1. Bourse & Sicav
  2. Compte titres, PEA & autres supports
  3. L'éternel dilemme du Livret A : baissera ou ne baissera pas

L'éternel dilemme du Livret A : baissera ou ne baissera pas

10/07/2014 - 10:12 - Sicavonline - Philippe Crevel, économiste



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline




L'éternel dilemme du Livret A : baissera ou ne baissera pas

Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, recommande au gouvernement de suivre l'évolution des prix et de faire passer le taux de rémunération du livret A de pas grand-chose à rien du tout soit de 1,25 % à 1 % à compter du 1er août. Philippe Crevel, économiste, analyse les conséquences de cet éventuel abaissement du Livret A, l'un des produits d'épargne préférés des Français.

Le Gouverneur de la Banque de France a réitéré sa demande de baisse du taux de rendement du Livret A compte tenu de l'évolution du taux de l'inflation.

En effet, avec un taux d'inflation à 0,6 %, en retenant la formule de fixation du taux du Livret A, ce dernier devrait passer à minima de 1,25 à 1 % à compter du 1er août.

Le taux du Livret A évolue en fonction de l'inflation ou en fonction des taux du marché monétaire. En raison des faibles taux d'intérêt, depuis plusieurs années, seule l'inflation est retenue pour le calcul du rendement du Livret A. En vertu de la formule, le taux de rendement du Livret A doit être supérieur de 0,25 point au taux d'inflation constaté.

En abaissant à 1 % voire à 0,75 %, le taux de rendement atteindrait son plus bas niveau historique ce qui politiquement ne sera pas simple à vendre pour le Gouvernement au moment même où ce dernier a décidé de réduire les impôts sur les classes moyennes et les revenus modestes.

La baisse du taux du Livret A provoquerait une décollecte comme cela a été constaté après le 1er août 2013 (5 mois de décollecte sur 9 mois). Pour le moment, cette décollecte n'est pas inquiétante compte tenu des montants accumulés depuis 2012. Une diminution du taux incitera les épargnants à laisser leur argent sur leurs comptes courants.

Coté avantage pour les pouvoirs publics, la baisse du taux du Livret A réduira le coût du financement du logement social. Actuellement, les organismes d'HLM peuvent trouver avantage à emprunter sur les marchés. Néanmoins, l'impact de la baisse serait assez faible pour la construction de logements sociaux. Aujourd'hui, la rareté du foncier est un élément de blocage plus important que la question du taux.

Le Gouvernement ne devrait pas retenir le taux de 0,75 %. Un tel taux en outre ne ferait que confirmer la force des facteurs déflationnistes en France. De ce fait, le Gouvernement pourrait opter pour le taux de 1 % et cela nécessiterait déjà une stratégie de communication pour le faire accepter.

Philippe Crevel, économiste

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "L'éternel dilemme du Livret A : baissera ou ne baissera pas" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
 
Perf.
5 ans

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.


A court ou long terme, avec plus de 5 000 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 23 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit