1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Les Etats-Unis sont en train de gagner la guerre des prix du pétrole

Les Etats-Unis sont en train de gagner la guerre des prix du pétrole

17/02/2015 - 18:19 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Les Etats-Unis sont en train de gagner la guerre des prix du pétrole

Pourquoi les prix du baril de pétrole se sont effondrés ? Vont-ils remonter ? A qui profite cette chute et qui va payer le prix fort ? Beaucoup de questions auxquelles Daniel Gerino, président et directeur de la gestion de Carlton Sélection, propose de répondre.

En maintenant sa production, l'Arabie Saoudite, qui a besoin d'un prix de 70 dollars le baril pour équilibrer son budget, pourrait avoir fait un mauvais calcul.

En quelques mois, les Etats-Unis ont repris la main sur le marché mondial du pétrole, auparavant piloté par l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et l'Arabie Saoudite. Ce bouleversement, amené par le boom des gaz et pétrole de schiste (les Etats-Unis ont extrait 8,5 millions de barils de brut par jour l'année dernière, contre 5 millions cinq ans plus tôt), a été précipité au printemps 2014 par la progression d'ISIS (Etat islamique en Irak et au Levant) en Irak. A l'époque, on s'attendait à une flambée des prix, d'autant plus que la Syrie, la Libye et l'Iran connaissaient aussi des problèmes de production ou d'accès au marché. Mais la disparition de toute prime de risque géopolitique, la bonne tenue des exportations irakiennes et le retour de la production libyenne ont maintenu le marché en équilibre.

C'est à ce moment-là que l'Arabie Saoudite a décidé de maintenir sa production à un niveau très élevé afin de peser sur les cours et de regagner des parts de marché, notamment en Asie. Son objectif était aussi d'affaiblir ISIS, qui contrôle environ 70.000 barils par jour. Dans un premier temps, les Etats-Unis ont vu la baisse des prix d'un bon œil. Celle-ci permettait d'une part de soutenir leur consommation (les prix à la pompe sont passés de 3,7 dollars le gallon en juin 2014 à 2 dollars aujourd'hui), et d'autre part de fragiliser la Russie en pleine crise ukrainienne. Mais en novembre, l'Opep a annoncé que son quota de production resterait inchangé, accélérant la chute des cours (le Brent est tombé à 45 dollars le baril mi-janvier, contre 113 dollars fin juin 2014). Les Saoudiens ont cherché à mettre en difficulté les producteurs américains, cassant l'axe qu'ils formaient avec Washington.

Les producteurs américains ajustent leur production

Aujourd'hui, force est de constater qu'ils ont fait un mauvais calcul. A la différence du Koweït, qui a besoin d'un prix de 45 dollars le baril pour équilibrer son budget, l'Arabie Saoudite a besoin d'un prix de 70 dollars le baril (alors que son coût de production est de seulement 10 dollars le baril) pour financer ses dépenses. Aux Etats-Unis, non seulement les producteurs ont des contrats de couverture à 80 dollars le baril au moins jusqu'au mois de septembre, mais ils ne cessent de réduire leurs coûts d'extraction (moins de 50 dollars le baril en moyenne). Ils peuvent donc facilement ajuster leur production à la baisse et, à terme, imposer leurs prix. C'est ce qui est en train de se passer : sous l'effet de la baisse du nombre de puits en exploitation et des annonces de réduction d'investissements des grandes compagnies (environ 45 % de leurs réserves ne sont pas rentables au-dessous de 75 dollars le baril), les cours ont retrouvé les 55-60 dollars le baril. Toutefois, ils devraient rester à ces niveaux-là car l'offre mondiale reste abondante.
 

Les trois-quarts des pays émergents sont gagnants

Les Etats-Unis sont donc les grands gagnants de cette guerre des prix, aux côtés des consommateurs comme les pays européens et trois-quarts des pays émergents (Taïwan, Corée du Sud, Inde, Afrique du Sud, etc.). Les perdants, eux, sont les pays de l'Opep et les autres producteurs comme la Russie et la Norvège. Stephen Harper, le Premier ministre canadien, qui déclarait en 2006 que son pays était une « superpuissance énergétique émergente », en est également pour ses frais. Globalement, la chute des cours est évidemment un ballon d'oxygène pour l'économie mondiale. Certains économistes anticipent un surplus de croissance de 0,8 point cette année, mais cela paraît optimiste, d'autant plus que les prix sont un peu remontés. En Europe, la dépréciation de l'euro limite les gains de pouvoir d'achat.

Enfin, d'autres marchés sont victimes de ce nouveau contre-choc pétrolier, comme le gaz, le charbon et même le coton. Même si les corrélations sont différentes en Asie, en Europe et aux Etats-Unis, les prix du gaz naturel ont fini par baisser dans le sillage de l'or noir. Sur le marché du coton, déjà excédentaire, les producteurs sont concurrencés par les tissus synthétiques, fabriqués à partir de pétrole.


Daniel Gerino, président et directeur de la gestion de Carlton Sélection



A propos de Carlton Sélection
Carlton Sélection est une société de gestion indépendante française créée en 2011 par Daniel Gérino, actuaire et associé fondateur d'Intersélection, société de conseil en investissement dédiée aux investisseurs professionnels, créée en 1996.
Carlton Sélection propose une gamme de fonds ouverts et dédiés couvrant l'ensemble des classes d'actifs. A l'écoute des opportunités de marchés, l'équipe de gestion de Carlton Sélection met en oeuvre une gestion réactive et non benchmarkée.
Carlton Sélection s'adresse aux investisseurs institutionnels, corporates, family offices et conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Au 31 décembre 2013, les encours sous gestion de Carlton Sélection s'élèvent à 133 millions d'euros.

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Les Etats-Unis sont en train de gagner la guerre des prix du pétrole" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)