1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Suite au QE, Groupama AM va prochainement réviser ses objectifs sur les Actions

Suite au QE, Groupama AM va prochainement réviser ses objectifs sur les Actions

29/01/2015 - 07:39 - Sicavonline (mis à jour le : 11/02/2015 - 11:49)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Suite au QE, Groupama AM va prochainement réviser ses objectifs sur les Actions

Dans une note en date du 26 janvier, la Direction des Gestions de Groupama AM laisse le positionnement de ses portefeuilles globalement inchangé mais indique être sur le point de réviser ces objectifs à fin 2014 pour les Actions.

La Direction des Gestions de Groupama AM a commenté le positionnement de ses portefeuilles en réaction au programme de quantitative easing annoncé par la Banque Centrale Européenne le 22 janvier dernier.

Le positionnement de nos portefeuilles reste à ce stade globalement inchangé.

A court terme, nous maintenons inchangées les stratégies dans nos portefeuilles.

• La pression à la baisse sur les taux favorise notre positionnement de surexposition aux taux.

• Nous maintenons notre préférence pour les dettes périphériques qui, dans cet environnement, devraient continuer d'être privilégiées par les investisseurs et dont les taux devraient continuer de baisser, particulièrement sur les maturités supérieures à 10 ans.

Sur les pays « core », nous privilégions les maturités très longues, la recherche de rendement va pousser les investisseurs vers les maturités les plus longues et nous restons à l'écart des maturités courtes qui offrent des rendements les plus négatifs.

• Sur le crédit, nous maintenons notre surexposition. L'environnement de taux encore plus bas, favorise le report des investissements vers les dettes privées. La part du spread des dettes privées IG représente 90% du rendement total. Nous maintenons notre préférence pour les émetteurs BBB et BB, les dettes subordonnées (financières et corporate), les dettes financières vs non financières et enfin les dettes bancaires périphériques.

• S'agissant des actions, l'ampleur du dispositif est une bonne nouvelle (près de 15% de la capitalisation boursière de la zone euro à comparer à 17% sur l'annonce de la BOJ et 11% pour le QE1 de la FED). A court terme, cela peut déclencher l'intérêt des investisseurs internationaux qui ont eu tendance à sous-pondérer la zone euro du fait des incertitudes. C'est la raison pour laquelle, nous continuons à mettre l'accent sur la maîtrise du risque actif des portefeuilles compte-tenu des incertitudes de l'économie réelle, tout en cherchant à tirer profit des conséquences sectorielles durables des baisses du prix du pétrole et des taux. En termes d'allocation, nous restons plus positifs sur les marchés américains qu'européens.

A horizon fin d'année, nous maintenons à ce stade nos cibles de taux, c'est-à-dire des niveaux légèrement plus élevés que ceux observés aujourd'hui (entre 1% et 1.2% pour le dix ans français), résultant du jeu combiné de trois facteurs : l'impact certes modéré mais néanmoins positif du QE sur les redressements des anticipations d'inflation, un environnement d'inflation qui restera faible, l'impact des achats de titres de la BCE qui devrait représenter 48% des émissions brutes de l'année et 182% des émissions nettes des Etats de la zone euro. Pour la France, ces achats représenteront 48% de ses émissions brutes et 131% de ses émissions nettes. L'ampleur de ces achats doit, d'ailleurs, conduire l'investisseur à porter une attention renforcée aux éventuels problèmes de liquidité des marchés.Il n'est pas, en effet, aujourd'hui évident de voir quelle catégorie de « mains longues » vendra ses titres à la BCE, ce qui obligerait cette dernière à se positionner sur un marché secondaire, très proche du marché primaire…

Nous réviserons prochainement nos cibles actions fixées à la fin 2014 à un niveau conservateur (+7% de performance anticipée sur l'année) en ayant en tête deux paramètres : d'une part, la possibilité que les flux internationaux redeviennent significatifs sur les actions européennes et, d'autre part, la probabilité d'un upside sur la conjoncture européenne et les bénéfices des entreprises, éléments sur lesquels le QE n'offre pas de réponse à lui seul claire.

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Suite au QE, Groupama AM va prochainement réviser ses objectifs sur les Actions" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)