1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. L'économie pour investir
  6. >
  7. Les Grecs et les capitaux spéculatifs mettent les nerfs des investisseurs à rude épreuve (Cholet Dupont)

Les Grecs et les capitaux spéculatifs mettent les nerfs des investisseurs à rude épreuve (Cholet Dupont)

08/06/2015 - 10:58 - Sicavonline - Cholet Dupont



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Les Grecs et les capitaux spéculatifs mettent les nerfs des investisseurs à rude épreuve (Cholet Dupont)

Cholet Dupont dévoile sa stratégie d'investissement pour le mois de juin. La société financière surpondère toujours les actions tout en recommandant une certaine prudence.

Le jeu de poker menteur continue entre les Grecs et leurs créanciers. Il augmente la volatilité des marchés déjà soumis aux mouvements désordonnés des taux et des devises. Aux Etats-Unis, la FED ne pourra bientôt plus reculer et cela va conditionner les évolutions des marchés. L'équipe de Cholet Dupont surpondère toujours les actions à moyen terme en privilégiant l'Europe, le Japon et l'Asie.

De plus, la société financière estime que « la baisse des actions européennes offrent des opportunités d'achats, soit dans une optique de court terme pour des investisseurs moins averses au risque, soit dans une optique à plus long terme pour des portefeuilles insuffisamment investis. »

Le jeu de poker menteur continue entre les Grecs et leurs créanciers. Et pourtant la Grèce est acculée et son gouvernement s'est décrédibilisé. Obtenir des réformes sur les retraites, le traitement des fonctionnaires et les recettes de TVA est l'objectif minimum de la Commission et du FMI. Accorder sans contrepartie une nouvelle aide ou un allègement de la dette serait susceptible de renforcer dans la zone euro les partis anti-européens ou anti-austérité. Les Grecs ont plus à perdre que les Européens. Un défaut de paiement les mettrait en dépression et au ban des Nations pour des années ! Il reste quelques semaines pour trouver un compromis. A défaut, nous aurons un peu plus de volatilité mais, à terme, la zone euro devrait en sortir indemne.

Les perspectives économiques ont peu changé : un rebond timide est attendu aux Etats-Unis, la reprise continue en Europe malgré la faiblesse constatée en Allemagne. La situation des pays émergents reste très contrastée et assez peu réjouissante.

Aux Etats-Unis, la FED ne pourra bientôt plus reculer. Non seulement, elle juge le ralentissement très temporaire mais de plus, les tensions sur le marché du travail augmentent avec des difficultés croissantes de recrutement. Les Etats-Unis sont proches du plein emploi, ce qui peut accentuer les pressions salariales et inflationnistes. Par ailleurs, la FED ne veut pas être accusée de laxisme face au risque de « bulles » sur les marchés financiers et ce, un an avant les élections présidentielles. Par ailleurs, si elle n'agit pas assez vite, elle risque de devoir le faire plus fort en 2016 au risque de casser la croissance. Or traditionnellement, la FED s'abstient d'influencer l'économie avant des élections. Mieux vaut, pour elle, monter très légèrement ses taux rapidement, pour les laisser inchangés pendant plusieurs trimestres ensuite. Tout ceci va conditionner l'évolution des marchés.

Depuis 6 semaines, les marchés sont agités par des mouvements désordonnés qui affectent en premier lieu les marchés des changes et des emprunts d'Etat. Cette volatilité affaiblit la visibilité générale des investisseurs à un moment où l'activité économique elle-même parait plus hésitante. De surcroit, les incertitudes concernant la Grèce se prolongent et la situation ukrainienne redevient instable. Tout ceci n'est pas sans conséquence pour les marchés actions, touchés également par une hausse de la volatilité en Europe notamment. Le début du mois de juin s'avère à nouveau compliqué pour les actions alors que les indices avaient réussi y conclure un mois de mai sans grands dégâts en résistant bien aux épreuves. La reproduction des phénomènes que nous avions connus fin avril et la proximité d'échéances cruciales pour la Grèce expliquent le récent retour en arrière des indices.

Les actions ne nous semblent pas si fragiles. Mais le contexte les empêche de se redresser rapidement. Tout soulagement sur le dossier grec propulserait rapidement les actions européennes plus haut car l'environnement général leur reste bénéfique avec un euro toujours faible, un prix du pétrole encore bas et des politiques monétaires toujours favorables à l'activité comme l'atteste la reprise du crédit.

La reprise économique se poursuit en Europe, même si l'activité en Allemagne semble moins vigoureuse à cause d'une demande extérieure moins soutenue. Le rebond de la croissance aux Etats-Unis n'est pas remis en cause non plus. La hausse des revenus des ménages (plus d'heures travaillées et des salaires en hausse) nous garantit que la faiblesse de la consommation, qui est la principale déception, sera temporaire. L'essentiel de la hausse du dollar et de la baisse du pétrole a été faite et ces vents contraires pour l'industrie américaine sont en train de se calmer.

Les membres de l'équipe de Cholet Dupont n'a pas modifié ses objectifs pour les indices à fin juin et à fin décembre que pour le Japon. Ils surpondèrent toujours les actions à moyen terme en privilégiant l'Europe, le Japon et l'Asie. La date de la probable remontée des taux américains à l'automne se rapproche et cela justifie les changements suivants: abaissement à Neutre des actions américaines à moyen terme, abaissement à sous-pondérer des actions émergentes à court terme.
Ils surpondèrent à court terme les actions européennes qui disposent du plus fort potentiel compte tenu des niveaux actuels. Leur relèvement s'accompagne toutefois d'une recommandation de prudence.

Le rebond des actions européennes espéré par Cholet Dupont est de l'ordre de 10%. Mais, les incertitudes de l'automne risquent de l'annuler complètement avant une nouvelle reprise de fin d'année. Les actions européennes offrent des opportunités d'achats dans une optique de court terme pour des investisseurs moins averses au risque, ou dans une optique à plus long terme, pour des portefeuilles insuffisamment investis.

La société financière n'a pas modifié ses opinions sectorielles en Europe : relèvement (+) à court terme du secteur des Biens de Consommation non cycliques qui leur semble mieux orienté tout comme le secteur bancaire, abaissement (-) des secteurs  Alimentation/ Boissons et Immobilier, vulnérables à la hausse des taux. A moyen terme, ils ont abaissé (=) les secteurs Chimie, Distribution, Assurance, Automobile et Immobilier.

Sur le marché des devises, le dollar devrait osciller entre 1.05 et 1.15 €/$ et s'apprécier davantage quand la FED précisera ses intentions à l'automne.

Au final, les membres de l'équipe conservent une position réservée sur les produits de taux (Sous pondérer à court terme) et abaissent de la même manière les emprunts d'Etats d'Europe du Sud, les obligations émergentes couvertes, les obligations privées à haut rendement américaines couvertes. A moyen terme, ils abaissent également à neutre les emprunts d'Etats d'Europe du Sud. Finalement, et conservent une note Surpondérer à moyen terme sur les seules obligations convertibles ou à haut rendement en Europe. Les hésitations actuelles du dollar les détournent toujours provisoirement des produits de taux libellés dans cette devise.


Article achevé de rédiger le 5 juin 2015

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Les Grecs et les capitaux spéculatifs mettent les nerfs des investisseurs à rude épreuve (Cholet Dupont)" :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)