1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Tendances de l'immobilier
  6. >
  7. Crédit immobilier : faut-il craindre une remontée brutale des taux ?

Crédit immobilier : faut-il craindre une remontée brutale des taux ?

20/05/2015 - 11:18 - Sicavonline



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Crédit immobilier : faut-il craindre une remontée brutale des taux ?

Les taux des crédits immobiliers ne pourront pas rester éternellement au plus bas. Faut-il redouter une remontée brutale et importante des taux dans les prochains mois alors qu'une banque vient de rehausser ses barèmes ? Les avis sont partagés.

Première hausse de barèmes bancaires depuis près d'un an !

Après l'annonce de la progression des barèmes des taux immobiliers par deux grandes banques dont le LCL, les rumeurs quant à la remontée possible des taux des crédits immobiliers se multiplient.
Dans les faits, Le LCL a augmenté ses taux de crédit de 0,1 point. Après plus d'un an et demi de baisse, cette remontée marque-t-elle la fin d'une période ?

Les conséquences de cette hausse de tarifs

Bernard Cadeau, Président d'ORPI se montre relativement pessimiste sur l'impact d'une telle nouvelle. « Chez ORPI, nous savons qu'un seul point supplémentaire dans les taux de crédit équivaut à une baisse de pouvoir d'achat de 10%. Si cette remontée se fait dans le cadre d'un marché fluide, avec un bon équilibre entre l'offre et la demande, des banques raisonnables sur leurs exigences et des droits de mutation abordables, la remontée n'a que peu de conséquences. En revanche, si elle a lieu au contraire dans un contexte tel que nous le connaissons aujourd'hui, avec une demande d'apports personnels élevés de la part des banques, un marché déséquilibré, des droits de mutation forts, etc, alors l'impact de l'augmentation des taux est important. C'est d'autant plus dommage que l'on perçoit tout juste le retour à l'équilibre du marché, en témoigne la moyenne nationale de l'écart des prix qui s'établit à environ 4,70%* : un écart relativement faible, des vendeurs de plus en plus raisonnables, preuves d'un retour progressif à l'équilibre du marché. »

Faut-il redouter un effet de contagion ?

Maël Bernier,  directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com relativise les conséquences de ce léger redressement de taux des crédits immobiliers.
« Ppas de panique » affirme Maël Bernier, « Nous sommes en mai, les banques sont surchargées et cet établissement comme les autres, c'est donc un moyen habile de détourner les moins motivés de leur production. Sachant que l'établissement concerné est connu pour afficher des barèmes pas forcément parmi les mieux placés, mais pour pratiquer ensuite de très fortes décotes, c'est une banque au cas par cas pour laquelle les barèmes n'ont pas force de loi » explique-t-elle.
« Qui plus est, pour un emprunt de 200 000€, cela signifie une hausse de 9€ par mois de la mensualité sur 20 ans, rien de terrifiant en somme.  Enfin, cela ne présage en rien de l'évolution des taux dans d'autres enseignes » Conclut Maël Bernier.

* L'indicateur de l'écart des prix ORPI-Explorimmo-Le Figaro Immobilier – En France - sur la période février 2014

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.


A lire autour du sujet "Crédit immobilier : faut-il craindre une remontée brutale des taux ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)