1. Toutes nos vidéos
  2. L'oeil du pro
  3. Bourse : entrer et... sortir au bon moment

Bourse : entrer et... sortir au bon moment

06/02/2015 - 13:24 - Sicavonline (mis à jour le : 19/03/2015 - 12:08)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Dans son nouvel essai, Guérir la France La thérapie de choc Marc Touati, président du Cabinet ACDEFI, appelait de ses vœux à une intervention massive de la BCE, c’est-à-dire un Quantitative Easing qui répliquerait celui de la Fed aux Etats-Unis. La BCE a fait sa part du travail, ce qui va incontestablement doper les Actions européennes. Marc Touati invite toutefois à la prudence. Entre le risque de bulle et une volatilité exacerbée, entrer et sortir du CAC 40 au bon moment sera décisif.


 
Marc Touati, président du Cabinet ACDEFI, reste sur ses gardes. Penser que l'avènement du QE de la BCE peut à lui seul résoudre l'ensemble des problèmes de la zone euro serait aller un peu vite en besogne. Ce qui ne veut pas dire que Marc Touati ne voit pas d'un bon œil l'intervention de la BCE puisqu'elle figure parmi les 10 mesures de la thérapie de choc exposée dans son livre éponyme. L'économiste reproche toutefois à la BCE d'avoir vu trop petit. En comparaison des 3600 Mds$ de la FED, les 1100 Mds€ par la BCE manquent un peu de relief, regrette l'économiste.

Marc Touati ne s'attend donc pas à un miracle. Faire fonctionner la planche à billets est nécessaire mais insuffisant pour relancer la croissance et éviter la déflation. L'afflux de liquidités ne vient pas à coup sûr financer l'économie, et c'est là où le bât blesse, avertit Marc Touati, qui vient appuyer son propos avec les exemples nippon et américain.

Outre-Atlantique, le QE a fonctionné parce que la FED a anticipé la déflation dès 2009 tandis qu'au Japon, l'assouplissement quantitatif de la BoJ a échoué car elle a réagi avec un temps de retard. « C'est donc trop tard » insiste Marc Touati, pour que l'intervention de la BCE entraîne les mêmes effets positifs qu'aux Etats-Unis. D'autant que les Etats-Unis avaient également mis en place les réformes nécessaires pour préparer la reprise.

Il est donc indispensable que les pays de la zone euro accompagnent le QE par des réformes structurelles et que les liquidités injectées financent l'économie réelle. « Une politique monétaire ne fonctionne pas seule, » martèle l'économiste. Les pays qui vont le plus profiter de la planche à billets sont ceux qui ont effectivement entrepris des réformes : Irlande, Espagne, Portugal, Italie et bien sûr l'Allemagne. Les autres pays ne sont pas prêts, à l'instar de la France et, bien évidemment, de la Grèce.

Dans ce contexte, les marchés Actions restent pris entre deux feux. Avec d'un côté, les bonnes nouvelles (QE de la BCE, baisse de l'euro et du prix du pétrole) et de l'autre des incertitudes politiques persistantes.
La situation de la Grèce redevenue le point névralgique de la zone euro soulève encore bien des questions que Marc Touati place au centre de ses inquiétudes. Désormais dirigé par le parti d'extrême gauche Syriza, le pays pourrait faire tanguer la zone euro et en particulier la France. Le non-remboursement de la dette grecque creuserait le déficit public français de 4 % à 7 % du PIB.

Au final, le manque de visibilité économico-politique complique la tâche des investisseurs et heurtera le parcours du CAC 40. Malgré tout, Marc Touati croit toujours en son potentiel même s'il recommande de rester vigilant. Il ne faut pas négliger le risque de bulle induit par le QE et savoir jongler avec un CAC 40 très volatil est plus que jamais indispensable.

Découvrez les recommandations de Marc Touati pour profiter à plein du CAC 40 en cliquant sur la vidéo ci-dessus.

La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Bourse : entrer et... sortir au bon moment" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

A court ou long terme, avec plus de 4 500 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 21 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 840 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit