1. Bourse & Sicav
  2. Compte titres, PEA & autres supports
  3. Le taux du Livret A retombe à 1,25%, pourquoi ?

Le taux du Livret A retombe à 1,25%, pourquoi ?

18/07/2013 - 16:05 - Sicavonline - Philippe Crevel - Cercle des Epargnants



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Le taux du Livret A retombe à 1,25%, pourquoi ?

Le taux du Livret A à 1,25%

Après des semaines d'annonces plus ou moins explicites, le couperet est enfin tombé : le Livret A, placement préféré des français, ne rapportera plus que 1,25% par an aux épargnants. Qu'est-ce que le gouvernement espère tirer de cette baisse ? Pour Philippe Crevel, Economiste et Secrétaire Général du Cercle des Epargnants, bien que la faiblesse de l'inflation (0,8% en 2013) explique en partie cette décision, elle est loin d'en être la seule motivation.

Le Ministre de l'Économie, Pierre Moscovici, a annoncé la baisse du taux du Livret A de 1,75 à 1,25%.

La décision du Gouvernement se fonde sur le recul de l'inflation qui est passé de 2,1 % en 2011 à 0,8 % en 2013. Avec l'augmentation de la TVA prévue en 2014, l'inflation devrait légèrement remonter l'année prochaine.

Il n'en demeure pas moins que le rendement réel du Livret A reste positif, autour de 0,45 point.

Une perte pour les épargnants

Pour un livret avec le niveau d'encours moyen de 3 796 euros, la perte sur un an est de 19 euros. Pour un Livret A au plafond de 22 950 euros, la perte est de 114 euros.

Le Gouvernement avec cette baisse poursuit plusieurs objectifs :

- Le premier objectif est d'inciter les Français à consommer plus. La baisse s'inscrit dans le prolongement du déblocage de l'épargne salariale. Le Gouvernement espère une très légère reprise d'ici la fin de l'année et gagner ainsi le pari du retournement de la courbe du chômage. En 2012, la consommation s'est contractée de 0,4 % et le pouvoir d'achat a baissé de 0,9 %.

- Le deuxième est d'améliorer les liquidités des banques. Le Livret A et le LDD avec une collecte nette de 55 milliards d'euros en 2012 et de 21 milliards d'euros sur les cinq premiers mois de l'année captent les trois quarts de l'épargne financière française. La raréfaction des ressources bancaires classiques réduit d'autant les capacités de prêts aux PME. Les banques demandent depuis plusieurs mois un geste des pouvoirs publics soit à travers une baisse du taux du Livret A, soit à travers une moindre concentration des ressources du Livret A sur la Caisse des dépôts.

- Le troisième est d'améliorer l'allocation de l'épargne qui est aujourd'hui investie sur du court terme au détriment du long terme. La collecte de l'assurance-vie a été négative en 2012 et progresse, depuis le début de l'année 2013, moins vite que le Livret A et le LDD, 8,1 milliards d'euros contre 21 milliards d'euros. Le Gouvernement entend favoriser l'épargne de long terme afin de faciliter le financement des entreprises. Le taux du Livret A est un peu l'étalon des taux de rémunération de l'épargne.

- Le dernier objectif, réduire le coût du financement du logement social et des prêts de la BPI et améliorer le taux d'utilisation des ressources collectées. En effet, avec un taux à 1,75 % auquel il faut ajouter les coûts de collecte et de gestion, les taux des prêts proposés par la Caisse sont peu compétitifs par rapport à ceux du marché.

Philippe Crevel - Economiste et Secrétaire Général du Cercle des Epargnants

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Le taux du Livret A retombe à 1,25%, pourquoi ? " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 500 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit