1. Impôts & fiscalité
  2. ISF 2019
  3. ISF 2013 : FCPI, FIP et mandats de gestion ISF, des dispositifs fiscaux à découvrir

ISF 2013 : FCPI, FIP et mandats de gestion ISF, des dispositifs fiscaux à découvrir

29/04/2013 - 15:24 - Sicavonline (mis à jour le : 28/04/2015 - 11:54)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




ISF 2013 : FCPI, FIP et mandats de gestion ISF, des dispositifs fiscaux à découvrir

Outil de diversification du patrimoine efficace mais non dénué de risque, l'investissement dans des PME non cotées (FIP, FCPI, mandats de gestion ISF) n'a pas toujours eu bonne réputation auprès des épargnants. Afin d'apaiser leurs craintes et alléger leurs réticences, les pouvoirs publics ont associé investissement non-coté et allégements fiscaux. Une prime fiscale qui va au-delà de la simple réduction ISF.

Mandat de gestion ISF, FIP et FCPI ouvrent l'accès du marché du non-coté (sur un marché réglementé) aux particuliers. Peu connue du grand public, cette classe d'actifs offre pourtant de réelles opportunités et répond à la nécessité de diversification d'un patrimoine.

Une réduction d'ISF de 50 % et...


A l'entrée, la souscription au capital d'une PME ouvre droit, sous réserve que la société en question respecte plusieurs conditions, à une réduction d'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) de 50 %. Si l'épargnant opte pour un fonds type FIP ou FCPI les mêmes avantages fiscaux lui seront accordés. Ainsi, il pourra profiter d'une réduction ISF jusqu'à 50 % de l'investissement limitée à 18.000 euros par foyer fiscal et par an tandis que par le biais d'un mandat de gestion ISF l'allégement d'impôt sur la fortune peut aller jusqu'à 45.000 euros. Afin de profiter de l'allégement d'ISF, l'investisseur promet de ne pas se désengager pendant au moins 5 ans. Si l'épargnant ne respecte pas cet engagement, l'avantage fiscal lui est retiré. En contrepartie de cette illiquidité, la valeur des parts acquises n'est pas comprise dans le patrimoine taxable à l'ISF pendant toute la durée de détention et ce même si la liquidation du fonds intervient bien après la durée fiscale de conservation des parts. En pratique, l'investissement sur le marché non coté exige une durée de blocage supérieure à 5 ans. Le soutien apporté aux PME en recherche de financement ne peut être efficace qu'à la condition de ne pas lui retirer son soutien financier après quelques années seulement. Cette exigence de durée conditionne le potentiel de valorisation de ces sociétés qui ne demandent qu'à grandir.

...Une exonération des plus-values à la sortie sur les FIP et les FCPI


De belles réussites entrepreneuriales peuvent alors émerger et permettre aux épargnants de gagner de l'argent ou à tout le moins de récupérer leur mise de départ. Ce qui ajouté à la réduction d'ISF, leur assure une performance satisfaisante. Dans l'hypothèse où ils en retirent une plus-value, saviez-vous qu'en plus de la réduction d'ISF accordée à l'entrée, la sortie du FIP ou du FCPI se faisait également en franchise d'impôt. En effet, contrairement à une souscription directe au capital de PME, les plus-values tirées de la sortie de parts de FIP et de FCPI sont exonérées d'impôt sur le revenu (mais pas des prélèvements sociaux) à la seule condition de les avoir conservées pendant 5 ans.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 - Souscriptions closes
Les souscriptions de FIP, FCPI, offres liées, holding, et mandats ISF 2017 sont closes. Cliquez ici pour être tenu informé dès que les souscriptions seront à nouveau ouvertes.


A lire autour du sujet "ISF 2013 : FCPI, FIP et mandats de gestion ISF, des dispositifs fiscaux à découvrir" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Soutenez les PME européennes et réduisez votre ISF. Découvrez avec Sicavonline la solution la mieux adaptée à votre situation personnelle.
Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux SOFICA, FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.