1. Bourse & Sicav
  2. L'économie pour investir
  3. Immobilier coté : des rendements toujours plus intéressants

Immobilier coté : des rendements toujours plus intéressants

12/02/2016 - 17:00 - Sicavonline (mis à jour le : 17/02/2016 - 16:12)



Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





A l’heure où la dégradation des perspectives de croissance mondiales plombe les marchés boursiers, comment réagit le secteur immobilier ? Jana Sehnalova, la gérante de La Française Lux - Forum Global Real Estate Securities, fonds investissant dans l’immobilier aux quatre coins de la planète, procède pour Sicavonline à un état des lieux.



Au travers du fonds La Française Lux - Forum Global Real Estate Securities, Jana Sehnalova investit partout sur la planète dans un très large éventail d'actifs immobiliers : actions de foncières cotées, actions préférentielles, titres de créance émis par des foncières cotées ainsi que dans des opérateurs immobiliers. Elle se doit par conséquent d'avoir une vision panoramique de l'immobilier mondial. Ce dernier n'est au demeurant pas imperméable aux turbulences macro-économiques.

Les remous sur les marchés boursiers ont selon elle abouti à rendre l'immobilier plus intéressant. « Le secteur se négocie désormais avec une décote de 10 %, » constate Jana Sehnalova. Partant, « le rendement des dividendes a augmenté » alors que dans le même temps celui des dettes souveraines se contractait encore. La compétitivité du secteur immobilier s'en trouve a priori accrue, l'écart entre valorisation et fondamentaux s'amplifiant. Tout du moins sur les marchés boursiers où les foncières n'ont pas jusqu'à présent pu se soustraire aux secousses qui agitent les places financières depuis le début de l'année.

De fait, le décalage entre marchés de l'immobilier physique et de l'immobilier côté devient de plus en plus criant au dire de la gérante de La Française Lux - Forum Global Real Estate Securities (LU1013051393) : « La dernière semaine de janvier, un investisseur allemand a acheté un bâtiment au centre de Vancouver avec un taux de capitalisation de 3,5 %. Aujourd'hui, le taux de capitalisation impliqué par la valorisation des Actions est de 6 % » en dépit du fait que la qualité des locaux et des bâtiments n'a en rien diminué.


Au reste, l'exemple de Vancouver n'est pas fortuit. Le Canada constitue aux yeux de Sehnalova une véritable opportunité, l'évolution négative des cours du pétrole dont le pays à la feuille d'érable est producteur a affecté la bourse canadienne dans son ensemble ainsi que le dollar canadien. La spécialiste estime que la décote présente de l'immobilier coté canadien ne correspond à « aucune justification fondamentale », puisque les taux d'occupation restent les mêmes et qu'en outre les cash flows progressent légèrement. Pourtant, les cours de bourse se situent 20 % plus bas.


Sur le marché du grand voisin américain, la situation paraît différente puisque les prix dans le résidentiel approcheraient l'excès. Le président de la FED de San Francisco, John Williams, s'est ainsi alarmé de leur forte hausse, au point de mentionner une bulle. Mais pour la gestionnaire de La Française Lux - Forum Global Real Estate Securities, la progression ces 12 derniers mois entre 15 % et 30 % des cours de sociétés américaines spécialisées dans l'immobilier résidentiel ou de stockage ne saurait celer les opportunités offertes par d'autres secteurs, tels que ceux de la santé et de l'hôtellerie qui ont, eux, baissé entre 10 et 30 % dans le même laps de temps. « Certes, leurs fondamentaux sont moins favorables, mais les marchés exagèrent toujours, » souligne Jana Sehnalova qui rappelle que l'immobilier hôtelier et celui de la santé offrent désormais un rendement de l'ordre de 5 à 6 %.


Afin de voir l'intégralité de l'entretien avec Jana Sehnalova (La Française Lux - Forum Global Real Estate Securities), et découvrir ses convictions du moment, cliquez sur la vidéo ci-dessus.


La société Sicavonline fait appel à une équipe de journalistes professionnels en charge de la rédaction des articles de www.sicavonline.fr. Les conseils donnés relatifs aux instruments financiers ou aux placements sont en conformité avec la profession et sur la base de sources sérieuses et réputées fiables. La responsabilité d'investir ne saurait être imputée à la rédaction de Sicavonline du fait de leur utilisation.

© Sicavonline. Les contenus (vidéos, articles) produits par Sicavonline Partenaires font appel à des journalistes professionnels. Ils ne constituent pas des conseils en investissement ou des recommandations personnalisées. Le diffuseur n'a participé ni à l'élaboration de ce contenu ni à la sélection des valeurs/fonds mentionnés. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L'investissement sur les marchés comporte un risque de perte en capital et aucune garantie de gain ne peut être octroyée.



A lire autour du sujet "Immobilier coté : des rendements toujours plus intéressants" :




Lettre d'info gratuite

 
Imprimer cet article

 
Augmenter la taille du texte

 
Réduire la taille du texte

 
Envoyer cet article

 
Fil RSS Sicavonline

 
Partager sur Facebook

 
Publier sur Twitter

 
Suivre @sicavonline





Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

Articles les plus lus

Abonnez-vous à notre newsletter
Pour mieux comprendre les stratégies financières et patrimoniales gagnantes, abonnez-vous :
En savoir +

SICAV et FCP les plus vus
Retrouvez sur Sicavonline

A court ou long terme, avec plus de 4 900 Sicav et FCP disponibles, le compte titres est le support idéal pour développer votre capital.
Jusqu'à
remboursés
A plus de 5 ans, le compte PEA, avec son cadre fiscal avantageux et ses 600 Sicav et FCP est le plus adapté pour épargner.
A plus de 5 ans, investissez dans des PME européennes au travers de 24 Sicav et FCP éligibles au compte PEA PME.
Grâce aux SCPI sélectionnées par Sicavonline, investissez dans l'immobilier à partir de 830 €, préparez vos revenus de demain et réduisez vos impôts. Nouveau : Découvrez les SCPI à crédit