1. Immobilier de placement
  2. Tendances de l'immobilier
  3. Immobilier : vers une explosion ou un dégonflement de la bulle immobilière ?

Immobilier : vers une explosion ou un dégonflement de la bulle immobilière ?

23/05/2013 - 16:16 - Sicavonline (mis à jour le : 24/05/2013 - 18:59)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Immobilier : vers une explosion ou un dégonflement de la bulle immobilière ?

La France est-elle au bord du krach immobilier ? La présence ou non d'une bulle immobilière est rémanente, mais au-delà de cette interrogation, la principale question, celle que tout le monde se pose, est en définitive de savoir comment va évoluer le prix des logements après la spectaculaire envolée constatée ces dernières années. Les Français doivent-ils se préparer au pire des scénarios ? Pour le savoir, interrogez Sébastien de Lafond et Pierre Sabatier le 4 juin à partir de 17h30 sur Sicavonline.fr.

Après avoir atteint des sommets et enchainé les records, spécialement à Paris, les prix immobiliers sont aujourd'hui orientés à la baisse tandis que les transactions ont connu une chute spectaculaire témoignant de l'assèchement de la demande.

Eclatement de la bulle immobilière ou simple ajustement des prix immobiliers ?

Mais contrairement à nos voisins espagnols, la bulle immobilière, si tant est qu'elle existe, n'a pas encore éclaté en France. Certes, plusieurs indices étayent le retournement du marché immobilier en pleine euphorie après la crise de 2008/2009 : chute de la production des crédits immobiliers et des transactions immobilières, augmentation des apports et baisse de la durée des prêts immobiliers.

Malgré les signes avant-coureurs d'un retournement de l'immobilier, le marché français semble encore à bonne distance de ce que l'on peut qualifier de krach immobilier.

L'éventualité d'un effondrement brutal et soudain des prix des logements est d'ailleurs écartée par de nombreux professionnels qui assurent que le manque de logements (ou d'offres de logements) continuera de soutenir les prix. Faut-il pour autant en conclure que les prix immobiliers ne peuvent pas significativement baisser dans les années à venir ?

Car la question que tout le monde se pose est invariablement la même : les prix de l'immobilier vont-ils plonger ou simplement s'éroder pendant quelques mois avant de repartir de plus belle ? Simple correction pour certains, dégonflement de la bulle immobilière pour d'autres, la question du prix des logements et de son évolution dans les mois voire les années à venir obnubile des millions de Français et reste sujette à débat.

Une obsession qui n'a pas échappé à Sébastien de Lafond, président et co-fondateur de MeilleursAgents.com. Le site internet éponyme est une véritable mine d'or en matière d'informations immobilières. MeilleursAgents.com met à la disposition de tous une carte interactive permettant de connaître très précisément le prix du mètre carré dans chaque commune de France.


Chaque mois, le réseau s'intéresse plus particulièrement aux prix immobiliers résidentiels en Ile-de-France. Sébastien de Lafond estime d'ailleurs, au vu des derniers chiffres en sa possession, que les prix de l'immobilier ne vont pas décrocher dans cette zone. Au pire, ils fléchiront légèrement au cours des prochains mois. D'après ses estimations, la baisse des prix immobiliers ne dépassera pas 5 % à Paris sur l'ensemble de l'année 2013 sauf si, précise-t-il, les taux d'emprunt immobilier venaient à remonter, ce qui en l'état actuel des choses lui paraît toutefois peu vraisemblable. A condition d'avoir à faire à un vendeur raisonnable et d'être solvable aux yeux des banques, l'expert estime donc que c'est le moment de profiter de la faiblesse des taux d'emprunt et du léger recul des prix des logements pour faire le grand saut.

La démographie, clef du marché immobilier de demain ?

Les choses sont plus compliquées pour Pierre Sabatier président de PrimeView et co-auteur de plusieurs publications détonantes sur l'évolution des prix immobiliers. S'il ne conteste pas le fléchissement des prix immobiliers à court terme, sa vision de leur évolution sur le long terme fait froid dans le dos. Pierre Sabatier confiait sur le plateau de Sicavonline en fin d'année dernière que d'après ses estimations « les prix de l'immobilier allaient décrocher d'au moins 30 % durant les 5 à 10 ans à venir » et ce sur l'ensemble du territoire hexagonal, y compris à Paris.



L'économiste indique que tous les signaux ont, depuis quelques mois, viré au rouge et que les perspectives de long terme du marché immobilier ne laissent entrevoir aucune amélioration... quoi qu'en disent les professionnels. La faute aux évolutions démographiques et la désolvabilisation des ménages, précise-t-il.

Est-on à l'aube d'un krach immobilier, du dégonflement d'une bulle immobilière ou le marché immobilier est-il tout simplement en train de corriger ses excès passés ? Afin de revenir sur l'ensemble des questions portant sur les prix immobiliers et leur évolution à court et long terme et de connaître les thèses défendues par Sébastien De Lafont et Pierre Sabatier rendez-vous le 4 juin à 17h30 sur Sicavonline.fr. Vous pourrez leur poser vos questions en direct sur Sicavonline.fr.



Afin de participer au Tchat live spécial immobilier, aucun formulaire d'inscription n'est requis. Nous vous invitons à vous rendre le jour J sur le lien suivant : LIEN:'509466'
En vous rendant sur cette page, vous pouvez poser vos questions dès maintenant ou attendre le 4 juin pour interroger en direct nos deux invités Sébastien de Lafond et Pierre Sabatier. Encore une fois, aucune inscription préalable n'est requise.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Immobilier : vers une explosion ou un dégonflement de la bulle immobilière ?" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 10 000 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts.