1. Bourse & Sicav
  2. Compte titres, PEA & autres supports
  3. Livret A : une baisse de taux sous tension

Livret A : une baisse de taux sous tension

08/07/2013 - 11:28 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Livret A : une baisse de taux sous tension

Le taux du livret A va-t-il établir un nouveau record à la baisse ? Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), estime que sauf intervention politique le taux du livret A passera à 1 % ou 1,25 % à partir du 1er août prochain. Une très mauvaise nouvelle pour les épargnants.

Pas de doute, le taux du livret A baissera le 1er août prochain. Reste à savoir s'il passera ou non sous la barre des 1,5 %.

Moins de 1,5 % pour le livret A

Actuellement à 1,75 %, le taux du livret A et du livret de développement durable (LDD) est fixé par application d'une formule d'indexation automatique reposant en partie sur l'évolution du niveau de l'inflation hors tabac.

Cette formule d'indexation automatique correspond soit à la moyenne entre l'inflation hors tabac sur un an et les taux d'intérêts à court terme soit au taux d'inflation sur douze mois majoré de 0,25 point. Le pourcentage le plus élevé ainsi déterminé est ensuite arrondi au quart de point le plus proche ou à défaut au quart de point supérieur.

Suivant cette formule et sauf intervention politique, le taux du livret A devrait dégringoler à 1 % ou 1,25 %. Jusqu'à présent, le placement chouchou des Français n'a franchi le cap des 1,5 % qu'une seule fois entre le 1er août 2009 et le 1er août 2010, où son taux est descendu à 1,25 %.

Faut-il préserver le taux du Livret A ?

Jean-Pierre Jouyet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), organisme gestionnaire d'une fraction des fonds confiés par les épargnants via leur livret A, reconnaît qu'abaisser le taux du livret A à un tel niveau serait politiquement incorrecte. « Les épargnants, eux, espèrent la meilleure rémunération possible. Politiquement, on peut considérer qu'il ne faudrait pas baisser le taux en dessous de 1,50 %. Mais si l'on raisonne de façon mécanique, on devrait descendre entre 1 % et 1,25 %. » a-t-il confié au JDD.

La décision de déroger à la formule d'indexation automatique du livre A appartient au dirigeant de la Banque de France, Christian Noyer, et à Bercy. L'ami de François Hollande glisse toutefois que la baisse du taux du livret A profitera aux offices HLM puisque la CDC sera en mesure de leur prêter des fonds à vil prix.

Le sort du livret A fixé à la mi-juillet

Les épargnants devront encore patienter quelques jours avant de connaître le sort du livret A même si tout porte à croire que Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, amortira la chute du taux du livret A qui ne devrait pas descendre sous les 1,5 %.

Livret A : nouvelle augmentation du plafond ?

Autre sujet de débat à venir : le plafond du livret A. Actuellement à 22.950 €, le plafond du livret A doit doubler avant la fin du quinquennat de François Hollande et atteindre à cette date 30.600 €. Le patron de la CDC n'est cependant pas favorable à un relèvement du plafond du livret A dans l'immédiat. « A la caisse des dépôts, nous ne sommes pas aujourd'hui demandeurs d'un nouveau relèvement mais si le gouvernement nous demande d'investir dans d'autres secteurs, il faudra bien que nous trouvions de nouvelles ressources rapidement. »

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Livret A : une baisse de taux sous tension" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.7%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit