1. Bourse & Sicav
  2. Les gérants au crible
  3. Carmignac Patrimoine toujours incontournable ?

Carmignac Patrimoine toujours incontournable ?

16/10/2013 - 09:30 - Sicavonline (mis à jour le : 17/10/2013 - 11:15)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




Carmignac Patrimoine toujours incontournable ?

Carmignac Patrimoine toujours incontournable ?

La performance décevante de Carmignac Patrimoine lors des trois dernières années marque-t-elle la fin d'un règne ? Une question jusqu'alors blasphématoire mais qui ne l'est plus aux yeux de certains après un mois de juin très chahuté pour le fonds amiral de Carmignac Gestion, et la dégradation de sa note par Morningstar en septembre.

Voilà un peu plus d'un an, nous avions consacré une émission à Carmignac Patrimoine. Nous nous demandions à l'époque, au vu de la sous-performance dans laquelle s'était installée la star des fonds patrimoniaux depuis deux ans et demi, si « le meilleur allait redevenir le meilleur ». Force est d'admettre que le questionnement d'alors prévaut toujours. Il s'est même exaspéré avec la brutale chute de Carmignac Patrimoine au printemps de cette année.

Pourtant l'année avait plutôt bien débuté pour le fonds amiral de Carmignac Gestion. Le 17 mai Carmignac Patrimoine pouvait se targuer d'une performance depuis le 1er janvier de + 7,78 %. Las... Au cours des 38 jours qui suivirent, sa valeur liquidative s'est contractée de -9,4 % pour redescendre à 537,64 € le 24 juin. Une dégringolade qui fait tâche.

Le responsable de cette embardée est tout trouvé. Son nom : Ben Bernanke. Le patron de la FED s'étant laissé aller le 22 mai à évoquer une fin du quantitative easing, les marchés ont immédiatement réagi  : pariant sur un cycle de remontée des taux longs aux Etats-Unis et une réappréciation du dollar, les investisseurs sont sortis en masse des marchés émergents où ils avaient jusqu'à présent placé une partie de l'argent gratuit que leur prodiguait avec un zèle obstiné la FED.

Patatras ! En ont été pour leurs frais les fonds qui se trouvaient exposés aux actions et dettes émergentes... au premier rang desquels Carmignac Patrimoine, itself, qui s'est vu derechef relégué en queue de peloton de sa catégorie (Au 30 septembre octobre, il affichait une perte de -0,4 % en 2013 ainsi qu'une sous-performance de - 4,3 % par rapport à sa catégorie et de -7,3 vis-à-vis de son indice de référence*).

Cette déconvenue ne susciterait sans doute pas tant de questions si elle n'intervenait pas après deux exercices en retrait. Car il ne s'agit pas du premier décrochage de Carmignac Patrimoine. Au contraire, sa longue histoire (un quart de siècle d'existence avec le même gérant Actions à la barre !) en est émaillée. En 2006, 2007, 2008, 2010 et 2011, le poids lourd des fonds patrimoniaux a enregistré des périodes de baisse au cours desquelles il a perdu de -7,3 % et -9,3 %,c e qui ne l'a pas empêché de terminer chacun de ces exercices de façon positive, à l'exception de 2011 qui s'est soldé par un repli de... -0,76 %.

Il n'en reste pas moins que trois années de sous-performance de Carmignac Patrimoine soulèvent question. En tout état de cause au moins une : Carmignac Patrimoine est-il toujours incontournable ?
On peut considérer cette interrogation inopportune pour un fonds signant une performance cumulée de +632,89 %** depuis sa création en 1989 (soit un rendement de + 8,67 % par année durant 24 ans !) mais elle est l'immanquable rançon de la gloire pour tout FCP ayant jusqu'ici accoutumé à l'excellence et suscité une totale unanimité auprès des investisseurs (les 28 Mrds € d'encours de Carmignac Patrimoine sont là pour en témoigner).

Reste qu'il faut répondre à la question : Carmignac Patrimoine toujours incontournable ou non ?
On relativisera tout d'abord la déception suscitée par Carmignac Patrimoine. Les trois années de sous-performance ne sont pas pour l'heure marquées par une perte pour les souscripteurs. Carmignac Patrimoine a assuré une performance cumulée de + 6,44 % sur trois ans, soit +2,10 %** en annualisé. On a vu pire... Carmignac Patrimoine a ce faisant encore une fois plutôt respecté son objectif de préservation du capital de ses souscripteurs et on se souviendra que l'exercice 2008 fut à ce titre remarquable puisque conclu sur une progression symbolique de +0,01 %, quand la plupart des autres fonds furent balayés par la tempête post-Lehman Brothers.

Sa performance sur 3 ans qui le place dans le 3e quartile des fonds de sa catégorie n'en demeure pas moins très éloignée de ses standards historiques. Est-ce alarmant ? Non. Il arrive qu'Edouard Carmignac et son équipe se trompent, soient pris à contre-pied par le marché. Heureusement dira-t-on. La gestion est une affaire de processes, certes, mais surtout, d'hommes : l'infaillibilité ne sied qu'aux escrocs, spécialistes des pyramides de Ponzi.

En outre, on rappellera aux souscripteurs qu'un cycle d'investissement raisonnable s'étale au moins sur cinq ans. Et sur une telle période, Carmignac Patrimoine fait toujours partie de la crème des fonds patrimoniaux. Bref, avant d'évoquer une fin de règne, attendons encore deux ans, surtout au regard d'un historique de performance exceptionnel et... fiable (puisque fait assez rare pour être souligné, le même gérant, Edouard Carmignac est à la barre, au moins sur la partie Actions, depuis le lancement du fonds - Rose Ouahba gère le portefeuille obligataire de Carmignac Patrimoine depuis quelques années). En ce sens Carmignac Patrimoine reste une référence et donc un fonds incontournable pour ceux qui souhaitent instiller de la diversification dans leur portefeuille au travers d'un véhicule leur permettant de s'exposer partout dans le monde à l'obligataire, aux actions et aux devises.

Encore faut-il que les investisseurs aient la sagesse de diversifier réellement leur portefeuille et de ne pas s'en remettre qu'à Carmignac Patrimoine. Car s'il existe justement un problème avec Carmignac Patrimoine, il est plus à rechercher parmi ceux qui ont vu en lui une martingale les dispensant de construire un portefeuille de plusieurs lignes.
Les trois dernières années sont là pour leur rappeler qu'ils ont eu tort.


Carmignac Patrimoine au crible


*sources Morningstar
**Performances arrêtées au 10 octobre 2013

La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Carmignac Patrimoine toujours incontournable ? " :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit