1. Accueil
  2. >
  3. Immobilier de placement
  4. >
  5. Tendances de l'immobilier
  6. >
  7. Immobilier : enfin le bout du tunnel ?

Immobilier : enfin le bout du tunnel ?

03/06/2015 - 17:24 - Sicavonline (mis à jour le : 17/06/2015 - 15:40)



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Immobilier : enfin le bout du tunnel ?

Pour la première fois depuis très longtemps, MeilleursAgents observe un frémissement sur le marché de l’immobilier. Est ce le debut d'une nouvelle ère pour l'immobilier ?

A l'occasion de la 71e édition de son baromètre des prix de l'immobilier résidentiel, auparavant réservé au marché parisien et francilien, Sébastien de Lafond, président et cofondateur de MeilleursAgents, propose désormais un suivi de l'évolution des prix et du marché immobilier dans les plus grandes villes de France.

L'analyse du marché immobilier permet à MeilleursAgents d'évoquer « un début de renversement de tendance du marché immobilier français, en baisse depuis 2011. »

L'éditeur du baromètre des prix de l'immobilier résidentiel reste toutefois prudent. « Regain d'optimisme ou baisse du pessimisme, le marché bénéficie d'un regain d'intérêt des Français pour l'immobilier même si on reste loin de l'euphorie ».

Timide retour des acheteurs

Cette précaution prise, MeilleursAgents évoque « Un nombre croissant d'acheteurs a le sentiment de pouvoir faire de bonne affaires et de ne pas faire d'erreur en achetant dans la période actuelle ». Les raisons de ce retour d'une confiance encore timorée serait dû à la conjugaison de différents facteurs : des taux bas toujours baissiers (2,3 % sur 20 ans), de la prise de conscience de la baisse des prix immobiliers depuis 2011 –10 % à Paris, -5 % en Petite Couronne, - 8 % en Grande Couronne, - 14 % à Marseille, - 6 % à Nice…) et le sentiment que malgré les mauvais chiffres du chômage le climat économique s'améliore.

L'embellie naissante ne pourra grandir qu'à la condition que le marché de l'emploi sorte de la déprime dans laquelle il est plongé depuis plusieurs années. « Tant que le chômage ne baissera pas durablement », Meilleurs Agents n'envisage pas une reprise forte de la demande. « Les ménages restent prudents, au moins autant que leurs banques qui ne prêtent, avec raison, que dans le respect de conditions drastiques » avertit MeilleursAgents.

Signe que le marché immobilier se porte mieux sans toutefois véritablement décoller, l'ITI, mesurant le rapport entre l'offre et la demande, progresse légèrement mais reste très en dessous du cap des deux 2 points, seuil à partir duquel MeilleursAgents estime que les prix se stabilisent.

Le suivi de l'évolution de l'indicateur de Tension Immobilière (ITI) indique une augmentation modérée du nombre d'acheteurs actifs presque partout en France. A Nantes et Lyon, leur nombre se rapprocherait même de l'équilibre.

A Paris, l'ITI est remonté à 1,2 et culmine à 1,5 à Nantes, où l'on constate une progression de +0,7 % des prix au mois de mai. Il reste cependant à 0,6 à Marseille où les prix affichent une diminution de -0,7 % le mois dernier.

 

Le marché immobilier est-il sur le point voir le bout du tunnel ?

 

 

Le marché immobilier est-il sur le point voir le bout du tunnel ?

 

Baisse des prix immobiliers à Paris, situation contrastée en province

En attendant, les volumes de transactions dans l'ancien ne progressent que très légèrement et demeurent à un faible niveau. Confirmée par les Notaires d'Île-de-France, l'augmentation de seulement 2% des volumes de vente dans l'ancien à Paris anticipée par MeilleursAgents au premier trimestre 2015 comparé au premier trimestre 2014,  ne permet pas de retrouver les volumes des années les plus faste.

Du coup, du côté des prix immobiliers pas de grands bouleversements mais une situation toujours très contrastée d'un département et même d'une ville à l'autre.

A Paris, MeilleursAgents note que les prix ont baissé de -0,3% au mois de mai, soit -0,9% depuis le début de l'année et -9,8% depuis le plus haut de 2011. La baisse a été modérée sur les petites surfaces (-0,2%) et plus fortes sur les plus grandes surfaces (3 pièces et plus) : -0,5%.

MeilleursAgents souligne la situation particulière de certains appartements de très grande surface (plus de 200 m² ou de 1,5 million d'euros) qui ne trouvent d'acheteur que s'ils sont exceptionnels (situation, qualité des prestations...) voire de prestige. Bon nombre de ces grands appartements ne trouvent pas preneur actuellement à cause de défauts vus comme rédhibitoires par les acheteurs qui disposent d'un budget important (rez-de-chaussée, quartier peu attractif, éloignement des transports...).

En région parisienne, tous les départements ont vu leurs prix baisser au mois de mai (-0,4% dans les Hauts-de-Seine et les Yvelines) sauf la Seine-Saint-Denis (+0,5%). Dans ces départements, l'équilibre entre l'offre et la demande ne se dégrade plus même si l'ITI reste à des niveaux très bas, le plus souvent inférieur à 1.

En province, la situation, très contrastée d'une ville à l'autre, reste globalement favorable aux acheteurs. Depuis le début de l'année, tous les prix ont été orientés à la baisse sauf à Nantes (+3%), Bordeaux (+0,9%) et Montpellier (+0,8%). Avec -3,0% depuis le début de l'année et -1,1% en deux mois, Strasbourg connait les plus fortes baisses

 

Le marché immobilier est-il sur le point voir le bout du tunnel ?

 

 

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.


A lire autour du sujet "Immobilier : enfin le bout du tunnel ?" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez indirectement dans l'immobilier à partir de 200 € et diversifiez votre patrimoine.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)