1. Accueil
  2. >
  3. Toutes nos vidéos
  4. >
  5. L'oeil du pro
  6. >
  7. CAC 40 : Pourquoi le CAC 40 devrait monter encore de 10 %

CAC 40 : Pourquoi le CAC 40 devrait monter encore de 10 %

22/05/2015 - 17:17 - Sicavonline (mis à jour le : 04/06/2015 - 15:05)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Hervé Goulletquer, stratégiste à La Banque Postale Asset Management nous expose les raisons pour lesquelles il croit toujours, malgré les agitations récentes sur le marché obligataire, que le CAC 40 possède un potentiel de 10 % de hausse lui permettant de prétendre aux 5500 points.


Le 11 mars dernier, alors que le CAC 40 s'adjugeait déjà 17 % depuis le début de l'année, Hervé Goulletquer nous assurait qu'il voyait l'indice encore progresser de quelque 10 %. Fin avril, son pronostic paraissait en passe de se réaliser puisque le CAC avançait de 5 % par rapport à son niveau du 11 mars. Depuis le terrain gagné a été partiellement perdu mais le stratégiste de La Banque Postale Asset Management persiste dans sa prévision d'une progression supplémentaire de 10 % du CAC 40 bien que les craintes de krach obligataire aient pris corps avec la récente et brutale remontée des taux.

Cette confiance maintenue aux Actions, Hervé Goulletquer la justifie en relativisant les remous récents du marché obligataire.

« Il faut bien comprendre de quoi il retourne, et cela permet sans doute de relativiser. Que s'est-il passé ? On connait tous le lancement du programme d'achat d'actifs de la BCE, son fameux quantitative easing, l'enthousiasme qu'il a généré tant du côté des marchés que de la BCE, et finalement dans cet enthousiasme général on a vu les taux baisser, » souligne l'expert de LBPAM.

« Le 10 ans allemand a un moment ne cotait plus que 7 centimes (autrement dit le taux de l'obligation d'Etat allemande à 10 ans n'offrait plus qu'un taux de 0,07 %!!!!), donc quasiment rien. »

Face à cet écrasement des taux, un double constat : les investisseurs de long terme se révélaient de moins en moins intéressés à acheter des obligations avec des rendements aussi anémiques tandis que « les investisseurs de plus court terme, qui eux allaient aux émissions des gouvernements, achetaient du papier en étant convaincus qu'ils pourraient le revendre avec un bénéfice à la BCE au bout de quelques jours ».

Mais, la compression des rendements ayant fini par devenir répulsive, ils durent se rendre à l'évidence: « Un beau jour, une des émissions de dette allemande s'est mal passée et cela a fait comprendre aux investisseurs de court terme que le jeu n'était pas toujours gagnant et qu'il était peut-être plus dangereux [qu'ils ne l'imaginaient], » analyse Hervé Goulletquer. « On a donc vu les taux d'intérêt se tendre, c'est ce fameux sell-off qui a conduit tout de même les taux d'intérêt allemands à remonter jusqu'à 70 centimes (NDLR : 0,7 %), donc être multipliés par dix (...), sans pour autant que les investisseurs finaux se montrent plus intéressés. »

La sécheresse du mouvement sur les taux interpèle mais est-ce grave, docteur ?

« Il y a des moments où les prix sont à des niveaux extrêmes et donc un grain de sable suffit..., » admet le stratégiste de LBPAM. « On a eu une correction, est-ce que pour autant on a une bulle qui se perce ? »

Pour Hervé Goulletquer, tel n'est pas le cas : en revenant à 0,70 % de rendement le 10 ans allemand demeure considérablement en retrait des taux qui étaient les siens avant la grande récession de 2008. « Il faudrait encore que les taux montent et de beaucoup, [pour revenir à la situation antérieure à la crise] » insiste le stratégiste, aux yeux duquel nous sommes aujourd'hui dans un cadre différent.

« Il faut accepter l'idée que l'on est quand même dans un cadre différent. (...) On continue à avoir le quantitative easing de la BCE qui achète comme un métronome 60 Mds de titres par mois." Or, pour Goulletquer, il ne fait pas un pli, l'expérience que l'on a des quantitative easings en témoigne, que « les marchés ne vont pas contre les QE des banques centrales. »

La correction du marché obligataire ne serait donc pas les prémices d'un krach. Et les taux devraient graviter autour des niveaux actuels.

« Aujourd'hui, le rendement d'une obligation d'Etat allemande à 10 ans est d'environ 0,60 %. L'intuition que l'on peut avoir est que les excès ont été gommés et aujourd'hui on peut imaginer un niveau d'étiage pour ce fameux 10 ans allemand, autour du niveau actuel avec un peu de volatilité. »

Afin de découvrir pour quelles raisons en dépit de la ré-appréciation de l'euro, de la remontée des cours du pétrole, des mauvais chiffres de la croissance américaine, Hervé Goulletquer, stratégiste à LBPAM croit toujours le CAC 40 en mesure d'ajouter 10 % de gains par rapport à ses niveaux actuels, cliquez sur la vidéo ci-dessus.

 

La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "CAC 40 : Pourquoi le CAC 40 devrait monter encore de 10 %" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)