1. Accueil
  2. >
  3. S'informer
  4. >
  5. Actualités financières
  6. >
  7. Bourse
  8. >
  9. Suite au krach chinois, la prudence et la vigilance s'imposent

Suite au krach chinois, la prudence et la vigilance s'imposent

26/08/2015 - 16:45 - Sicavonline


Suite au krach chinois, la prudence et la vigilance s'imposent

Pour Pascal Blanqué, Directeur des Investissements d’Amundi, et Vincent Mortier, Directeur adjoint des gestions d’Amundi, les récents soubresauts boursiers commandent une certaine prudence.

La chute des bourses mondiales s'explique par une révision marquée - implicite – des anticipations de croissance mondiale. Ces dernières étaient encore trop optimistes au début de l'été. À leurs niveaux actuels, les bourses nous semblent intégrer un ralentissement mondial prononcé, notamment dans les pays avancés. Ce scénario ne correspond pas notre analyse de leurs fondamentaux domestiques et n'intègre pas les réactions probables de politique économique, notamment du côté des banques centrales.

Ceci dit, le chaos des dernières séances n'a peut-être pas fini de produire ses effets, notamment en ce qui concerne une possible contagion aux autres classes d'actifs. Le risque de spirale baissière et de contagion financière (comportement moutonnier auto réalisateur) reste élevé. A cet égard, la crise actuelle ressemble par certains cotes à celle de 1997-1998 (1). Le "repricing" des classes d'actifs est probablement encore inachevé, notamment dans les économies émergentes qui ne forment pas un bloc homogène et ou les conséquences des évènements récents ne sont pas encore bien cernées, pays par pays.

Dans ce contexte, la prudence et la vigilance s'imposent. Sur les marchés obligataires, nous maintenons une étroite surveillance de la liquidité des portefeuilles. Sur les marchés d'actions, il est encore trop tôt pour accroître l'exposition au risque. En termes relatifs, nous continuons de privilégier dans notre allocation les marches de la zone euro et du Japon qui bénéficient ou bénéficieront (1) d'un raffermissement de la demande interne, (2) de la chute des matières premières et (3) de politiques d'achats de titres par les banques centrales potentiellement plus agressives.

La BCE et la BoJ peuvent en effet prendre de nouvelles mesures pour endiguer l'accentuation des pressions déflationnistes liées à la réappréciation brutale du change (euro et yen) et a la chute des prix des matières premières. En termes relatifs, les métriques de valorisation de la zone euro et du Japon pourraient ainsi rapidement apparaître attractives surtout si leurs devises reperdent en partie le terrain récemment gagné. De son cote, la bourse américaine pourrait bénéficier des rapatriements de capitaux (sorties de capitaux des pays émergents).

(1) Suite à la crise asiatique (et au défaut souverain russe intervenu le 17 août 1998, conséquence directe de la chute des prix du pétrole à 10$, elle-même induite par la crise asiatique), le S&P 500 avait décroché de près de 20 % et le CAC 40 de 30 % en un mois et demi (entre la mi-juillet et la fin août). En octobre 1998, les bourses ont commencé à rebondir retrouvant leur niveau d'avant crise fin novembre 1998 aux États-Unis, au printemps 1999 (France, Italie) et fin 1999 en Allemagne. La croissance mondiale était passée de 4,1 % en 1997 à 2,5 % en 1998, avant de rebondir à 3,6 % en 1999.

Pascal Blanqué, Directeur des Investissements, Directeur du Métier Institutionnels et Distributeurs Tiers d'Amundi

Vincent Mortier, Directeur adjoint des gestions d'Amundi

© Synapse. Les contenus (vidéos, articles) produits par Synapse font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Suite au krach chinois, la prudence et la vigilance s'imposent" :




Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Actualités financières et patrimoniales, opportunités d’investissement, analyse et conseil.
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :

SICAV et FCP les plus vus

 
Perf.
5 ans
+14.4%

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La valeur de l'investissement peut varier à la hausse comme à la baisse.

Retrouvez sur Sicavonline

Assurance vie KOMPOZ KOMPOZ un contrat collectif d'assurance vie, accessible dès 500€, parmi les moins chers du marché. +700 supports d'investissement. Vos frais s'adaptent à vos choix d'investissement.
Compte-titres A court ou long terme, avec plus de 2 700 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.

Investir avec Sicavonline

Souscription sicavonline

Souscription en ligne

Plus besoin de remplir à la main tous les bulletins de souscription grâce à la pré-saisie ! Gagner en rapidité et en efficacité.

Expert en gestion privée sicavonline

Des frais réduits

Nos équipes négocient avec les sociétés de gestion des frais réduits.
        

Contacter Sicavonline

Des professionnels
à votre écoute

Nos experts sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches du lundi au vendredi : 0 805 09 09 09 (appel gratuit)