1. Bourse & Sicav
  2. Focus entreprises
  3. Finmeccanica, le joker transalpin de Thomas Picherit (Alphavalue)

Finmeccanica, le joker transalpin de Thomas Picherit (Alphavalue)

28/01/2013 - 11:06 - Sicavonline (mis à jour le : 09/04/2015 - 15:49)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Finmeccanica, le joker transalpin de Thomas Picherit (Alphavalue)

L'Italie a elle aussi sa société maîtresse en aéronautique/défense : Finmeccanica. Mais contrairement à celles de ces concurrents français, les cinq dernières années n'ont pas été fructueuses pour l'action Finmeccanica (IT0003856405)... Alors que la firme est en pleine restructuration, et bien en peine boursièremement, Thomas Picherit, analyste financier chez Alphavalue, fait de Finmeccanica sa valeur préférée de l'aéronauique / défense.

Finmeccanica a cette particularité d'être partout à la fois. Présente dans l'aéronautique, la défense, la sécurité, le spatial, les hélicoptères, les transports, l'énergie... la firme italienne fait véritablement office d'hydre aux mille têtes dans son domaine. Mais si le dossier Finmeccanica est célèbre, c'est aussi à cause de divers scandales autour de son équipe de management, de Pier Francesco Guarguaglini (qui avait été limogé par le conseil d'administration dans le cadre d'une sombre affaire de constitution de caisses noires à l'étranger) à Giuseppe Orsi, en passant par Paolo Pozzessere et Guido Ralph Haschke.


Des crises de gouvernance qui ont pu se ressentir en bourse : l'action Finmeccanica (IT0003856405) a connu cinq années d'une médiocrité surprenante pour un groupe si bien implanté dans l'aéronautique/défense. Depuis 2008, l'action a perdu* 72,91%, et plus de 50% depuis 3 ans. Si bien que le titre se paie aujourd'hui moins de 5 euros... Alors que Finmeccanica est actuellement en pleine phase de restructuration, les doutes concernant la revalorisation de l'action se font de plus en plus ressentir sur les marchés financiers. Pourtant, Thomas Picherit, analyste financier chez Alphavalue et spécialiste de l'aéronautique/défense, fait de Finmeccanica sa préférée du secteur aéronautique. Pourquoi l'analyste est-il toujours confiant quant au potentiel de revalorisation de Finmeccanica ? Quelles sont les raisons d'y croire ? *au 23/01/2013 Finmeccanica va-t-elle retrouver les sentiers de la gloire ? Pour connaître l'opinion de Thomas Picherit (Alphavalue), cliquez sur la vidéo ci-dessus. Pour découvrir l'intégralité de l'émission «L'œil du Pro » consacrée au secteur Aéronautique / Défense, cliquez sur la vidéo ci-dessous


© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Finmeccanica, le joker transalpin de Thomas Picherit (Alphavalue)" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit