1. Accueil
  2. >
  3. Toutes nos vidéos
  4. >
  5. L'oeil du pro
  6. >
  7. Actions européennes : toujours un premier choix après l'envolée du début d'année ?

Actions européennes : toujours un premier choix après l'envolée du début d'année ?

23/03/2015 - 06:53 - Sicavonline (mis à jour le : 10/04/2015 - 18:00)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Une sorte de béatitude s’est emparée des investisseurs en ce début d’année avec une hausse tonitruante des Actions européennes mais aussi des marchés obligataires qui continuent à offrir de la performance. Cette parenthèse enchantée peut-elle durer ? Pour en débattre, Vincent Bezault reçoit Alain Pitous, Dir. Général Adj. de Talence Gestion et David Ganozzi, gérant de Fidelity Patrimoine.


 


L'envolée de 15 % et plus des Actions européennes depuis le début de l'année est-elle fondée ? 

Alain Pitous, le Directeur adjoint de Talence Gestion, le pense car  cette progression est à ses yeux étayée par l'amélioration de la conjoncture économique. « Les marchés aiment prendre un petit d'avance sur les événements en anticipant que ça ira encore mieux demain » explique Alain Pitous. A cela vient s'ajouter un net abonnissement des anticipations des entrepreneurs, « ce qui n'était pas arrivé depuis un certain nombre d'années » précise le directeur adjoint de Talence Gestion pour qui « l'année 2015 se présente sous de bons auspices avec la baisse de l'euro et du cours du pétrole. L'amélioration du momentum a justifié des achats importants de la part des européens mais de celle des investisseurs européens. »

L'indice des bonnes surprises économiques de CitiGroup illustre d'ailleurs à la perfection ce ressenti. « Depuis 2012, l'économie ne réservait pas de surprises, mois après mois on était pratiquement alignés avec les anticipations. Ce n'est plus le cas » souligne Alain Pitous, qui comme beaucoup a été surpris par « l'amplitude et le nombre d'indicateurs positifs en Europe. Ce qui a permis de revoir à la hausse les anticipations de croissance en zone euro. ».
David Ganozzi, lui aussi convaincu de l'embellie qui vient frapper aux portes de la zone euro, estime que de surcroît « certains éléments n'ont pas pleinement encore joué et vont contribuer à soutenir ce momentum ». Le gérant de Fidelity évoque une conjonction de facteurs favorables : baisse de l'euro, recul du prix du pétrole et taux d'intérêt extrêmement bas.

Une baisse de l'euro trop rapide ?

Et lorsque l'on demande à Pitous et Ganozzi si la baisse de l'euro par sa violence ne risque pas de s'avérer plus contre-productive que bénéfique, le premier admet volontiers que « le mouvement de recul de l'euro a surpris par sa rapidité et son ampleur. »
« Le risque serait qu'à terme les américains sifflent la fin de la récréation dès qu'ils jugeront que la hausse du dollar sera devenue pénalisante pour leur économie. Le danger pourrait également venir des entreprises qui face au manque de visibilité sur les changes pourraient décider de retarder leurs investissements, » avertit le Directeur général adjoint de Talence Gestion.

David Ganozzi estime, quant à lui, que « jusqu'ici les bienfaits de la baisse de l'euro face au dollar ne sont pas remis en question ». « Le recul de l'euro est incontestablement une bonne nouvelle pour la zone euro car nous ne sommes pas sur des niveaux aberrants » juge le gérant de Fidelity Patrimoine en insistant sur le fait que « la baisse de la devise européenne est un véritable coup de pouce pour la zone euro et n'est pas spécialement dramatique de l'autre côté de l'Atlantique. Même si l'on assiste à un transfert de croissance des Etats-Unis vers la zone euro, cela reste tout à fait supportable pour les [Américains]. » A l'instar du Directeur général adjoint de Talence Gestion, David Ganozzi reconnaît toutefois que la rapidité des mouvements et la volatilité qu'elle induit peuvent quelque peu déstabiliser les marchés financiers.

La Fed, épée de Damoclès ou non ?

Quand on leur souligne l'entrave à la performance des marchés boursiers que pourrait constituer une hausse prochaine des taux de la FED, Alain Pitous observe que Janet Yellen demeure extrêmement prudente et mesure avec discernement les conséquences que pourrait provoquer une remontée des taux américains. En outre, l'appréciation actuelle du billet vert « fait aujourd'hui le job de la FED ». Nul besoin par conséquent pour la Réserve Fédérale des Etats-Unis de se hâter de remonter les taux, car « [la hausse du dollar] suffit à mettre un peu de calme dans la chaudière américaine ».

Le Directeur général adjoint de Talence Gestion croit d'autant moins à une hausse rapide des taux de la FED « [qu'il] ne pense pas que les prévisions du FMI à 3,6 % [de croissance U.S.] soient tenables. On risque d'être déçus avec une croissance américaine à 2,5 %. Mais une croissance de 2,5 % couplée à des taux bas, ce n'est pas si mal cela permet à beaucoup d'entreprises de faire de la croissance », si la parité euro/dollar s'apaise. « Dans ce contexte, une remontée des taux en juin s'éloigne de plus en plus. »

De son côté David Ganozzi voit « presque l'idéal » dans cette croissance américaine doublée d'une reprise de l'emploi mais sans véritable hausse des salaires, parce que « l'on n'a pas envie d'une économie qui soit trop en surchauffe avec un marché du travail qui commence à se tendre de façon trop rapide. » Bref, un cadre qui ne milite pas pour que la FED se mette à désirer remonter ses taux brutalement.

Une poursuite de la hausse des Actions européennes ?

Si l'on admet que la hausse des Actions européennes puisse être légitimée par l'embellie conjoncturelle, est-il pour autant raisonnable de croire que leur ascension puisse se poursuivre au regard du parcours significatif déjà accompli ?

« La rapidité de la hausse depuis le début de l'année met un peu mal à l'aise mais objectivement aucun élément ne suggère de devenir très prudent, » indique David Ganozzi . « Surtout qu'il ne faut pas oublier le retard accumulé l'an dernier. Seul le marché américain a surperformé et de beaucoup. Il semblerait normal que cette année l'inverse se produise. Avec des américains qui plafonnent un peu et qu'on ait un rattrapage [des Actions] en zone euro.»

Alain Pitous abonde dans son sens : « Stratégiquement, on se projette à 2016, et l'on se dit qu'il y a plutôt du potentiel relatif sur les Actions européennes. (…) Stratégiquement, c'est sur les Actions européennes qu'il faut être. D'autant que lorsque les taux US remontent légèrement, les Actions européennes ont tendance à surperformer. »

« Toutefois, au sein des Actions européennes, il y a des choix à faire. Tel qu'aller davantage sur des entreprises plus domestiques, un peu plus cycliques » avec des histoires parfois un peu plus compliquées et prendre des bénéfices sur des actions qui ont fortement monté, sur des entreprises qui n'ont pas forcément une grosse croissance attendue dans les 18 prochains mois », car précise Alain Pitous « certaines entreprises ont beaucoup profité de la croissance internationale et se paient aujourd'hui à des prix importants. Elles devraient pâtir de leur corrélation à la croissance américaine. »


Afin de visualiser l'intégralité du débat entre David Ganozzi (Fidelity) et Alain Pitous (Talence Gestion) et découvrir leur stratégie d'allocation, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Actions européennes : toujours un premier choix après l'envolée du début d'année ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)