1. Impôts & fiscalité
  2. Impôt sur le revenu
  3. De plus en plus de ménages soumis à l'impôt sur le revenu (impots.gouv.fr)

De plus en plus de ménages soumis à l'impôt sur le revenu (impots.gouv.fr)

15/07/2013 - 11:09 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




De plus en plus de ménages soumis à l'impôt sur le revenu (impots.gouv.fr)

En 2012, le nombre de foyers fiscaux contraints de régler l'impôt sur le revenu a augmenté de presque un million, faisant passer le nombre d'assujettis de 17,21 millions à 18,15 millions. Comment expliquer cette poussée permettant à l'Etat de faire rentrer plus de 65,5 Mds€ dans les caisses de l'Etat, soit presque 7 Mds€ supplémentaires ?

Le gel du barème de l'impôt sur le revenu, adopté en 2011 par le gouvernement Fillon et reconduite par la nouvelle majorité en 2013, pèse lourdement sur les ménages français.

Presque 1 million de nouveaux foyers fiscaux selon impots.gouv.fr

D'après les statistiques publiées sur www.impots.gouv.fr. 18,15 millions de foyers fiscaux se sont retrouvés soumis à l'impôt sur le revenu en 2012 contre 17,21 millions l'année précédente, soit une hausse de presque 1 million de foyers fiscaux.

L'absence de revalorisation du barème de l'impôt sur le revenu (IR) serait la principale cause de ce nouveau flux d'assujettis à l'impôt sur le revenu. Le gel du barème de l'impôt sur le revenu conduit à rendre imposables des contribuables qui ne l'étaient pas l'année précédente et dont les revenus réels n'ont pas augmenté.

Les effets pervers du gel du barème de l'impôt sur le revenu

Cette mesure est d'autant plus pénalisante que de nombreux foyers fiscaux devenus imposables du seul fait de ce gel du barème de l'impôt sur le revenu, se retrouvent également soumis à la taxe d'habitation alors qu'ils en étaient jusqu'à présent exemptés.

Avant la crise, les seuils des tranches du barème de l'impôt étaient relevés chaque année en fonction de l'évolution des prix « hors tabac ». Le gouvernement Ayrault n'a pas réintroduit l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu mais a fait en sorte que de neutraliser l'effet du gel du barème pour les contribuables situés en entrée du barème de l'impôt sur le revenu et dont les revenus n'ont pas davantage augmenté que l'inflation.

Gel du barème de l'impôt : neutralisation en vue pour les moins aisés

Le nombre de nouveaux foyers fiscaux imposables à l'impôt sur le revenu devrait donc être limité entre 2012 et 2013.

L'ensemble des statistiques liées aux impôts, disponibles sur le site impot.gouv.fr, font état d'une hausse des prélèvements. Entre 2011 et 2012, la facture de l'impôt sur le revenu, de la taxe d'habitation, de l'impôt sur les sociétés et de la TVA a cru de plus de 18 milliards d'euros. Dans l'ordre, la TVA rapporte 162,6 Mds€, l'impôt sur les sociétés 58,6 Mds€, l'impôt sur le revenu 65,5 Mds€ et la taxe d'habitation 19,4 Mds€. Au total, impots.gouv.fr fait état d'une facture de 535,4 Mds€ en 2012 contre 511,3 Mds€ en 2011.

Retrouvez le détail des ces statistiques sur www.impots.gouv.fr.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "De plus en plus de ménages soumis à l'impôt sur le revenu (impots.gouv.fr)" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans
+12.1%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


Réduisez vos impôts jusqu'à 30 000 € dès cette année grâce aux FIP, FCPI et SCPI fiscales sélectionnés par nos experts.