1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Tendances de l'immobilier
  6. >
  7. Faut-il attendre que les prix de l'immobilier s'effondrent pour acheter un logement ?

Faut-il attendre que les prix de l'immobilier s'effondrent pour acheter un logement ?

11/12/2014 - 11:50 - Sicavonline (mis à jour le : 18/12/2014 - 14:59)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Les conditions semblent idéales pour acquérir un logement : les prix de l’immobilier baissent légèrement et les taux d’emprunt sont au plus bas. Pourtant, les transactions n’ont toujours pas redécollé. Faut-il attendre une baisse significative pour se lancer dans une acquisition immobilière et prendre le risque de voir les taux remonter ou se lancer maintenant ? Marc Touati, président d’ACDEFI, a son analyse de la question… Alors Marc Touati est-il encore opportun d’acheter un logement ?


Marc Touati, président d'ACDEFI, est un des tout premiers à avoir annoncé fin 2009 « une inévitable baisse des prix immobiliers ».
Le marché lui a depuis donné raison même si la baisse reste modérée. Depuis le pic historique de 2011, les prix immobiliers n'ont reculé que de -5 %. Ramené aux progressions annuelles moyennes de ces dernières années, comprises entre 9,4 % de 1998 à 2008 et de plus de 15 % entre mi-2009 et 2011, la baisse des prix immobiliers apparaît limitée, mais d'après Marc Touati, elle est en réalité plus importante que ne le traduisent les chiffres. Le recul des transactions, limitées aux biens de qualité, masque une baisse plus marquée.

Malgré cette décote, le marché immobilier est en situation de bulle car les prix sont totalement déconnectés de la réalité économique. Faut-il croire pour autant à une chute des prix immobiliers dans les années à venir ?

Marc Touati, président d'ACDEFI, ne croit pas à un effondrement des prix immobiliers. Il affirme néanmoins que les prix des logements vont encore s'affaisser au cours des deux prochaines années, de 5 % à 10 % par an, précise-t-il. Les prix pourraient être plus fortement secoués en cas de remontée brutale de taux longs.

Les prix ne sont en effet pas les seuls paramètres à peser sur les rouages du marché immobilier. Les taux d'emprunt jouent également un rôle important. Leur faiblesse actuelle a tendance à contenir la baisse des prix de l'immobilier mais devrait aussi constituer une incitation à l'achat. Pourtant, les candidats à l'emprunt ne se bousculent pas et la demande de crédit, hors rachat, se contracte  alors que le taux moyen sur 20 ans est de seulement 2,38 % en novembre, selon l'observatoire des crédits immobiliers.

D'après Marc Touati, le problème central aujourd'hui est que malgré des taux d'intérêt extrêmement bas, il n'y a plus d'activité parce les ménages français manquent cruellement de confiance en l'avenir. Entre la montée du chômage, une croissance à la peine et une fiscalité de plus en plus pesante, les ménages préfèrent reporter leur projet.

Ont-ils tort ou raison de suspendre leur projet à la faveur d'une baisse des prix ? Dans les conditions actuelles, vaut-il mieux louer qu'acheter son logement et arrêter de croire que l'immobilier est un placement rentable et peu risqué ? Peut-on espérer une amélioration en 2017 ?

Retrouver l'analyse du marché immobilier et l'évolution des prix immobiliers par Marc Touati en cliquant sur la vidéo ci-dessus.

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.


A lire autour du sujet "Faut-il attendre que les prix de l'immobilier s'effondrent pour acheter un logement ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)