1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Bourse : l'Italie, une bonne nouvelle

Bourse : l'Italie, une bonne nouvelle

17/05/2013 - 18:00 - Sicavonline - Marco Bruzo et Renaud Martin - Mirabaud Asset Management



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Bourse : l'Italie, une bonne nouvelle

La formation du nouveau gouvernement italien, dirigée par Enrico Letta, a permis au pays de sortir de l'impasse politique engendrée par les élections anticipées de février. Si des réformes institutionnelles intéressantes ont été annoncées, il demeure difficile de savoir si ce gouvernement sera en mesure de mener les réformes structurelles susceptibles de porter le marché italien.

Suite à un excellent début d'année du marché des actions italiennes, qui a affiché la plus forte surperformance de la zone euro à fin janvier (+7.2% vs +2.5% pour l'Eurostoxx 50), les élections anticipées du 25 février se sont révélées être un imbroglio politique : aucun parti n'a réellement remporté le Sénat, rendant le pays ingouvernable pendant deux mois. Un nouveau gouvernement dirigé par le Premier Ministre Enrico Letta (Vice secrétaire du Parti Démocrate de centre gauche) a été formé fin avril.

Le cabinet composé de 21 membres est réputé être composé principalement de modérés, et ne contient pas de membres de l'ancienne garde. Il inclut des membres du Peuple de la Liberté (centre droit), du Parti Démocrate (centre gauche) et du Choix Citoyen, mouvement centriste de Mario Monti, et d'autres technocrates. Différentes réformes politiques et fiscales devraient être implémentées par cette coalition, avec en haut de la liste une réforme politique visant à améliorer l'efficacité de l'État.

Cette réforme s'attaquera à la loi électorale, à la Constitution ainsi qu'aux institutions politiques (réorientation de la fonction des deux chambres du parlement, réduction du nombre de parlementaires et des niveaux intermédiaires du gouvernement). Des changements fiscaux pourraient également survenir : coupes dans les dépenses publiques pour éviter l'augmentation de la TVA prévue en juillet et restructuration du budget de l'État pour soutenir les entreprises et les bas revenus.

Même si certaines réformes seraient positives d'un point de vue politique, il est important que ce nouveau gouvernement accomplisse des réformes structurelles et économiques profondes. Ceci devrait entrainer une appréciation du marché des actions italiennes, étant donnée la proportion des sociétés financières dans l'indice et la décote actuelle du marché.

Du point de vue des investisseurs, le marché italien était en mode « risk off » depuis les élections, et s'est soudainement retourné début mai, en affichant la meilleure performance en avril avec une progression de +9.6%, en notant un rebond particulier du secteur bancaire (par exemple Intesa +21%). Nous considérons que le nouveau gouvernement italien est une bonne nouvelle pour le marché des actions européennes, car il réduit le risque d'une explosion de la zone euro et permettra au pays du sud de rebondir. De plus, cela aidera le secteur financier, fortement corrélé à l'évolution des taux d'intérêt gouvernementaux.

Le marché obligataire a également été rassuré par ce nouveau gouvernement : le taux à 10 ans a baissé de 4.7% à fin mars à 3.9% à fin avril, entraînant un rebond important du marché des obligations convertibles.

Marco Bruzo
Gérant de portefeuille senior
Actions Européenes

Renaud Martin
Gérant de portefeuille senior
Obligations Convertibles Européennes

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Bourse : l'Italie, une bonne nouvelle" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit