1. Accueil
  2. >
  3. Bourse & Sicav
  4. >
  5. Compte titres, PEA & autres supports
  6. >
  7. Livret A, le gouvernement pris entre deux feux

Livret A, le gouvernement pris entre deux feux

17/07/2015 - 10:57 - Sicavonline - Philippe Crevel, Directeur du Cabinet d'études Economiques Lorello Ecodata



Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline



Livret A, le gouvernement pris entre deux feux

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, souhaite que le taux de rémunération du livret A soit abaissé au 1er août prochain. Le taux du livret A n’étant jamais descendu sous la barre des 1 %, il atteindrait donc son plus bas historique depuis sa création en mai 1818. Philippe Crevel, Directeur du Cabinet d'études Economiques Lorello Ecodata et Responsable du Cercle de l'Epargne, a répertorié les arguments pour et contre la baisse du taux de rémunération du livret A.

Avec la publication du taux d'inflation du mois de juin, le Gouvernement devra d'ici quelques jours fixé le taux du Livret A après avoir reçu la préconisation du Gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. Ce dernier a déjà publiquement prévenu qu'il demanderait une baisse qui s'impose par souci de cohérence avec la politique de la Banque Centrale Européenne.

Avec un taux d'inflation de 0,3 %, en appliquant la formule de fixation du taux du Livret A, le Gouvernement pourrait retenir un taux de 0,5 % en lieu et place de 1 % qui est en vigueur depuis le 1er août 2014 (0,3 + 0,25 % arrondi au quart de point le plus proche ou supérieur). Ce taux serait évidemment un record ce qui est déjà le cas pour le 1 % actuel. Sans nul doute que 0,5 % est un peu excessif et qu'un taux de 0,75 % pourrait plus réaliste mais quels sont les arguments" pour" et les arguments "contre" ?

Les arguments pour la baisse 

Les taux d'intérêt à court terme sont à des niveaux historiquement bas, l'Etat emprunte à taux négatif jusqu'à 2 ans.Il conviendrait donc d'aligner le taux du Livret A qui est un produit d'épargne à court terme. Compte tenu de la baisse de l'inflation enregistrée depuis un an, il serait logique d'adapter le taux du Livret A. Il est  à signaler que son rendement réel (hors inflation) est de 0,7 point ce qui est un niveau assez élevé sur moyenne période. Le taux d'intérêt réel du Livret A a été négatif en 2010 et 2011.

Une baisse du taux du Livret A permettrait une meilleure allocation de l'épargne. Aujourd'hui, les livrets bancaires fiscalisés sont rémunérés à moins de 0,8 % ce qui fait un rendement réel après impôt autour de zéro. Les banques souhaiteraient que la rémunération du  Livret A et le LDD se rapprochent de celles de leurs livrets. Une baisse du taux du Livret 1 pourrait inciter les ménages à s'orienter davantage vers des placements longs comme l'assurance-vie, plus en phase avec le financement de l'économie dite réelle.

Une baisse du taux du Livret A réduirait les coûts du financement du logement social. En effet, les fonds du Livret A servent en partie à financer des prêts aux organismes de logements sociaux. Avec une ressource rémunérée à 1 % auquel il faut ajouter les frais de gestion des banques collectrices et de la Caisse des Dépôts et Consignations qui gère ce Livret, les organismes d'HLM ne peuvent guère espérer des prêts à moins de 2,1 %.

Une baisse du taux réduirait les coûts de la Caisse des Dépôts et Consignations. Pour assurer la liquidité du Livret A, la Caisse des Dépôts placent environ 50 % des sommes collectées dans le Fonds d'Epargne en acquérant des titres publics. Les rendements offerts sur les obligations d'Etat sont inférieurs en moyenne à 1 %. De ce fait, à terme, la Caisse des Dépôts perdra de l'argent sur la gestion financière du Livret A. La décollecte de ces derniers mois est, à ce titre, plutôt une bonne nouvelle pour l'institution. La décollecte a atteint 6,13 milliards d'euros en 2014 et 2,3 milliards d'euros sur les 5 premiers mois de 2015.

Une baisse du taux du Livret A pourrait favoriser la consommation. Néanmoins, le lien entre taux du Livret A et consommation n'est pas évident. La réduction de la rémunération des livrets défiscalisés incitent les ménages à accroître leurs dépôts sur leur comptes courants ou à réorienter leurs flux d'épargne vers l'assurance-vie ou l'épargne logement.

Les arguments contre la baisse du taux du Livret A

Le Gouvernement pourrait être incité à maintenir le taux du Livret A en prenant en compte le taux d'inflation sous-jacent, le taux  décorrellé des facteurs conjoncturels que sont les variations des cours des matières premières. Ce taux est actuellement de 0,6 %. Par ailleurs, d'ici la fin de l'année, le taux d'inflation devrait revenir autour justement de 0,6 % ce qui pourrait justifier de conserver le taux à 1 %. En maintenant le taux du Livret A inchangé, les pouvoirs publics pourraient ainsi souligner qu'ils croient au retour de la croissance. Ils ne voudraient pas générer  des anticipations inverses.

Le Gouvernement sera surtout sensible à l'impact psychologique d'une baisse en-dessous de 1 %. La France compte 61,6 millions de Livret A soit autant ou presque que de Français. De ce fait toucher à ce placement est toujours délicat. Le taux du Livret A obéit à des considérations éminemment politiques. Or, au mois de décembre, se dérouleront les élections régionales...


Philippe Crevel
Directeur du Cabinet d'études Economiques Lorello Ecodata
Responsable du Cercle de l'Epargne

© Synapses. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapses font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit


A lire autour du sujet "Livret A, le gouvernement pris entre deux feux " :




Lettre d'info gratuite
Newsletter Sicavonline
 
Imprimer cet article
Imprimer article Sicavonline
 
Augmenter la taille du texte
Augmenter taille texte Sicavonline
 
Réduire la taille du texte
Reduire taille texte Sicavonline
 
Envoyer cet article
Partage Sicavonline
 
Fil RSS Sicavonline
Flux rss Sicavonline
 
Partager sur Facebook
Facebook Sicavonline
 
Publier sur Twitter
Twitter Sicavonline
 
Suivre @sicavonline
Suivre Sicavonline




Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus


Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus


Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Assurance vie Futura Vie Le contrat d'assurance vie FUTURA VIE propose plus de 200 supports d'investissement en unités de compte, dont une gamme de plus de 20 supports immobiliers.

Investir en SCPI Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 200 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Découvrez les SCPI à crédit
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 3 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

INVESTIR AVEC SICAVONLINE

Souscription sicavonline

SOUSCRIPTION EN LIGNE

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagnez en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉE
 ET PASSIONNÉE

Nos experts analysent et sélectionnent des produits de Capital Investissement, SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) et OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) 

Contacter Sicavonline

DES PROFESSIONNELS
A VOTRE ECOUTE

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi :  01 73 60 03 45
(appel gratuit)