv.fr. Si le montant du don est supérieur au plafond de 31.865 euros (en 2012), le donataire doit alors souscrire une déclaration de don manuel, imprimé n° 2735 et doit porter sur celle-ci une mention indiquant expressément que le donataire entend bénéficier du régime d'exonération prévu à l'article 790 G du CGI.

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Donations familiales : les stratégies à adopter pour bien transmettre à ses descendants" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +


Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)