1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Taux : le début de la fin de l'argent facile

Taux : le début de la fin de l'argent facile

05/07/2013 - 18:59 - Sicavonline - Franz Wenzel et l'équipe de recherche - AXA IM



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Taux : le début de la fin de l'argent facile

Selon Franz Wenzel, chef stratégiste, et l'équipe de recherche d'AXA IM, la récente remontée brutale des taux annonce la fin de l'argent facile. Le chef stratégiste d'AXA IM tire les conséquences de ce mouvement soudain.

Le marché des bons du Trésor américains reste la pierre angulaire des prix de toutes les classes d'actifs à travers le monde. Même si nous avons conseillé une approche prudente des taux mondiaux, la forte hausse de l'ordre de 100 points de base depuis début mai nous a pris par surprise. En effet, l'essentiel de la hausse des taux est dû à la sortie progressive du QE et à la forte transparence de la présidence de la Fed, qui ont permis une anticipation substantielle en termes de prix. En outre, de nombreux responsables de la Fed ont présenté leurs prévisions sur le cycle de resserrement : Ils sont maintenant 16 (contre 5 en mars) à attendre une hausse d'au moins 50 points de base des Fed funds d'ici fin 2015.

De toute évidence, le début de la fin de l'argent facile a commencé. Par conséquent, nous conseillons de garder une attitude prudente sur un horizon de plus long terme car nous prévoyons que les taux du Trésor américain pourraient atteindre / dépasser 3% au cours du deuxième semestre de 2014.
Autre point négatif, les importantes sorties de fonds de ces derniers mois pourraient accentuer la défiance à l'égard des dettes souveraines.

A quoi devons-nous nous attendre en termes de variation de la courbe ? Nous pensons que les premières hausses de taux débuteront en 2015. Historiquement, la partie courte de la courbe a commencé à monter en grande partie sous l'action réelle de la Fed, atteignant des pointes de l'ordre de 150 à même 200 points de base.
La déclaration du Président Bernanke nous semble pertinente : « ralentissement n'est pas resserrement », ce qui suggère que l'extrémité courte de la courbe devrait se déplacer en ligne avec les hausses de taux et non de la réduction des injections de la liquidité ! Dans ce contexte, nous supposons que les tendances historiques sont un bon guide pour l'avenir et nous prévoyons une pentification de la courbe avant un « bear steepening » dans la dernière partie de 2014.

Les perspectives semblent plus délicates à court terme. Après la forte hausse des taux longs, nous estimons qu'une importante part des futures mesures de la Fed a été intégrée, sans pour autant exclure pas une action de la Fed à court terme visant à calmer le marché obligataire. La Fed a peu d'intérêt à laisser les taux déraper compte tenu des risques que cela représente. Ceci est d'autant plus vrai que les taux hypothécaires commencent déjà à souffrir. Les prêts hypothécaires conventionnels à 30 ans ont augmenté de 40pdb et sont à 4,45%. La Fed ne peut être complaisante, comme l'ont montré la plupart des récentes déclarations publiques des membres votants et non-votants du FOMC. Toute hausse sérieuse des taux devrait inciter la Fed à une action plus énergique pour empêcher les taux à long terme de s'envoler.

On peut donc supposer que les taux vont évoluer sans réelle tendance ou même baisser à mesure que les marchés assimilent les informations de la Fed.

La hausse des taux des Bunds (exacerbée sur les marchés périphériques) a peu à voir avec les facteurs fondamentaux, elle est par contre corrélé à celle des taux américains. Cela devrait durer. A plus court terme, nous pensons que les conditions économiques encore fragiles combinées à une baisse modérée des taux américains devraient se révéler favorables pour les taux allemands. Nous ne serions pas surpris de voir une baisse temporaire proche de 1,5% sur une tendance haussière globale à 2% à la mi/fin 2014.

Nous conseillons donc de baisser le cash et de mettre fin à notre sous-pondération à court terme en obligations souveraine.

Franz Wenzel, chef stratégiste, et l'équipe de recherche - AXA IM

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Taux : le début de la fin de l'argent facile" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.5%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit