1. Toutes nos vidéos
  2. L'oeil du pro
  3. La Chine, une bombe à retardement

La Chine, une bombe à retardement

15/05/2013 - 19:13 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





La croissance chinoise parait insubmersible tant elle fait fi jusqu'à présent des retournements de conjoncture. Mais depuis 2008, par la faute de la crise, la Chine a changé de modèle économique, passant d'une économie à l'allemande à un modèle espagnol. Le déraillement de la locomotive chinoise est pour bientôt. C'est du moins ce que soutiennent Pierre Sabatier et Jean-Luc Buchalet, dans « La Chine, une bombe à retardement ».



L'heure n'est plus à se demander quand la Chine s'éveillera. L'empire du Milieu est devenu la 2e puissance économique mondiale en termes de PIB, un PIB chinois qui a été multiplié par plus de 16 entre 1990 et 2011.

Cette croissance vertigineuse fait rêver, au point qu'elle rend peut-être déraisonnables commentateurs et investisseurs. Sommes-nous victimes d'une sino-béatitude qui nous aveugle ?
C'est la thèse que défendent Pierre Sabatier et Jean-Luc Buchalet, qui viennent de recevoir la mention d'honneur du Prix Turgot pour leur ouvrage « La Chine, une bombe à retardement », paru aux éditions Eyrolles.

Pour les deux économistes de PrimeView, la Chine est passée depuis 2008 d'une économie à l'allemande à une économie à l'espagnole.

Et cela n'augure rien de bon.

Afin de visionner l'interview de Pierre Sabatier (PrimeView) sur la Chine, une bombe à retardement, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "La Chine, une bombe à retardement" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
-

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit