1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Amundi Patrimoine : pourquoi de la dette émergente, des actions zone euro, de l'immobilier coté et des valeurs aurifères en portefeuille

Amundi Patrimoine : pourquoi de la dette émergente, des actions zone euro, de l'immobilier coté et des valeurs aurifères en portefeuille

07/11/2014 - 15:34 - Sicavonline (mis à jour le : 18/11/2014 - 11:50)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Loïc Bécue, gérant d’Amundi Patrimoine explique pourquoi la dette émergente, les actions zone euro, l’immobilier coté et les valeurs aurifères constituent des actifs importants dans le portefeuille de son fonds et pourquoi ils sont adaptés à l’environnement actuel.


Avec près de deux milliards d'euros d'encours d'actifs Amundi Patrimoine a déjà séduit de nombreux investisseurs particuliers*. A sa barre depuis le 30 juin 2014, Loïc Bécue s'efforce comme tout gestionnaire de fonds patrimonial d'assurer un certain niveau de performance tout en  tentant de protéger au mieux de la volatilité des marchés l'épargne de ses souscripteurs.

Mais dans un environnement de marché où sourdent à l'envi les incertitudes de tous ordres brouillant la visibilité des investisseurs, comment Amundi Patrimoine essaie-t-il d'équilibrer performance et prise de risque ? 

La quête de rendement est rendue aujourd'hui plus ardue que jamais. Car ce qui constituait jadis une portion notable des portefeuilles de moult gestions diversifiées –les dettes souveraines française ou allemande– n'est plus une option pour beaucoup de gérants.

Plus de 10 % de dette émergente dans Amundi Patrimoine

Loïc Bécue admet lui-même avoir peu de dette allemande en portefeuille : « En zone euro, on achète peu de dette allemande parce qu'elle rapporte peu, moins de 1 %. » et qu'à pareil niveau de rémunération, l'investisseur s'expose au risque d'une remontée progressive des taux allemands, car ceux-ci sont aujourd'hui au plus bas (les taux allemands à 10 ans s'élevaient à 0,89 % le 30 octobre). 

« Une remontée de taux de 1 %, » précise Loïc Bécue,  « se traduit par une performance négative [de l'obligation] comprise entre -7 et -9 %. Et ce n'est pas le coupon à moins de 1 % qui va pouvoir aider.»

Par conséquent, Loïc Bécue préfère acheter de la dette souveraine périphérique comme celle de l'Italie et de l'Espagne. Mais pas que…

Amundi Patrimoine est aussi exposé à la dette émergente. Et de l'avis de Loic Bécue, les arguments en faveur de cette classe d'actifs ne font pas défaut :
« Les pays émergents font peur parce que ce sont justement des pays émergents, mais la dette des pays émergents est malgré tout une dette extrêmement intéressante. »  Les émetteurs sont « des pays avec des croissances supérieures aux pays développés et qui [produisent] des excédents budgétaires. »  De surcroît, « 60 % de cette dette émergente est Investment Grade (NDLR : la catégorie de dette la mieux notée par les agences de notation), c'est d'autant plus rassurant ». Sans oublier « un rendement qui se situe au-delà de 4 %. »

Et lorsque sont évoqués les risques que sous-tend pour les pays émergents la remontée des taux aux Etats-Unis en 2015, le gérant d'Amundi Patrimoine ne se dérobe pas : il concède volontiers qu'elle est susceptible de déclencher des rapatriements de capitaux des pays émergents vers les Etats-Unis.

« Quand vous êtes investisseur américain, que vous avez des taux extrêmement bas, des marchés Actions au plus haut, vous essayez d'aller chercher du rendement autre part, vous allez le chercher sur des dettes périphériques en zone euro, ou des dettes de pays émergents, » souligne Loïc Bécue qui, ne manque pas non plus de rappeler la rémunération que ces dernières offraient alors.

« Quand [les investisseurs américains] ont commencé [à investir dans la dette émergente], les taux étaient plutôt à 8 %, ils sont maintenant autour de 4 %.  A un moment ou un autre ces investisseurs américains auront tendance à rapatrier une partie de leurs capitaux » pour revenir sur une devise moins volatile, une devise qui en l'occurrence est plutôt le dollar, un pays qu'ils connaissent mieux (les Etats-Unis) et dont la dette voit sa rémunération redevenir plus attrayante.

Dans ces circonstances est-il avisé d'être présent comme l'est Amundi Patrimoine sur la dette émergente ?

Loïc Bécue n'exclut pas une phase un peu compliquée mais il tempère aussitôt les craintes à fonder. Dans le cas où les mouvements de capitaux des Emergents vers les Etats-Unis venaient à être un peu rapides, il faut selon lui considérer que les choses devraient rentrer dans l'ordre assez vite. Partant, « pour sont qui sont courageux et qui ont le temps d'attendre, eh bien, pas de panique. On tient face à la volatilité. »

Une volatilité qui aura même l'insigne conséquence d'offrir de nouveaux points d'entrée sur la dette émergente, à en croire le gérant d'Amundi Patrimoine : « Je reste persuadé que ces sorties de capitaux, en faisant remonter ses taux, rendront la dette émergente encore plus intéressante, en tout cas pour les investisseurs européens puisque nous rentrons dans une période analogue à celle qu'ont connue les Etats-Unis il y a trois ans [avec le QE], c'est-à-dire une période marquée par des taux monétaires et des taux obligataires extrêmement bas. »

Quant à la remontée des taux qui se dessine, Loic Bécue se veut une fois encore plutôt serein. D'après lui, la hausse des taux n'est tout d'abord pas immédiate. « Chez Amundi, nous anticipons que la FED remontera ses taux en septembre 2015.» Et plus important encore, sera le rythme auquel elle le fera : « Si jamais Janet Yellen remonte les taux de 0,25 % à 0,50, je ne pense pas que cela ait un impact extrêmement important pour l'économie américaine tout de suite. »

En outre, il convient au-delà de la volatilité que peut induire un raffermissement de la politique monétaire américaine de s'arrêter à ce qu'elle signifie : l'économie aux Etats-Unis se porte de mieux en mieux. Ce que généralement, les investisseurs comprennent assez vite : «  La hausse des taux accompagne le cycle économique pour gérer au mieux la pérennité de la croissance économique. »

Amundi Patrimoine : des actions de la zone euro plutôt que des Actions U.S.

Loïc Bécue ne fait pas mystère de sa préférence en matière d'Actions.

Le gérant d'Amundi patrimoine juge que les indices à Wall Street ont « déjà bien anticipé l'amélioration de l'éco américaine, puisque la bourse est (…) sur des plus hauts historiques. Les marges des entreprises sont au plus haut. »  Certes, le marché Actions américain est encore animé par des fusions acquisitions ou des rachats d'actions – « quand Apple vous annonce qu'il va racheter pour 10 milliards de ses propres actions, on est tout de même sur des niveaux extrêmement élevés »– mais les perspectives les plus prometteuses sont visiblement ailleurs pour Loïc Bécue.

« J'ai toujours [des Actions U.S.] en portefeuille parce que j'ai toujours de l'intérêt à être acheteur du dollar, et puis parce que [le marché Actions américain] reste défensif quand les marchés européens sont un peu volatils. Mais aujourd'hui, nous concentrons les investissements là où les valorisations sont les plus basses, là où les marchés sont encore les plus loin des valorisations de 2007 et là où la dynamique de croissance est à attendre ; donc nous sommes plutôt sur les actions européennes. » Et plus particulièrement les Actions de la zone euro « parce que l'avantage des actions zone euro, pour peu qu'elles ne soient pas volatiles et à marchés inchangés, est qu'elles rapportent au moins entre 3 et 4 % de rendement grâce aux dividendes. »

De l'immobilier coté dans Amundi Patrimoine

Au sein des actions de la zone euro, Loïc Bécue confesse un grand intérêt pour le secteur immobilier coté. « Avec le secteur de immobilier coté, parce que les marchés sont volatils, nous achetons un secteur plutôt défensif dans lequel les rendements sont plus élevés : on a plutôt sur du 5 à 6 % de rendement. » En outre, comme se plaît à le souligner gérant d'Amundi Patrimoine le marché immobilier européen va mieux avec des prix qui se redressent en Espagne ou en Grande-Bretagne.

Des valeurs aurifères comme instrument de couverture

Autre compartiment de la cote mis en portefeuille par Loïc Bécue, les valeurs aurifères.
« Les valeurs aurifères, nous les avions mises récemment dans le portefeuille pour la bonne et simple raison qu'elles étaient une couverture en cas de baisse et de volatilité importante des marchés Actions de la zone euro. » Leur décote est de surcroît attrayante, car elles accusent ces trente-six derniers mois des replis beaucoup plus prononcés que ceux de l'once d'or. « Vous avez l'once d'or qui sur les trois dernières années a perdu à peu près 30 %, » note Loic Bécue. « Sur la même période les valeurs aurifères cotées ont, quant à elles, perdu 80 % de leur valeur. On se dit que finalement, ce n'est quand même pas cher. »

Pour visionner l'interview complète de Loïc Bécue, cliquer sur la vidéo ci-dessus.

* à fin octobre, l'encours de la stratégie Patrimoine est de 3,2 Mds€ : Amundi Patrimoine totalise 1,983 Md€ d'actifs

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Amundi Patrimoine : pourquoi de la dette émergente, des actions zone euro, de l'immobilier coté et des valeurs aurifères en portefeuille" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)