1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Comment réussir un QE en zone euro ?

Comment réussir un QE en zone euro ?

14/01/2015 - 16:22 - Sicavonline - Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Comment réussir un QE en zone euro ?

Un QE n’est certainement pas ce qu’on peut souhaiter de mieux à la zone euro mais, quitte à le faire, autant bien le faire, prévient Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank. L'expert donne sa recette pour un QE à l'européenne susceptible de porter ses fruits.

Comment réussir un QE en zone euro ?

-          Un montant d'au moins 1000 milliards pour être crédible.

-          Un ciblage des actifs émis par les pays qui ont le plus besoin d'être soutenus.

-          Une exposition des banques centrales en fonction de la clé de répartition du capital de la BCE.


Un QE n'est certainement pas ce qu'on peut souhaiter de mieux à la zone euro mais, quitte à le faire, autant bien le faire. On peut distinguer trois conditions de réussite : la crédibilité vis-à-vis du marché, le calibrage et la mutualisation des risques.

La BCE ne le dissimule pas, elle a une approche purement comptable. Son objectif est d'augmenter son bilan de 1000 milliards d'euros. Pour y parvenir, elle effectue déjà des rachats d'ABS. En raison de l'étroitesse de ce marché en Europe, au mieux, on peut espérer une augmentation du bilan de l'ordre de 400 à 500 milliards d'euros. Manque alors au moins 500 milliards d'euros supplémentaires. C'est justement le montant que souhaite mobiliser la BCE dans le cadre de son programme d'assouplissement quantitatif, ce qui représente seulement 7% des encours de dette publique totale dans l'Eurozone.

Le problème, c'est qu'un tel montant n'est pas crédible aux yeux du marché. Bien que la structure économique et financière de la zone euro diverge grandement de celle des Etats-Unis, les investisseurs feront intuitivement la comparaison avec les 3500 milliards de dollars (environ 3000 milliards d'euros) injectés dans l'économie américaine par la FED de 2008 à 2014 au cours des trois programmes d'assouplissement quantitatif successifs. Pour être crédible, éviter un krach des marchés financiers, et soutenir le retour de la confiance des agents économiques, la BCE devra s'émanciper de ses objectifs initiaux et oser présenter un dispositif d'ampleur suffisante, qu'on peut estimer à au moins 1000 milliards d'euros. Ce n'est toutefois pas suffisant.

L'idée dominante est que le calibrage du QE se fasse en fonction de la clé de répartition du capital de la BCE qui reflète le poids économique et démographique de chacun des pays de la zone euro. Dans ce cas de figure, l'Allemagne serait le principal bénéficiaire de l'opération puisque 18% du montant total du QE serait alloué aux rachats de Bunds. Des situations ubuesques pourraient apparaitre rapidement: des pays bénéficiant déjà de la clémence des marchés, comme l'Allemagne et même la France, pourraient voir leurs taux chuter sous zéro pour les échéances longues tandis que les pays ayant un marché obligataire étroit pourraient être confrontés à son assèchement, faute de liquidité.

Pour que l'opération soit efficace, le calibrage du QE doit se focaliser sur les segments de marché les plus défaillants. Il s'agit de se concentrer sur la nationalité d'origine des titres émis afin de cibler les pays qui ont le plus besoin d'être soutenus, essentiellement au Sud de l'Europe, et de réduire la dislocation des taux entre les membres de l'Union.

En revanche, c'est bien la clé de répartition du capital de la BCE qui doit définir l'exposition des banques centrales nationales, indépendamment de la qualité et du montant total des titres qu'elles ont rachetés. Elle garantira que ce soit les entités les plus à même d'accepter des pertes qui les assument, préservant ainsi l'unité du système européen de banques centrales (SEBC). Sans mutualisation des risques, un QE n'aurait tout simplement aucun intérêt.

Cependant, même en respectant toutes ces conditions, un succès du QE n'est pas garanti. Les mécanismes de transmission de la politique monétaire à l'économie réelle sont une véritable boîte noire que peinent à comprendre les économistes. On aurait, en tout cas, certainement tort de croire que l'expérience américaine puisse être répliquée aisément, ce serait oublier que la zone euro a pour spécificité de reposer sur un système bancaire très fragmenté. Une seule chose est certaine, la dépréciation de l'euro engendrée par ce nouvel assouplissement monétaire pourrait constituer une planche de salut pour de nombreux secteurs d'activité tournés vers l'exportation, y compris en France. 

Christopher Dembik, économiste chez Saxo Bank
 


© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Comment réussir un QE en zone euro ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)